Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Week-end un peu pluvieux et surtout malheureux pour le PoweRacing à Magny Cours.

Toutes les actus

Le week-end dernier, le Championnat de France Superbike s’installait à Magny Cours pour sa cinquième manche. Si Mickaël Varesco en Supersport voulait faire au moins aussi bien qu’à Ledenon, Johan Nigon en 600 Pirelli avait à coeur de retrouver ses performances et sensations en piste. Les essais de samedi matin se déroulent assez bien pour nos deux pilotes. Les chronos qu’ils réalisent sont encourageants. Les qualifications de samedi après-midi en revanche sont plus difficiles. Il fait plus froid que le matin mais la pluie tant annoncée ne fait pas son apparition. Le nombre de pneu étant limité, Mickaël les avait utilisé dès le matin craignant de ne pas avoir de bonnes conditions météo l’après-midi, il se classe treizième sur la grille de départ. La catégorie Supersport est la plus relevée du FSBK cette année et les écarts sont minimes, moins de 0,4 seconde entre la sixième et la treizième place -celle de Micka- au classement général des essais qualif. Johan quant à lui semble montrer des améliorations, les temps qu’il réalise se rapprochent des temps de référence, c’est à dire du top 3. Il n’arrive cependant pas à améliorer son chrono samedi après-midi et celui qu’il a établi le matin le fera partir onzième pour la course. Dimanche matin le warm up a lieu sur une piste mouillée. Johan se hisse quatrième ce qui l’encourage beaucoup pour la course de l’après-midi. Partant de la troisième ligne, il effectue un très bon départ. Mais arrivé dans la première courbe il se fait enfermer, les motos se touchent, Johan coupe un peu, reprend et il boucle le premier tour en quatorzième position. Au deuxième tour il manque de concentration et passe dix-neuvième. Il entame courageusement une remontée qui lui fait gagner 5 places en 6 tours. Son pilotage n’est cependant pas coulé et il se fait une bonne frayeur dans le huitième tour. Complètement déconcentré et contracté sur la moto il multiplie les erreurs, cela lui fait craindre la chute. Il rentre au box craignant de partir à la faute gravement. Mickaël fait une mauvaise entame de journée de course dimanche matin. Sa catégorie est la première à s’élancer sur une piste dont les trajectoires sont devenues sèches. Il fait un repérage pendant les tours de chauffe et les traces d’humidité présentes semblent ne pas gêner le passage en courbe des motos. Micka s’élance et prend un bon départ, il remonte en septième position avant même la fin du premier tour. Malheureusement il chute, tout comme un pilote avant lui et trois autres après lui au même endroit, mais ne se blesse pas. Il a fait un high side, c’est à dire qu’il a été éjecté de la moto et est retombé lourdement. Micka a tout de même mal au dos et reste allongé entre les deux courses. L’après-midi il prend le départ de la seconde manche, un peu amoindri, sur la seconde moto. Celle-ci est moins au point que la moto principale. Entre la moto et le pilote qui ne vont Micka, n’arrive à sauver qu’une vingtième place. Les pilotes du PoweRacing sont quelque peu passer à côté de ce week-end nivernais. Dans la compétition des passages plus difficiles que d’autres sont inévitables. Le championnat fait une pause de cinq semaines pour l’été, nos deux pilotes auront à coeur de revenir en donnant le meilleur de d’eux même à Ledenon les 3 et 4 septembre. Sur info de Ka de Com’ pour le PoweRacing, Mickael Varesco #20 en Supersport et Johan Nigon #41 en Pirelli 600