teams / pilotes, Toutes
03.07.14.
Un pilote en coups d’éclat qui fait ses preuves et défend sa place au championnat.

Fort des succès consécutifs à Nogaro et Lédenon lors desquels Guillaume surprend paddock,  speaker, presse et public par le spectacle qu’il donne en piste lors de luttes endiablées contre son adversaire principal.
 
L’objectif défini pour ce week-end par Philippe Thomas, le Team Manager du TTS est que Guillaume s’assure de rester le plus longtemps possible aux avant-postes pour réitérer ses performances et ainsi prouver qu’elles ne sont pas fruit du hasard. Il doit faire ses preuves.
 
« Sans avoir participé à l’ouverture du championnat au Mans, et en attaquant la saison dans le vif directement lors de l’épreuve de Nogaro, les résultats sont plutôt encourageants au vu du contexte dans lequel j’évolue. Je suis actuellement 2ème du championnat.« 
 
Vendredi – Séance d’essais libres 1
 
Du bord de piste le seul souci perceptible est la démultiplication qui semble vraiment trop longue…de la sortie de la chicane du Lycée jusqu’au bout de la ligne droite des stands sa moto est au rupteur…
 
1.48.858…1.48.628…Le compte a rebours est lancé…En 1.48.354 il est l’auteur de lu meilleur temps.
 
« Les settings de la moto sont convenables pour ce tracé. Nous avons trouvé un bon compromis notamment au niveau du grip arrière. La moto entre bien dans les virages. Je réussis rapidement à m’adapter à la piste et aux enchaînements sinueux. Circuit très physique, notamment sur les points de freinage qui me font vraiment souffrir car très appuyés sur mon poignet blessé mais pour l’instant j’essaie de me concentrer sur la technique de mon pilotage.« 
 
Pour mémoire Guillaume, 16 ans, roule sur une Kawasaki ZX6R de 2009 entièrement d’origine, exclusivement dans le cadre d’une utilisation intensive en course.
 
« Nous arrivons à bien user les pneus avec les suspensions stock. Côté motorisation, cette machine est encore malgré son âge très performante. Facile à piloter, elle pardonne beaucoup, grâce à cela j’ai pu rapidement m’adapter à la catégorie. C’est une machine que je recommande vraiment aux gens qui veulent se mettre à la piste car elle représente un excellent compromis entre performance, fiabilité, maintenance à moindre frais.« 
 
Vendredi – Séance d’essais libres II
 
En piste pour la seconde séance Guillaume prend immédiatement la cadence: 1.48.308. Améliorant ses partiels Guillaume passe 3ème au classement et améliore encore son chrono en 1.48.253.
 
« Bonne petite séance malgré des pneus en fin de vie…A mi séance nous avons choisi de revenir aux réglages de base. Je manque de grip à l’arrière. Je me sens très à l’aise dans la partie sinueuse, et améliore grandement mes partiels. Cependant, selon Jérôme je pourrais gagner encore quelques secondes si je déhanchais plus. Je serais en mesure de tester ses conseils avec des pneus neufs. Etant donné mes chronos avec des pneus usagés, je reste quand même confiant pour la séance chronométrée de demain et la première course. »
 
Guillaume fait figure de bébé pilote sur le paddock, et pourtant malgré son jeune âge il aborde sa saison avec beaucoup de sérieux, de maturité, celle-ci représentant un investissement important pour sa famille, et une vraie implication de la part de son Team.
Au sein du TTS, un point d’honneur est mis à apporter aux pilotes un encadrement professionnel tout en conservant une ambiance détendue et familiale permettant de progresser sereinement.
 
Samedi qualif 1
 
Meilleur tour en 2.04.7 avec 1.8s d’avance. Guillaume est l’auteur de la pôle et d’un exploit compte tenu de l’état de la piste.
« J’adore rouler dans ces conditions. En début de séance je déplore un manque de grip à l’arrière, je rentre après 5 tours pour régler l’amortisseur arrière. L’amélioration de comportement me permet de réaliser une belle performance chronométrique sans prendre de risques. Ayant assuré un écart de temps suffisant, je décide de préserver ma moto et mes pneus pour la course. Je remercie Thomas HBR Suspensions pour la préparation du châssis de ma moto.« 
 
Course 1
 
Il réalise son meilleur tour en course en 1.47.893…
 
« Je prends un bon départ en gardant à l’esprit l’impératif de m’économiser pour augmenter mon rythme en fin de course. Je laisse mes adversaires se battre pour la tête du classement, je préfère rester derrière pour les observer.
 
 Je réussis de suite à creuser l’écart et à être régulier sans commettre d’erreurs malgré une fin de course difficile pour mon poignet. Lors des 3 derniers tours je prends la décision de gérer ma course: ne pas forcer et prendre le contrôle rapidement pour m’échapper.
 
D’un point de vue technique de pilotage, j’ai réussis à m’améliorer dans les enchaînements rapides de virage, à être plus incisif sur les changements d’angles, à rentrer plus fort dans les virages. Je pense avoir bien progressé sur cette épreuve.
 
D’un point de vue châssis, la Kawasaki reste stable, collée au sol. Elle entre très facilement dans les virages et réagit à la moindre de mes sollicitations. Les pneus Pirelli SCI à l’avant SCII à l’arrière ont réagi impeccablement durant toute la course et ont travaillé d’une façon homogène. Aucune dégradation de la gomme à déplorer pendant la course. « 
 
Dimanche Warm-up
 
A mi séance étant à 7s de ses adversaires en 2.01.615 sur piste détrempée, le Team TTS préfère le faire rentrer au box afin de ne pas prendre de risques inutiles.

Course 2
 
5 minutes avant la course, une averse vient perturber nos plans…changement de pneumatiques en pré-grille. Les courses ont déjà pris pas mal de retard cet après-midi, donc les procédures sont raccourcies et les minutes réduites à leur strict minimum.
 
Le panneau présenté par la Direction de Course indique 5 minutes restantes…malheureusement nous n’avons pas réussi à changer les pneus dans le temps imparti et héritons d’une pénalité, un « ride-through », je dois repasser par la voie des stands dans les 3 tours suivant mon départ.
 
Feu vert…gaz en grand… gonflé à bloc par la colère je prend un bon départ et accomplis ma pénalité, ressors 8ème des stands et attaque une remontée fulgurante.
J’ai perdu 15s à cause de la pénalité, mais au bout de 3 tours j’avais réussi à refaire la jonction avec les 3 premiers.
 
Je poursuis ma remontée fantastique. Au 9ème tour à Adélaïde je passe en tête de course, et je lance l’offensive sur mon adversaire. Je suis pris dans le feu de l’action lorsque j’aperçois en bord de piste le commissaire qui prépare le drapeau à damiers, je crois alors qu’il s’agit de l’arrivée alors qu’il reste encore un tour…je coupe les gaz et perds ainsi des places pour finir en 6ème position…
 
Profondément déçu, ce qui aurait pu être une course éclatante signant définitivement ma place au classement, s’achève sur une grande déception. J’ai cependant tenté tout le week-end de prouver que ma place est bien devant et que ce n’était pas le fruit du hasard ou un coup d’éclat ponctuel. Je n’ai que 16 ans, mes parents se saignent pour moi, mon équipe se donne à fond parce qu’ils me pensent capables de réussir. Je vous donne rendez-vous lors de la prochaine manche pour revenir aux avant-postes. Je suis peut être encore très jeune et timide, mais la compétition moto c’est ma vie. Je vous prouverais que « Moustic Antiga » est encore capable de vous surprendre !
 
Malgré les aléas de la course 2…je dresse un bilan quand même positif car suite à la victoire d’hier, et même après un ride-through j’arrive à rester en tête.
 
Je remercie toute mon équipe qui a accompli un travail formidable et mes partenaires :
La ville de Genebrières, Selves, Vision Pub, l’Herm TP, Maxxess Toulouse, le Circuit de Nogaro ASM Bigorre, Vedeilhe, HBR Préparation Suspensions,  Escale, 2Fast, ainsi que le Conseil Régional du Tarn et Garonne.
 
Rendez-vous à Carole le 30 août !
 
Moustic #26
 
 
Sur information de l’agence Ride-R Media
 

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop