Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
27 - 29 mars 2020
LE MANS

teams / pilotes, Toutes
03.07.12.
LES 4-CYLINDRES S’INVITENT SUR LE PODIUM !

LES 4-CYLINDRES S’INVITENT SUR LE PODIUM !  / LA PREMIÈRE MANCHE ANULÉE SUITE À DE NOMBREUSES CHUTES

Le circuit de Nevers Magny-Cours accueillait ce week-end le cinquième rendez-vous de la Coupe de France European Bikes. Une météo humide a considérablement compliqué le déroulement du week-end. Dimanche matin, les mauvaises chutes de François Noel, Brice Nunnari, Grégory Lefort et Sam Matthews, tous piégés par les nombreuses tâches d’humidité qui parsemaient le circuit, dans le premier tour, ont conduit à la sortie du drapeau rouge et à l’annulation de la course. Le surprenant Denis Paviot, qui faisait sa première apparition en European Bikes au guidon d’une BMW S1000RR, a remporté la manche de l’après-midi avec une belle avance sur le leader du provisoire.

Les essais
Vendredi, lors des essais libres, un nouveau venu défraie la chronique : Denis Paviot, 52 ans et seulement quelques courses à son actif, est venu s’essayer en European Bikes au guidon de sa BMW S1000RR. D’entrée, il se permet d’inscrire son nom en haut de la feuille des temps, le matin comme l’après-midi, devant Nicolas Trolard (Ducati 1198) et Sam Matthews (Aprilia RSV4). 

Samedi, Brice Nunnari (Ducati 1199 Panigale) – absent la veille – remet les pendules à l’heure en s’octroyant le meilleur chrono des deux séances qualificatives. Il décroche logiquement la pole position, devant Trolard, Paviot et Stéphane Pagani (Ducati 1198R), l’actuel leader du provisoire. Grégory Lefort, inscrit en wild-card, complète le top-5 au guidon de sa Ducati 1199 Panigale, suivi de Matthews, Pierre Solari (KTM RC8R), Bruno Paita (Ducati 1198S), Michel Amalric (BMW S1000RR) et Stéphane Coutelle, le journaliste de Moto-Journal, venu tester l’European Bikes en wild-card avec une Aprilia RSV4.
Rémi Salles, 14e, signe le meilleur chrono des participants au Challenge 848, devant Alexis Mathieu (16e) et Jean-Louis Ocana (18e).

Course 1
Nunnari signe le holeshot, et mène les premiers kilomètres de course. Dans le virage du 180°, François Noel (Ducati 848) s’emporte et chute, sans bobo. A Imola, les choses se corsent : Nunnari se fait piéger par une tâche d’humidité, et part à la faute. Juste derrière lui, Lefort et Matthews en font de même. La moto de Lefort vient percuter Nunnari, tandis que Matthews se retrouve coincé entre sa machine et celle de Nunnari. La direction sort le drapeau rouge, et les pilotes sont conduits au centre médical. Mathews est le plus sérieusement touché (éclatement d’un rein et de la rate, multiples fractures et lésions aux cervicales). Nunnari souffre d’un pneumothorax et d’une fracture d’un fémur ; Lefort, d’une fracture du bras. Le personnel du centre médical étant très occupé, la direction décide d’annuler la course. 

Course 2
Trolard prend le meilleur départ, mais ne pointe plus que 3e lors de son premier passage dans la ligne droite des stands, derrière Paviot et Paita. Dans la troisième boucle, Paita est contraint à l’abandon sur problème mécanique, tandis que Pagani remonte sur le groupe de tête. Mais Paviot attaque fort, et prend le large. Trolard chute, et Pagani s’intercale entre le leader et Coutelle. Au fil des tours, les écarts se creusent, et les positions se figent : Paviot s’empare d’une victoire nette et sans bavure, avec 31 »692 sur Pagani, mettant ainsi fin à l’hégémonie Ducati. Coutelle complète le podium, même si son statut de wild-card ne lui permet pas de marquer de points. Solari et Jean Foray (BMW S1000RR) ferment le top-5, devant Jérôme Vitiello (Ducati 1098S), Amalric et Richard Marceau (KTM RC8R). Mathieu, Ocana et David Ghisalberti, respectivement 9e, 10e et 11e, composent le podium du Challenge 848.
Au classement provisoire, Pagani profite des déboires de ses deux principaux adversaires pour creuser l’écart en tête : il compte 182 points, tandis que Trolard (2e) et Nunnari (3e) restent logiquement à 160 et 124 points.

L’équipe de l’European-Bikes souhaite un rétablissement le plus prompt possible à ses blessés, et adresse une pensée toute particulière à Sam Matthews, dont la convalescence s’annonce longue et douloureuse. Beaucoup de courage à lui !

Nous vous donnons rendez-vous les 14 & 15 juillet prochains à Dijon (21) pour le sixième round de la saison.

Toutes les infos sur www.european-bikes.fr

Sur info de Tommy Marin

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop