Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
27 - 29 mars 2020
LE MANS

teams / pilotes, Toutes
08.09.14.
Un pilote-alien nommé Guillaume Antiga…

Après deux mois de trêve estivale, et les souvenirs de performances qui ont marqué les esprits, Guillaume part à la découverte du Circuit Carole, en Ile de France pour la reprise du championnat.

Sa ligne de conduite est évidemment de réduire au maximum l’écart avec Alexandre Rodrigues pour arriver à la finale de Nogaro en ayant le moins de points possibles à rattraper. La Kawasaki n’a reçu aucune modification, et est toujours stock, en fin de vie et montée en pneus usés…ce qui n’altère en rien ses capacités…la petite verte va donner quelques corrections à ses rivales au diapason ce week end.

« Ma première rencontre avec le circuit Carole se fait avec des pneus déjà bien entamés, mais malgré cela, j’arrive à faire rapidement des chronos constants en 1’4.0 ce qui est encourageant pour une première. Il nous reste encore un peu de travail au niveau du train arrière pour optimiser l’adhérence mais nous sommes confiants pour la course. »

Le ciel bleu et le soleil ont décidé de refaire leur apparition…suite à la « vidange » d’un side-car tout autour de la piste, le planning est légèrement perturbé.

Que dire ? Guillaume mène incontestablement la séance en 1’03.9 (meilleur tour) sous le regard bienveillant de Greg Leblanc et David Muscat, deux top pilotes à qui il voue une grande admiration. Sylvain, le Papa en bord de piste stresse mais est heureux de voir son petit se donner à fond ainsi pour faire honneur au soutien dont il est l’objet par sa famille, ses proches et partenaires.

Sylvain Antiga confie « Le Team Thomas Superpole ne fait pas dans la vitrine trop brillante, c’est une petite structure dans la simplicité, mais il y à de vraies valeurs humaines, le petit est bien entouré, le travail sur la moto est réalisé de façon très professionnelle et l’ambiance au sein du Team permet à Guillaume de s’épanouir dans ce pour quoi il vit, l’essentiel ce sont les résultats, et pour l’instant ils sont au rendez-vous. »

Une séance qui se déroule très bien, avec des pneus en meilleur état en dépit de leur usure. L’adhérence du train arrière est sensiblement améliorée et permet de ré accélérer plus tôt et d’engendrer une meilleure traction. Une modification de la démultiplication, et une concentration optimale du pilote sur les passages en courbes, les trajs et points de corde ont permis d’accomplir le meilleur tour de la séance…

« Je remercie mon équipe, et en particulier Thomas (Hard Bike Racing) pour le bon travail effectué sur ma moto au niveau des suspensions.»

Guillaume est prêt pour sa séance qualificative : pneus neufs, moto très bien réglée…et les résultats sont rapidement là…il est l’auteur du record du tour en catégorie Pirelli 600 en 1’03.1.

« C’est une très bonne séance, j’avais des pneus neufs donc un excellent grip à l’arrière ce qui me permet d’être en confiance et de descendre mon chrono régulièrement.  La moto est vraiment bien réglée, l’équipe n’a procédé à aucune modification pendant la séance, juste la vérification des pressions pour étudier le comportement des pneus et leur évolution au fil des tours. »

Course1

Sous les acclamations du public, les encouragements du monde de la moto, il termine 2ème de cette première course du week-end et reçoit les félicitations de ses pairs.

« Après un départ plutôt moyen, j’arrive 2ème au premier virage, et de suite j’ai senti que le pneu arrière n’avait pas d’adhérence. Je ne peux donc pas remettre les gaz comme je voulais. Je suis contraint de me laisser distancer à chaque accélération par la Yamaha de Alexandre Santos Dominguez, et ne peux faire mieux qu’une deuxième place…Il me fallait assurer mes points et ne pas chuter. »

Le départ de la seconde course se fera en pôle puisqu’il est l’auteur du meilleur tour en course.

Dimanche matin lors du warm-up Guillaume donne le rythme et réalise le meilleur temps de la séance en 1’03.5.

« La séance démarre sur un faux rythme. Trop prudent pour pouvoir prendre la mesure de la piste. Au fil des tours, je ressens une bonne adhérence ce qui me permets de descendre les chronos régulièrement. A 8 minutes de la fin de séance au virage « gauche qui tue », je perds mon slider, je dois rentrer au camion et repartir. Je ne sais pas si c’est le stress du souci technique mais c’est lors de mon retour en piste que je réalise mon meilleur temps… ».

Course2

«Départ moyen, loin d’être celui que j’espérais. J’arrive 2ème au premier virage. Au fur et à mesure des tours j’observe la façon de rouler de mon adversaire pour pouvoir tenter un dépassement à mi-course. Malheureusement lorsqu’il remet les gaz il me laisse sur place. Après trois tentatives, suite à des problèmes de boîte de vitesse en fin de course, je préfère assurer ma deuxième place et reprendre quelques précieux points pour la finale à Nogaro. Je remonte à 4 points d’Alex. »

Guillaume a reçu le soutien de beaucoup de gens ce week-end, que ce soit le public, la presse et les professionnels du monde moto. Il tient à tous chaleureusement vous remercier, notamment Jérôme Paye, Didier Dalet, qui à titre personnel l’ont beaucoup encouragé, ainsi que David Muscat.

La manche de Nogaro sera déterminante, il vous donne rendez-vous dans son fief dans 15 jours pour le dénouement de cette aventure !

Les sponsors de « Moustic » peuvent être fiers de leur athlète : La ville de Genebrières, Selves, Vision Pub, l’Herm TP, Maxxess Toulouse, le Circuit de Nogaro ASM Bigorre, Vedeilhe, HBR Préparation Suspensions,  Escale, 2Fast, ainsi que le Conseil Régional du Tarn et Garonne.

Sur info de Ride-R Media pour Guillaume Antiga #26 en Pirelli 600

 

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop