Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
27 - 29 mars 2020
LE MANS

teams / pilotes, Toutes
08.09.14.
Maximilien Bau à Carole : « le pire week-end de ma saison… »

Max est un pilote très exigeant envers lui-même. Certes le week end n’a pas été aussi brillant qu’à l’accoutumée, il repart en confortant sa position au classement des cadets. Il est 1er ex-æquo au classement du challenge et 3ème au classement général.

La première séance d’essais s’avère d’après lui assez mauvaise en termes d’adhérence. Il ressent un manque de grip très prononcé à l’avant. Il a des difficultés à enclencher ses rapports à cause du shifter. « C’est un problème récurrent depuis hier, mais j’ai bon espoir que mon équipe trouve une solution pour que je puisse profiter pleinement de ma prochaine session d’essais libres. »

La seconde séance libre est meilleure que ce matin en termes de confort sur la moto, de motricité et de chronos. Max est beaucoup plus à l’aise sur piste sèche.

Max commence à apprécier le circuit qui semble facile de prime abord, car petit et peu réputé comparativement aux autres circuits du championnat qui accueillent des courses de prestige, cependant, sa conception technique lui plaît énormément.

Le problème de motricité à l’arrière étant résolu, Max est à nouveau pleinement en confiance avec sa machine et impatient de l’issue de la première course de reprise du championnat.

C’est une séance qualificative compliquée qui vient de s’achever sur une 9ème place au classement…départ 3ème ligne.

Malgré des problèmes avec son sélecteur, il réussit à faire son meilleur chrono dans le dernier tour. Peu importe la place sur la grille, le jeune pilote demeure déterminé : « Je vais donner le meilleur de moi-même pour atteindre l’objectif que je me suis fixé. » Le départ de cette première course du week-end s’annonce crucial, il est impératif de bien se positionner pour ne pas se laisser piéger et enfermer dans le fond du peloton.

Course 1 très décevante. Il prend un bon départ mais se fait enfermer au premier virage gauche, les 20 tours qui vont s’enchaîner seront longs et sans saveur…pour finir 8ème . Le pilote est dépité et profondément affecté par ce résultat absolument pas représentatif de ses aptitudes ou de son classement habituel.

La séance de warm-up voit Maximilien retrouver un bon feeling avec sa moto, il a une meilleure motricité ce qui lui permet de réaliser un petit chrono en 1’05.9 et de prendre le 6ème temps de cette séance. Le sourire et la confiance sont à nouveau là.

« Je retrouve confiance dès les premiers tours, avec des réglages qui me correspondent mieux, je me sens plus à l’aise qu’hier. Je reste déçu de ne pas avoir pu décrocher la 1ère place au Challenge de l’Avenir, cela s’est joué à 1 dixième…Cette séance est de bon augure pour la course de cet après-midi… »

Maximilien a la chance d’être très entouré par sa famille, une fois n’est pas coutume, c’est sa sœur aînée Alexandra qui nous livre sa vision sur la seconde course du dimanche.

« On est fiers de lui mais déçus à la fois. Il aurait pu raccrocher Loïc Arbel et se bagarrer avec lui. Il s’est bien battu malgré tout. J’encourage Max lorsque je peux le faire, je l’ai toujours suivi tant que j’ai pu sur les courses depuis ses débuts en mini bike academy, puis sur le championnat de Belgique. Grâce à l’application FSBK j’arrive quand même à veiller de loin, en suivant le live. C’est un pilote appliqué et sérieux. Il est actuellement bien positionné au Challenge, il a fait une belle remontée face à ses concurrents et je suis fière de le voir s’épanouir dans sa passion.  J’assure le rôle de deuxième Maman à ses côtés, tout en étant moins indulgente que notre Maman. Je le remets dans le droit chemin en toute objectivé. Mais il reste un garçon mature, et qui vit sa passion sainement. »

« En ce qui me concerne, la course a été satisfaisante dans sa globalité. Je prends un départ correct, me positionne 8ème un long moment, je fais une demie course en solitaire avant de porter attaque sur Karl Croix et d’essayer de creuser l’écart et tenter de rattraper Loïc Arbel.

Je reste néanmoins mécontent de mon week-end, j’ai connu mieux…Il a très mal commencé, mais j’ai quand même su gérer les aléas et me ressaisir pour maintenir ma place au Challenge. 

J’étais heureux de retrouver ma sœur, ainsi que mon beau frère qui ont fait le déplacement et suis vraiment reconnaissant envers les efforts que toute ma famille fait pour que je puisse vivre ma passion à ce niveau et dans la structure mise en place par la FFM pour les jeunes, le Challenge de l’Avenir. »

Malgré un week-end en demi-teinte, ses partenaires peuvent être fiers de lui. Maximilien remercie : le Conseil Général des Ardennes, la Ville de Charleville Mézières, le Comité Régional Olympique et Sportif, le Circuit de Chambley, le Team Performance 55, le garage Baudoin et Ardennes Dépannage, Laurent Pradon et son équipe, ainsi que les partenaires du Challenge de l’Avenir, la FFM, Alain Bronec et Racing Bike.

La finale aura lieu à Nogaro les 13 & 14 septembre.

Merci à tous pour votre soutien !!

Sur info de Rider-R Media pour Maximilien Bau  #108 en Moto3

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop