Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
27 - 29 mars 2020
LE MANS

teams / pilotes, Toutes
12.04.12.
Yvan Laetzig, le potentiel est là!

C’est parti pour la saison 2012 ! Le week-end dernier a eu lieu la première manche du championnat de France Superbike sur le circuit Bugatti du Mans.

 Après des essais de pré-saisons rendus compliqués par une panne de camping-car, notre pilote Yvan Laetzig n’a pu faire que 3 journées d’essais sur la moto kit. En effet, Yvan quitte cette saison la moto en configuration standard du Challenge de l’Avenir pour passer sur la moto équipée d’un kit qui fut championne de France en 2011 aux mains de Jordan Levy.

 Après une journée de prise en main début mars sur le circuit d’Alès, nous sommes allés au Mans pour les essais officiels. Ces 2 jours nous ont permis de mettre au point le châssis malgré une casse mécanique et 2 chutes sans gravité. Yvan a pu calmement s’adapter à l’utilisation d’un moteur kit qui semble bien nécessaire face à l’arrivée des Moto3 (250 4-temps) dans notre catégorie.

 Arrivé jeudi sur le circuit manceau, Yvan profite d’un tour de piste avec son coach Loïc Dillet pour préparer au mieux cette première course. La moto, terminée le matin même, arrive quant à elle jeudi soir, avec son préparateur Arnaud Schnee et son mécanicien Yannick Dietrich, accompagné du père de ce dernier.

 Vendredi matin, les choses sérieuses commencent. Les 5 premiers tours sont destinés à roder la motorisation remise à neuf, avant qu’Yvan ne se lance dans une série de 7 tours. A son retour, il nous fait part de sa difficulté à passer certains rapports dans la ligne droite. Après inspection, Yvan s’élance pour la seconde séance d’essais libres mais rencontre toujours le même souci, l’empêchant de refaire le chrono réalisé 2 semaines plus tôt.

 La soirée sera consacrée à l’inspection complète de la boite de vitesse par Yannick, à l’analyse des acquisitions de données par Arnaud et à la finalisation de la déco 2012 par Yvan et son père Marc.

 Samedi matin, même si les temps s’améliorent, le problème demeure. Notre pilote s’énerve sur sa machine qui ne répond pas comme il le souhaite, ce qui n’aide pas à la chasse au chrono. Il termine la séance à la 11ème position. Là encore, la pause sera consacrée à la recherche de ce problème qui ne nous permet pas de travailler sur l’amélioration des temps. L’après-midi, on note une sensible amélioration du chrono mais toujours pas de ce problème de changement de rapports, même en ayant effectué 2 modifications pendant la séance. Yvan se classe finalement à la 12ème position des qualifications, le plaçant 11ème sur la grille de départ suite au forfait du tenant de la pôle position, Simon Danilo.

 Samedi soir, Arnaud et Yannick trouvent enfin ce qui peut être la cause du souci rencontré durant ces 2 jours et adaptent la moto afin de valider la solution lors du Warm Up.

 Dimanche, dans la fraicheur matinale, Arnaud briefe le pilote sur les modifications qui ont été apportées et sur la façon dont il doit exploiter ce moteur qui est encore nouveau pour lui. Dès le début du Warm Up, les chronos sont très encourageants et les soucis semblent avoir disparus. Yvan prend la 3ème place de cette séance et lui redonne la confiance et la motivation dont il a besoin.

 15h30, Yvan, placé en 4ème ligne au milieu, loupe un peu son départ. Là encore, le peu de roulage avec cette nouvelle moto se fait ressentir. Alors qu’il perd quelques places, il repasse en 11ème position à la fin du 1er tour. S’engage alors une bataille dans un groupe composé d’Hugo Casadesus, Christophe Rafael, Guillaume Antiga et Reynald Castillon Gioanni. Au bout de 3 tours, Yvan prend les commandes de ce groupe et occupe la 8ème place, réalisant au passage son meilleur chrono sur ce circuit. 4 tours plus tard, il occupe à nouveau la 10ème place. Après le passage de la célèbre passerelle Dunlop, Christophe Rafael et Yvan s’accrochent dans la descente vers le virage de la Chapelle. L’impact violent à environ 160km/h envoie les deux pilotes dans le bac à gravier.

 La course est terminée alors qu’il était possible de ramener les points de la 8ème place après un week-end difficile. Plus de peur que de mal puisque le pilote s’en sort indemne et que la moto n’a pas trop souffert.

 Ils ont dit :

 Yvan Laetzig, pilote :

« Les essais du vendredi et les qualifications du samedi ont été perturbés par un problème de passage de rapports ! Je me battais constamment avec mon sélecteur de vitesses ce qui me déconcentrait et me faisait perdre des 10ème ! Je remercie l’ensemble de l’équipe pour leur travail acharné qui m’a permis de retrouver toute ma confiance dès le Warm-up du dimanche matin, ainsi qu’à la course où j’ai occupé la 8ème place pendant les deux tiers de la manche. Un accrochage avec un autre pilote m’a fait chuter à l’entrée du virage de la chapelle et a enrayé mon élan ! Mais je garde tout de même l’esprit positif car je sais que je peux me battre avec les 10 premiers malgré l’arrivée des Moto3 »

 Arnaud Schnee, préparateur :

« Je suis satisfait du travail d’Yvan pendant la course malgré les soucis rencontrés tout au long du WE. Avec plus de moyens lors de la pré-saison, Yvan aurait pu appréhender mieux cette moto qui reste nouvelle pour lui. Il en est de même pour nous dans la compréhension de l’ensemble moto + pilote. Les informations nécessaires ont été prises pour réagir dès la prochaine course.»

 Yannick Dietrich, mécanicien :

«Après de bons mais tardifs essais de pré-saison, nous avons buté sur un problème qui semblait mécanique pendant les 4 séances d’essais. Une fois la solution trouvée et validée au warm-up, la course d’Yvan s’est terminée trop tôt alors qu’un bon résultat était possible. Il est dommage que ce souci nous ait freiné dans notre progression, car nous disposons de matériel pour nous battre aux avants postes. »

 Loïc Dillet, coach sportif :

« Aux vues du manque de préparation hivernale d’Yvan, je suis assez satisfait de son travail réalisé ce weekend. Nous savons maintenant qu’il faudra travailler dur pour rattraper ce retard mais je suis confiant car il est très motivé et sa marge de progression est grande. Je tiens également à féliciter l’équipe technique qui travaille d’arrache-pied pour fournir à Yvan une moto performante et fiable. Tout ce travail va forcément finir par payer. »

 Marc Laetzig, Team Manager :

« Pour ce premier week-end de course, d’ailleurs assez mouvementé, j’ai pu constater l’efficacité et la qualité du travail réalisé par l’ensemble de l’équipe ! Malgré les difficultés rencontrées durant les essais, Yvan a pu se battre dans de bonnes conditions lors de la course ! Je suis confiant pour la suite du Championnat !»

La victoire d’une Moto3 nous conforte dans le choix d’utiliser une moto kitée cette saison, même si notre pilote a encore un gros travail d’adaptation à faire pour utiliser correctement son moteur et bénéficier pleinement de ses avantages. Nous sommes déjà tournés vers la prochaine course qui aura lieu à Nogaro fin avril où nous espérons tous pouvoir ramener un bon résultat.

Sur info de Yannick Dietrich pour Yvan Laetzig #21 en 125

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop