Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Le Vigeant : Grosses chaleurs et sang-froid pour Kévin Rousseau…

Teams / Pilotes

Essais libres:

Vendredi, 2 séances d’essais libres. Découverte de ce circuit très accueillant et bien équipé. Météo idéale, des chronos rassurants avec un train de pneus déjà utilisés. Un classement à la 21ème place avec un gain de trois secondes sur l’ensemble des deux séances. Tout pour être serein et passer une bonne nuit….

Qualifications:

Chaud dès le réveil, en avant pour la première séance d’essais qualificatifs. Mon adaptation se confirme et je me place 26ème  en gagnant une seconde.  Mais le dernier tour réveille un bruit anormal sur la machine, je rentre au ralenti. A peine le pied à terre, on ouvre le ventre de la moto : une soupape est endommagée. Verdict sans pitié, je ne peux plus rouler dans ces conditions.  Je me lance à la recherche d’un nouveau moteur, je lance un appel à toutes les équipes du paddock. Le pilote Pierre Texier va me sauver, il me propose le moteur de son mulet, accord conclu. Une longue journée s’annonce pour mes mécanos et un super défi  est lancé. Je ne peux participer à la seconde séance qualificative. Notre seul objectif, installer le nouveau moteur et procéder à tous les réglages pour être au top dimanche matin.

Warm-up:

La moto tient bon, la prise en main me rassure, mon team retrouve le sourire et je me situe à la 22ème place…..

Course:

Départ toujours délicat en Pirelli compte tenu du nombre de pilotes. Et malheureusement, tradition respectée, avec une nouvelle chute dès le premier virage. Je suis percuté en pleine trajectoire. Je vole dans les graviers et déjà je pense à l’état de ma moto….guidon faussé, chaine sautée, carénage cassé, pour moi la course est terminée. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, une chute de mon copain Charly entraine la diffusion d’huile sur la piste et entraine  l’arrêt de la course. Cela me permet de rejoindre mon stand en camion et nouveau coup de génie et professionnalisme de mes mécanos pour réparer l’engin et me permettre de rejoindre la grille une seconde avant le nouveau départ. Mais application stricte du règlement, étant arrivé trop tard, je me retrouve en dernière position avec des pneus froids. Cette fois, le départ se passe sans événement, mais moi je suis désormais guidé par la volonté de remonter au classement, avec l’envie de récompenser et de remercier mon équipe en passant un maximum de concurrents tout en maitrisant ma conduite en pensant à ceux qui m’avaient prêté le moteur. Au final, j’ai gagné 13 places mais surtout, j’ai connu un super esprit d’équipe et une entraide de tous les instants.

Je tiens tout particulièrement à remercier mon team : le «KENEC RACING TEAM» et les sponsors : CASTROL, BEAUTE FORMATION, MOTO AXXE CHAMBERY, SUOMY, PELLETIER PERE ET FILS, CFM, LES JARDINS DE D’AGALISE, JOUVET, MARESCHE AUTOMOBILE PEINTURE AUTO-MOTO et tous ceux qui de près ou de loin m’ont soutenu et accompagné lors de cette première épreuve et pour celles à venir. Encore Merci !

Sur info de Kévin Rousseau 72 en Pirelli 600