Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

LES LEADERS ASSURENT LE SPECTACLE

Magny-Cours (58)
Communiqués

Profitant de conditions de piste idéales sur le circuit de Magny-Cours, les acteurs du Championnat de France FSBK-FE ont pu démontrer toute l’ampleur de leur talent. Le rythme fut effréné. Il était donc nécessaire d’avoir les nerfs solides pour se hisser en pole position de la 5ème manche de la saison organisée par le MC Nevers de le Nièvre sous l’égide de la FFM. Et certains n’ont pas failli à leur rôle. 

SUPERBIKE ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : ALAN TECHER S’AFFIRME UN CRAN AU-DESSUS

Particulièrement en forme quelques minutes seulement après l’obtention de la pole position Supersport, Valentin DEBISE (Yamaha – Michelin) débutait la séance sur les chapeaux de roues en réalisant d’entrée un tour en 1’39’’333. Un chrono qui permettait au leader du provisoire de conserver la tête de la feuille des temps durant de longues minutes

Rien n’était pour autant acquis face à Alan TECHER (Honda CBO – Michelin). Le pilote de la Honda n°5, homme fort des essais libres du vendredi, effectuait un tour dantesque en 1’39’’070 peu avant la mi-séance, ce qui le hissait définitivement en pole position. TECHER confirmait ainsi la très bonne dynamique enclenchée à Lédenon. De son côté, incapable d’améliorer son premier chrono, DEBISE devait se contenter de la 2ème place, néanmoins conscient de la marge dont il disposait sur ses poursuivants.

Des conditions de piste plus chaudes que celles du matin même n’ont en effet pas permis aux autres pilotes du plateau de descendre à nouveau sous la barre du 1’40. En bouclant son meilleur tour en 1’40’’180, Kenny FORAY (BMW Tecmas – Michelin) s’assurait donc la 3ème position, talonné par Mathieu GINES (Yamaha Tech Solutions – Pirelli), auteur d’un chrono de 1’40’’290.

Axel MAURIN (Yamaha CMS – Pirelli), en 1’40’’415, et Martin RENAUDIN (Yamaha Moto&GP Addict – Pirelli), en 1’40’’619, complétait quant à eux la deuxième ligne. Martin RENAUDIN, qui est monté en puissance au fil de la séance, grappillait d’ailleurs de peu la 6ème place à Gregory LEBLANC (Ducati TWR – Pirelli), devancé de quelques centièmes seulement avec un temps de 1’40’’669.

Le Top 10 se voit complété par David MUSCAT (Ducati – Michelin) en 1’40’’993, Maximilien BAU (BMW – Michelin) en 1’41’’091 et Maxime Bonnot (BMW Tecmas – Michelin) en 1’41’’191.

En Challenger, Charles CORTOT (Suzuki Junior Team – Dunlop), 13ème en 1’41’’323, est le troisième homme fort derrière Martin RENAUDIN et Maximilien BAU.

SUPERSPORT 600 ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : DEBISE EN POLE POSITION AVEC PANACHE

C’est sur un rythme effréné que Valentin DEBISE (Yamaha – Michelin) a attaqué les essais chronométrés du Supersport. Auteur d’un chrono très rapide dès son 2ème tour, le leader de la catégorie a enfoncé le clou dans la foulée, sécurisant ainsi rapidement une énième pole position avec un temps de 1’41’’929.

Ces adversaires se sont pourtant débattus derrière lui, notamment Johan GIMBERT (Yamaha – Pirelli) qui, après avoir dominé l’ensemble des essais libres, a dû se contenter de la 2ème place en 1’42’’477.

Derrière ses deux hommes, les meilleures positions restantes sur la grille de départ se sont jouées dans un mouchoir de poche. Loïc ARBEL (Yamaha – Pirelli), fort d’un chrono de 1’42’’665, a devancé de peu Matthieu GREGORIO (Yamaha – Pirelli), 4ème en 1’42’’857, mais également Enzo DE LA VEGA (Yamaha – Pirelli), 5ème en 1’43’’081, et Cédric TANGRE (Yamaha – Pirelli), 6ème en 1’43’’262.

En se classant à la 8ème place du scratch avec un chrono de 1’43’’818, Bartholomé PERRIN (Yamaha – Pirelli) se positionnait comme le troisième meilleur pilote des challengers derrière Johan GIMBERT et Matthieu GREGORIO.

OBJECTIF GRAND-PRIX 

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 

PRÉ-MOTO 3 : ROSTAGNI ECRASE LA CONCURRENCE

Le leader du Championnat n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Matthias ROSTAGNI (Béon – Bridgestone) a dominé les qualifications de la tête aux pieds, et c’est avec aisance qu’il s’est octroyé une nouvelle pole position en 1’53’’133.

Bien que deuxième, Célestin MASY (Béon – Bridgestone) est repoussé à plus de trois secondes avec un chrono de 1’56’’624. Il devance quant à lui de quelques centièmes seulement Quentin MANDINE (Béon – Bridgestone) qui a roulé en 1’56’’723.

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 

HONDA NSF 250 : BENJAMIN CAILLET EN MODE PATRON

Benjamin CAILLET (NSF 250 – Bridgestone) s’est montré intraitable lors des essais chronométrés. En tête dès le début de la séance, CAILLET a réalisé une véritable performance en signant la pole position en 1’52’’919. Soit plus d’une seconde et demie devant son plus proche concurrent, Jules BERCOT (NSF 250 – Bridgestone), dont le meilleur temps est 1’54’’486.

La première ligne de la grille est complétée par Lorenzo Guyau (NSF 250 – Bridgestone) qui devance ses poursuivants de peu avec un chrono de 1’54’’661. 

SUPERSPORT 300 ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : PREMIÈRE POLE POSITION POUR LE LEADER DU PROVISOIRE

La fin de cette séance qualificative fut folle, alors que deux pilotes ont réalisé exactement le même chrono de référence. Enzo DAHMANI (Yamaha – Pirelli) et Dorian JOULIN (Yamaha – Pirelli) ont tous deux réussi leur meilleur tour en 1’56’’425. Une situation rare, si ce n’est inédite, pour la catégorie. DAHMANI ressortait toutefois vainqueur de cette égalité parfaite, ayant validé son chrono avant JOULIN. Le leader du provisoire s’offre ainsi sa première pole position cette saison.

La lutte pour la troisième position fut également intense. D’Jefferson DELBOSC (Kawasaki – Pirelli) l’a emporté dans les ultimes secondes des qualifications en effectuant un tour en 1’56’’690. Cela s’est joué de peu avec Evann PLAINDOUX (Yamaha – Pirelli) qui bouclait le circuit de Magny-Cours en 1’56’’806. Ce dernier retrouvera à ses côtés sur la grille de départ Loris CHAIDRON (Yamaha – Pirelli), qui a roulé en 1’57’’053, et Justine PEDEMONTE (Yamaha – Pirelli), auteure d’une boucle en 1’57’’540.

En Challenger, Théo TAUVERON prend le meilleur sur ses concurrents avec une 22ème position (Yamaha – Pirelli) en 2’00’’730. Suivent Evan PALHIER (Yamaha – Pirelli), 25ème en 2’01’’660, et Valentin ROEDEL (Kawasaki – Pirelli), 26ème en 2’02’’272.

SIDE-CAR COURSE 1 : PEUGEOT / PEUGEOT IMPARABLE

La course s’est jouée dans les premiers tours. PERILLAT / KOTCHAN profite de la pole position acquise dans la matinée pour boucler le premier tour en tête.

Cependant le duo PEUGEOT / PEUGEOT, auteur d’un très bon départ de la deuxième ligne, est dans l’aspiration du side-car n°52 et l’attaque dès la deuxième boucle. Tentant de suivre le rythme imposé, VINET / VINET, alors en 3ème position, se voit déjà repoussé à plus de trois secondes des leaders. 

Tandis que BARBIER / RIGONDEAU profite du faux rythme de VINET / VINET pour s’emparer de la 3ème place dès le tour suivant, PEUGEOT / PEUGEOT évolue à un autre niveau aux commandes de l’épreuve, roulant trois secondes plus vite que ses rivaux. PERILLAT / KOTCHAN ne peut lutter. 

Les écarts se creusent alors inexorablement entre chaque équipage d’un top 5 clôturé par BOUCHER / BOUCHER. Si bien qu’a l’entame du cinquième tour, ils effectuent tous des courses esseulées.

Imparable, PEUGEOT / PEUGEOT s’impose donc logiquement lorsque le drapeau à damiers s’abaisse, suivi au loin par PERILLAT / KOTCHAN et BARBIER / RIGONDEAU. 

En F2, PALACOEUR / CESCUTTI enchaîne une sixième victoire consécutive grâce à une 7ème position au scratch. Le podium de la catégorie est complété par NODELFER / BONNOT et QUILBAULT / PESENTI. 

SUIVEZ LE CHAMPIONNAT DE FRANCE FE-SUPERBIKE 2022

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct l’actualité du week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…

Pour cette saison 2022, la FFM diffusera chaque soir d’épreuve une vidéo des meilleurs moments de la journée sur la page Facebook officielle FSBK-FE et le site fsbk.fr. 

D’autres rendez-vous viendront ponctuer le week-end au travers d’un dispositif spécifiquement axé sur les réseaux sociaux via Facebook : fsbk, Youtube : ffmfsbk et Instagram : fsbk 

CALENDRIER 2022
01 – 03 juillet – Magny-Cours (58) – MC Nevers et de la Nièvre
19 – 21 août – Circuit Carole (93) – MC Motors Events
23 – 25 septembre – Circuit Paul Ricard (30) – MC du Circuit Paul Ricard.