teams / pilotes, Toutes
19.06.14.
Une chute, une panne et une 2e place pour Valentin Debise à Lédenon

Le deux, toujours le deux ! Ce chiffre poursuit l’écurie berruyère Tecmas-Honda et son pilote Valentin Debise. Déjà, à Nogaro, le protégé de Michel Augizeau avait signé le deuxième temps des qualifs avant de terminer deuxième des deux courses du week-end gersois, consolidant par la même occasion sa deuxième place au championnat derrière l’intouchable Lucas Mahias. Et ce week-end, à Lédenon, on a failli revivre semblable scénario, à une chute et un problème moteur près.

Un samedi frustrant…

Deuxième des deux séances d’essais libres, Valentin n’a pas pu confirmer lors des qualifications à cause d’une chute. Dans son tour de rentrée au stand pour passer  ses gommes tendres, Debise, qui avait levé et peut-être un brin déconcentré, partit en glissage dans un virage à droite assez serré. Le temps de regagner le box et de remettre la machine en état, la séance chrono était terminée avant même qu’il ait pu effectuer un tour clair et rapide. S’élançant de la onzième place sur la grille pour la course du samedi, le pilote Honda, déterminé et à l’aise sur le circuit gardois, nous gratifia d’un départ sur les chapeaux de roues. Il était déjà 5e au second virage dit du Pont. Puis deuxième, après avoir livré bataille à Louis Bulle (un ancien de Tecmas !) à la fin du troisième tour. Mais quand même loin de Mahias qui semblait tourner sur une autre planète. La deuxième place lui semblait néanmoins promise jusqu’à ce qu’un problème d’allumage ne vienne, en fin  de course, réduire ses efforts à néant. Imaginez la frustration au sein de l’équipe berruyère et pour son pilote, finalement classé 19è de cette première manche.

… et un dimanche réconfortant

Dans le stand, il n’était pas question de rester les bras croisés. Romain La Monica, Guillaume Poitevin et les autres enfilèrent le bleu de chauffe pour offrir à leur pilote une moto à nouveau performante pour la course du dimanche. Trois heures au grand maxi pour régler la panne d’allumage ainsi qu’un problème électrique affectant le réglage du ralenti. Good job ! Grâce au deuxième meilleur chrono réalisé sur un tour lors de la course du samedi, Valentin pouvait cette fois s’élancer de la première ligne, tout près du leader du championnat. L’objectif était bien sûr de s’accrocher à la selle  de Lucas Mahias et de lui mettre la pression. Et si une opportunité se présentait, de la saisir…. Mission impossible, malheureusement, en raison de la trop grande différence de puissance séparant la machine du leader du championnat et la Honda Tecmas. Mais, une deuxième place derrière l’intouchable Mahias, c’était toujours bon à prendre. Valentin eut alors à composer avec le très accrocheur Louis Bulle qui avait décidé de jouer la carte de l’attaque à outrance, ce qui n’alla pas sans quelques petites erreurs. Mais au métier, en finesse de pilotage aussi, tout en ménageant ses pneus, Valentin contrôla son adversaire. Les deux hommes se livrèrent un duel d’anthologie dans le dernier tour, se dépassant quatre ou cinq fois mais Valentin réussit à conserver un petit avantage au passage sur la ligne d’arrivée.  Une bonne conclusion à un week-end malgré tout frustrant. Une deuxième place réconfortante aussi à quinze jours du grand rendez-vous de Magny-Cours où il faudra taper fort pour récupérer la deuxième place du classement général à laquelle Louis Bulle s’est installé dans le Gard avec six points d’avance sur le pilote Tecmas-Honda. Mais d’ici là, il y aura encore bien des heures de travail à effectuer sur la moto du côté de l’avenue de Saint-Amand. On en reparlera…

Sur info de Christian Ragot pour le Team Tecmas

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop