Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
23 - 25 août 2019
CAROLE

teams / pilotes, Toutes
27.07.11.
Week end nuageux pour Alain Rimbaud #81 (Superbike) et Lionel Ancelin #30 (Top Twin) , Team Race Bikes

C’est sur le tracé de Nevers Magny Cours qu’avait lieu la 5ème rencontre du Championnat de France Superbike. Stéphane Cancela, #21 (Top Twin) ayant un empêchement, il n’a pu se joindre à ses co-équipiers.

Essais Superbike 1:
Alain renoue avec le tracé mythique du Nivernais où il n’a pas posé les roues depuis sa participation aux 500 miles de FVP. C’était il y à près d’un an.

Dès les essais, il fait part d’un mauvais feeling au niveau du freinage de son 10R, problème persistant qui n’est semble t-il pas résolu. Il passera ses essais du vendredi à essayer de trouver une solution en collaboration avec l’équipe Brembo venue en renfort.

Séance Qualificative Superbike 1:
Après modification sur le boîtier, la Map est adaptée et « adoucie », mais le shifter reste violent. Le freinage est plus mordant, les réglages effectués permettent à Alain de repartir sur une bonne base : « Je prends enfin des repères, tour après tour j’améliore rapidement, quand soudain au virage du 180 aprés la prise de frein, ma moto reprend un régime constant, se redresse, je refreine et croise l’avant à haute vitesse allant jusqu’aux pneus.
Pour moi le week end, c’est au final, arrêté là. Une aide précieuse de l’équipe d’UP Racing m’a permis de prendre les 2 départs. »

Course 1 Superbike:
La moto étant en surchauffe à près de 155°C en roulant, Alain s’arrête aux stands. « Dès le 1er tour je savais que je ne pourrais pas finir. »

Course 2 Superbike:
« Avant de partir j’ai perçu un bruit au niveau du moteur. Arrivant en retard, je pars dernier.
Voulant tester un SC2 à l’avant, j’ai ressenti du dribble et un mauvais feeling. La pression n’a pu être contrôlée, elle était surement trop élevée. Je prends malgré tout un bon départ, mais dés que je reprends mes marques, la moto a une réaction brutale dans Imola, sans conséquence mais mon crash du samedi me revient en mémoire. Je décide d’essayer de faire un bon chrono avant d’arrêter. Les vibrations se font de plus en plus insistantes. Je suis 24ème après 8 tours et loin du 20ème ça ne vaut pas le coup de tout risquer. Je décide de rentrer au stand. »

Conclusion:
« Ce week end m’a fait plus mal moralement que physiquement, car cette saison requiert un lourd investissement tant au niveau de l’implication que du budget. Je suis également déçu pour les personnes qui ont pris le temps de m’aider. »

Essais Top Twin 1 :
La première séance d’essais libres de Lionel est mitigée. La moto bouge anormalement et de façon similaire à la seconde course de Lédenon. « Le chrono n’est pas mauvais mais les sensations ne sont pas là. En fin de session je contrôle mon train avant et je m’aperçois que les vis de fourches ne sont pas serrées et qu’il en manque une. No comment, je suis ravi ça me coûte Lédenon 2 et les risques pris en roulant étaient importants. »
Après quelques clics, il profite de la seconde séance pour retrouver les sensations et le train avant de sa Ducati. Lionel reste confiant pour la suite du week end.

Séances qualificatives Top Twin :
Lionel part avec les pneus de la course 1 de Lédenon et réussit à se qualifier en seconde position derrière Stéphane Pagani, qui réalise un superbe chrono. La seconde séance est écourtée par la pluie, donc status quo.

Course Top Twin 1 :
Lionel part enfin avec des pneus neufs et reste confiant. Magny Cours est un tracé qu’il affectionne. « Je prends un bon départ mais Ludo est en perdition et manque de me percuter. Je me retrouve 4 au bout de la ligne droite. Je remonte facilement sur les 2 premiers et les double sur un super freinage au bout de la ligne droite. Je commence à m’échapper mais la pluie arrive et drapeau rouge qui à mon avis n’était pas justifié mais bon….Le second départ est très bon, je suis en tête mais malheureusement je ne réussis pas a bien passer mes rapports et j’ai le même problème au rétrogradage, malheureusement mes adversaires me passent et je finis 4. Je ne comprends pas et me dis que c’est peut être la fatigue mais j’ai un doute sur la boite de ma Ducati. »

Course Top Twin 2 :
« Je prends encore un bon départ et suis 2 puis 1 à Adélaïde. Je me régale ! Je ne ressens au départ aucun problème de boîte, je roule fort, mais au bout de 7 tours la boite se durcit et les rapports se verrouillent mal et 2 de mes adversaires me passent. Je m’accroche et je finis 3. »

Conclusion :
« Ce ne fut pas le week end que j’attendais mais les chronos sont bons; la moto est chez Peter Clark pour réparer la boite qui en chauffant doit avoir les fourchettes de sélection qui se dilatent, ce qui durcit le passage des vitesses. Merci aux personnes m’ayant aidé.Je vous donne rendez vous à Lédenon les 3-4 septembre ! »

Sur info de Ann Gire pour le Team Race Bikes, Alain Rimbaud #81 en SBK et Lionel Ancelin #30 en Top Twin

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop