LIVE
23 - 25 août 2019
CAROLE
chargement...
Accédez au live !

teams / pilotes, Toutes
31.05.12.
Yvan Laetzig : « du bien au moral »!

Après la casse mécanique de Nogaro et des essais avortés le lundi suivant au Vigeant, également dus à des soucis techniques, Yannick Dietrich a récupéré les deux motos pour les remettre en état de marche. Il en a profité pour réviser l’ensemble et rendre les deux parties cycles le plus similaire possible, afin qu’Yvan puisse passer d’une moto à l’autre sans besoin d’adaptation. De bons essais ont été réalisés avec la moto de réserve à Vesoul le week-end dernier. Nous sommes ensuite allés à l’Anneau du Rhin lundi soir. Sous une pluie battante, Yvan s’est rapidement adapté aux conditions de piste délicates et améliorait en moyenne d’une seconde par tour. Malheureusement, la soirée s’est terminée à l’hôpital de Mulhouse suite à une chute dans une courbe très rapide du circuit. Notre pilote s’en sort mieux que sa moto, qui heureusement n’est pas la moto que nous utilisons pour la course.

Après deux jours de douleur et la bénédiction de notre ostéopathe Hugues Marchal, nous prenons la route du Vigeant, avec une moto kit encore améliorée par Arnaud Schnee. Mais malgré cette moto au point, nous savons que nous dépendons totalement du niveau de forme de notre pilote qui se plaint du dos, ce qui le pénalisera sûrement dans son pilotage.

Vendredi, les deux séances d’essais sont difficiles, d’une part par le retour de la chaleur, d’autre part par le niveau de forme d’Yvan. Il ne parvient pas à se détendre sur la moto et la douleur le déconcentre en permanence. Nous avons tout de même pu essayer deux réglages de braquets différents mais Yvan ne parvient pas à trouver son rythme et le chrono est loin de celui réalisé l’an passé avec une moto standard. Loïc Dillet essaye de l’aider du mieux possible à surmonter la douleur mais rien n’y fait, Yvan ne peut faire plus de 5 tours à la suite. Le soir, Marc Laetzig part à la recherche d’un kiné disponible dans le paddock pour tenter de faire passer la douleur. Yannick de son côté profite de la soirée pour remettre en état la moto de réserve, au cas où nous en aurions besoin pendant les qualifications. 

Samedi, il faut pourtant serrer les dents pour se qualifier du mieux possible. Après un passage chez le kiné de la fédération, Yvan s’élance pour la première séance qualificative du jour. Au bout de 8 tours, il rentre au stand. Il a bien amélioré par rapport à la veille et se trouve en délicatesse avec ses suspensions. Yannick fait le nécessaire et Yvan reprend la piste pour faire une série de 11 tours, soit quasiment la distance de la course. Il réalise son meilleur chrono en 1’53’’132, ce qui le place 17ème. Cependant, ce chrono est toujours 1 seconde moins vite que l’an passé. Après un nouveau passage chez le kiné, nous décidons d’essayer un pneu à gomme plus dure à l’arrière, vu la température de la piste. Comme le matin, Yvan rentre au bout de 7 tours et nous ajustons les suspensions. Il repart pour une série de 10 tours où il parvient à prendre la roue d’Arciero sur sa Moto3. Au passage sur la ligne d’arrivée, il est crédité d’un temps de 1’51’’639, ce qui le place 15ème sur la grille de départ. Dans les derniers tours, il tente encore d’améliorer mais il se fait une frayeur, réveillant sa douleur dorsale. Yvan rentre au stand dans la douleur et rejoint l’équipe satisfaite de son travail. Le contrat est rempli puisqu’il a roulé plus vite que l’an passé, malgré ses soucis physiques qui le limitent en mobilité sur la  moto. De plus, nous pouvons considérer qu’il est le dernier des bons pilotes car il a près de 3 secondes d’avances sur le 16ème.

Après une légère pluie nocturne, nous profitons du warm-up du dimanche pour valider le choix de pneus pour la course. Mais Yvan ne parvient pas à refaire le temps de la veille car malgré la fraicheur matinale, la piste n’a pas perdu beaucoup de température. Nous optons donc pour le pneu utilisé lors de la deuxième séance de qualification.

Pour la course, Loïc et Yannick demandent à Yvan d’utiliser cette course comme séance d’essai, en s’appliquant à piloter et à continuer de prendre les automatismes qui lui manquent depuis le début de l’année. Il faut également qu’il ouvre enfin son compteur de points, ce qui signifie qu’il doit être en mesure de rallier l’arrivée.

Yvan se sent capable de faire les 12 tours et s’élance confiant et détendu dans cette 3ème manche du championnat. Malgré un départ moyen et une prise de risque minimum au premier virage où il perd quelques places, Yvan boucle son premier tour en 15ème position, dans la roue de Bau, Stoll et Antiga. Au second passage, notre pilote s’est débarrassé de Bau et se lance à la poursuite de Stoll. Derrière, Bau a déjà plusieurs secondes de retard. Au quatrième tour, Boulom disparaît du classement, ce qui permet à Yvan de prendre la 13ème place. Deux tours plus tard, Yvan passe Stoll au freinage à l’entrée du « pif-paf » et fait l’intérieur à Rousseau à la sortie de cette chicane rapide. Rousseau repassera Yvan dans le virage suivant. 1 tour plus tard, Yvan double Rousseau au même endroit où il a doublé Stoll et commence à prendre le large. Il est 10ème mais Raymond est dans sa ligne de mire. Tout en gérant son avance sur Stoll, Yvan remonte petit à petit sur Raymond dans les 6 tours restants. A l’arrivée, moins d’une seconde les séparent et Yvan termine finalement cette course à une 10ème place méritée. Tout le team est heureux d’avoir passé un week-end sans casse ni chute, malgré la douleur qui n’a pas lâché notre pilote. Ces 6 points acquis permettent à Yvan de prendre la  17ème place du classement général, 8ème pilote 125 face aux 250 Moto3.

Ils ont dit : 

Yvan Laetzig, pilote :
« Malgré ma chute à l’Anneau du Rhin, j’ai tout de même pu améliorer d’une seconde mon chrono de l’an passé. Après un départ moyen, j’ai été en mesure de reprendre ma 15ème place à la fin du premier tour. Grâce à de meilleurs chrono que Stoll j’ai pu le remonter puis le dépasser sur un gros freinage. Après m’être débarrassé de Rousseau, je suis parti à la chasse de Raymond que j’ai pu talonner dans le dernier tour, sans pouvoir tenter de le passer. Même si mon dos m’a fait souffrir, j’ai enfin passé un week-end sans casse ni chute, ce qui fait du bien au moral de tout le monde. »

Arnaud Schnee, préparateur :
« Le fait d’avoir amélioré son chrono de l’an passé lors des qualifications a permis à Yvan d’être dans le rythme des 5 pilotes devant lui. Ainsi, il a pu remonter de la 15ème à la 10ème place en course. Le rythme revient petit à petit, malgré la douleur due à sa chute en entrainement. Il reste toutefois du chemin à parcourir pour aller se battre dans le haut du classement à la régulière. Nous travaillons tous pour donner à Yvan les moyens de le faire, à lui d’exploiter maintenant le matériel mis à sa disposition en suivant les conseils que nous lui donnons pour y arriver. » 

Yannick Dietrich, mécanicien :
« Ce résultat fait du bien au moral de toute l’équipe. Même si Yvan à du combattre sa douleur pendant tout le week-end, il a su serrer les dents pour faire une belle course et rentrer enfin dans les points. L’analyse de données nous montre que la moto fonctionne très bien, à Yvan de l’exploiter au mieux lors des prochaines courses. Et nous sommes là pour l’aider à tirer le maximum de cette moto. » 

Loïc Dillet, coach sportif :
« Bien endolori par sa lourde chute de Lundi en entraînement, Yvan a eu du mal à se mettre dans le rythme au début de ce week-end. Mais il a bien redressé la barre en course en se donnant à 100% et termine à une honorable 10ème place. Yvan doit encore progresser au freinage et plus s’appliquer sur les points de repères en piste. Nous travaillons dans de bonnes conditions et je suis confiant quant à son évolution régulière. » 

Marc Laetzig, Team Manager :
« Voici un week-end qui se termine bien ! Après toutes les péripéties que nous avons connu ces derniers temps, Yvan a su travailler ce week-end dans une constante progression malgré les séquelles de sa chute quelques jours auparavant ! Une belle dixième place est un résultat très encourageant ! Je félicite toute l’équipe qui travaille sans relâche et vous donne rendez-vous du 15 au 17 juin à Lédenon pour la quatrième épreuve du championnat. »  

Nous avons maintenant 3 semaines pour soigner notre pilote et pour préparer au mieux la prochaine course de Lédenon, mi-juin, sur un circuit qu’Yvan affectionne particulièrement.

Nous tenons également à remercier Jean-Michel Cherrier pour ses magnifiques photos et pour son soutien !

Yvan Laetzig et le Team Moto Sport remercient leurs partenaires pour la saison 2012 :
4% Immoblier à Cernay, Sport Loisirs à Cernay, ABCE Logistic, Sérigraphie Arnold à Cernay, Cycles Sarron à Wittelsheim, Cordonnerie Scordel à Belfort, Denis Loisirs à Cernay, Cernay Environnement, Motarno, Dietrich Race Tech, LD Moto, Moto Club Passion Vitesse, Stey Motos à Colmar, ELF, Bihr, France Equipement, SHOEI, Scoot’Expert à Metz, Motos Raymond à Cernay

 Sur info de Yannick Dietrich pour Yvan Laetzig #21 en 125

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop