teams / pilotes, Toutes
15.06.10.
Top Twin : Lionel Ancelin prend les devants

Toujours dans le top-5 depuis le début de la saison, Lionel Ancelin n’avait, avant Lédenon, jamais fait mieux que 3e. Le pilote Ducati a souhaité réparer cet « oubli » dans son jardin, où il frôle le doublé en course, et s’empare du commandement provisoire.

Le très technique circuit de Lédenon accueillait ce week-end le paddock FSBK pour la deuxième fois de la saison. C’est en effet sur le même circuit gardois que s’ouvraient les hostilités, en avril dernier. Ce quatrième rendez-vous de l’année 2010, sur sept au total, signait le cap de la mi-saison, et un changement en tête du classement provisoire Top Twin.

Sur ses terres, le très régulier Lionel Ancelin a tenu la dragée haute à Jean-Yves Mounier et Yani Todisco, et prenait par la même occasion les rênes du championnat : « Après une saison tout seul, je suis cette année entouré de toute une équipe, et je n’ai plus qu’à me concentrer sur le pilotage. Ca me fait très plaisir de récompenser tout le monde avec cette victoire » confiait, au terme d’une deuxième manche endiablée, le pilote Ducati. « J’espère maintenant trouver un peu de budget pour préparer ma machine, qui est entièrement stock… »

Dès les premiers essais, samedi matin, Lionel place sa Ducati 1198 S devant la KTM RC8 R de Jean-Yves Mounier. Bien remis de sa chute au Vigeant, ce dernier améliore son chrono lors de la deuxième séance qualificative, sans parvenir toutefois à détrôner Ancelin de la pole position. La première ligne est complétée par Yani Todisco (Ducati 1098 R) et Michel Amalric (KTM RC8 R). Une fois de plus, les machines italiennes et autrichiennes sont à l’honneur…

Ancelin réalise le holeshot en manche 1. Durant la première moitié de course, il va contenir les assauts répétés de Mounier, qui part à la faute au sixième tour. Le pilote KTM repart, pour terminer à une courageuse 16e place, hors des points. C’est ensuite au tour de Todisco de mener la vie dure à Ancelin : le pilote Ducati se fait très pressant, et parvient à doubler Ancelin dans le dernier tour pour signer sa troisième victoire de la saison. Amalric sauve l’honneur de KTM en se hissant sur la 3e marche du podium après une lutte acharnée avec Claude Pavot, brillant 4e. Les deux hommes signent ainsi provisoirement leur meilleur résultat de l’année, devant Stéphane Pagani (Ducati 1198 S) et Ludovic Baudry (KTM RC8 R).

Le ciel est particulièrement menaçant pour le départ de la deuxième manche. Le grondement des Ducati de Todisco et Ancelin accompagne les éclairs des orages qui tournent au loin. Les deux hommes vont s’offrir un duel de toute beauté, jusqu’à ce que Todisco soit trahi par sa mécanique à deux tours de l’arrivée. C’est l’abandon, et un nouveau résultat blanc qui ne fait pas les affaires du jeune pilote. Ancelin n’a dès lors plus qu’à assurer pour s’offrir sa toute première victoire en Top Twin. Un temps en 3e position, Mounier ne peut contenir les véloces Amalric et Pavot. Dans le dernier tour, Pavot passe 2e, et tiendra ce rang jusqu’au drapeau à damier. Mounier et Pierre Solari (Ducati 999 R) complètent le top-5.

Frédéric Bottoglieri s’est une fois de plus montré impérial en empochant les deux victoires du challenge 848, et en terminant par deux fois 9e au scratch sur 28 motos au départ. Jean-Louis Ocana et Rodolphe Rochet lui emboîtaient le pas en première manche, tandis qu’Adrien Protat, victime d’une chute, s’intercalait entre Bottoglieri et Ocana dans la seconde pour monter sur la 2e marche du podium.

Rendez-vous les 17 et 18 juillet prochains à Magny Cours (58), pour la cinquième épreuve de la saison.

Communiqué officiel Top Twin

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop