Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
06 - 07 avril 2019
LE MANS

teams / pilotes, Toutes
25.06.14.
Tous à Magny-Cours avec Tecmas-Honda

Magny-Cours, c’est LE rendez-vous à ne pas manquer pour l’écurie Tecmas-Honda. Le meilleur endroit, pour l’équipe de Michel Augizeau, pour recevoir partenaires et amis dans les meilleures conditions. D’abord en raison de sa proximité du site (ce qui limite d’autant les frais de déplacement) ; ensuite par la qualité des infrastructures du circuit Nivernais ; par son côté prestigieux enfin dans la mesure où la piste Nivernaise a accueilli les plus grands champions auto et moto de l’histoire des sports mécaniques ; de Barry Sheene à Ayrton Senna en passant par Randy Mamola, Christian Sarron, Alain Prost ou Michael Schumacher, pour ne citer que ceux-là.  

Magny-Cours, c’est aussi l’occasion pour Tecmas de faire rentrer un peu d’argent dans des caisses qui sonnent dramatiquement le creux ; crise économique oblige. Dans un pays incroyablement auto(moto)phobe malgré la présence,  sur le sol français, de trois grands constructeurs généralistes (Peugeot, Citroën, Renault), de nombreux artisans auto et moto ayant pignon sur rue dans le petit monde des sports mécaniques et des manufacturiers de notoriété mondiale (Michelin, Dunlop), il va être de plus en plus difficile de maintenir à flot une écurie de course. Pour résister et simplement joindre les deux bouts, il faut avoir l’esprit inventif et ne pas être avare de ses efforts.

Chez Tecmas, chaque année, on se bouge pour Magny-Cours. En offrant, pour 90 euros, outre le pass circuit et le parking, la possibilité de vivre une journée de course de l’intérieur. Presque dans la peau du team-manager ou dans la combinaison du pilote. Le team berruyer vous propose ainsi de suivre la course (celle du samedi ou celle du dimanche), confortablement installé dans une loge VIP juste au-dessus des stands.  Dès le matin, après un petit cadeau de bienvenue et le petit-déjeuner qui va bien, vous pourrez découvrir le circuit à bord d’une navette spécialement réservée pour vous. Visite du stand, du paddock, rencontre avec les pilotes, séance de dédicaces, déjeuner (avec open-bar) dans la loge équipée d’écrans pour ne rien manquer de ce passe sur la piste, voilà pour les extras. Quel que soit le jour choisi, pour pourrez donc assister dans les meilleurs conditions, aux essais qualificatifs, au warm-up et à la course du championnat de France 600 Supersport… Ainsi qu’aux autres courses inscrites au programme ce week-end. Au final, une journée inoubliable d’émotions et de passion à partager avec les pilotes, les responsables du team, les partenaires  et tous ceux qui vibrent pour la moto. Et ça tombe plutôt bien puisque l’équipe de France de football ne disputera son huitième de finale de Coupe du Monde que lundi ou mardi. Toute l’équipe compte sur vous !

Vous pouvez encore vous procurer ce Pack VIP à 90 € la journée en vous adressant directement à Tecmas (02.48.21.13.14).

Côté piste maintenant ! Pour Tecmas-Honda, qui sera un peu dans son jardin, l’enjeu est clair : triompher enfin en 600 Supersport avec Valentin Debise. Depuis le début de la saison, Valentin semble abonné à la deuxième place derrière l’intouchable Lucas Mahias. Deux fois deuxième à Nogaro, il aurait pu récidiver à Lédenon à la mi-juin sans un problème d’allumage lors de la première course sur le circuit gardois (19e et 2e). Un problème payé au prix fort puisque le pilote Honda a dû laisser la deuxième place du classement général provisoire du championnat de France à Louis Bulle. Autant dire que la reconquête de cette deuxième place sera l’objectif minimum ce week-end. Avec l’espoir d’accrocher enfin Lucas Mahias, voire mieux ! Dans les ateliers de l‘avenue de Saint-Amand à Bourges, pendant que Valentin allait piger pour une écurie italienne motorisée par Honda dans une manche du championnat du monde à Misano, toute l’équipe a bossé dur sur la Honda 600 CBR n°53. « On a surtout cherché à gagner un peu de puissance moteur, non pas sur le régime maxi puisque c’est impossible, mais  sur les intermédiaires… » explique Michel Augizeau. Autant dire que le ban a été mis à rude épreuve. Sur un circuit qu’il connaît bien et où il est généralement à l’aise, Valentin Debise aura à cœur de montrer qu’il est intrinsèquement le plus rapide du lot. En espérant que ce sera suffisant pour renouer enfin avec la victoire.

Autre enjeu pour Tecmas-Honda lors de cette manche nivernaise du championnat de France Superbike : amener Clément Chevrier, qui a bénéficié d’une wild-card des organisateurs,  dans le Top five en 1000.Un bien joli challenge que Clément, frustré  de ne pas avoir le budget pour disputer une saison complète, est tout à fait capable de relever.

En revanche, il faudra attendre la fin de la semaine, pour savoir si Maxime Bonnot pourra s’aligner en 500 Cup. Brillant à Nogaro, le jeune protégé de Michel Augizeau s’était fracturé le scaphoïde en essais et avait été obligé de déclarer forfait pour l’épreuve de Lédenon. Il a envie de revenir d’autant plus vite que Magny-Cours, c’est chez lui mais le dernier mot appartiendra à la Faculté.

 Sur info du team Tecmas

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop