Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
23 - 25 août 2019
CAROLE

teams / pilotes, Toutes
02.06.14.
le JLD Racing sur tous les fronts!

Gaetan GOUGET – Honda Cup

A l’arrivée de la première manche, « déception » était le mot d’ordre du côté du JLD Team Racing. Parti en cinquième position sur la grille, n’aura pas réussi à confirmer ses bons débuts au Mans. Après un départ réussi, la n°68 vire à la deuxième place avant de se faire enfermer dans le premier virage et de ressortir en quatrième position. Par la suite, quelques erreurs font reculer le pilote de deux places (6ème). A mi-course, l’objectif est clair : tenir la position pour empocher les 15 points. Sous la menace de Randy DE LA VEGA, vainqueur de la première course au Mans, Gaetan GOUGET ne faiblit pas et tient bon jusqu’à la ligne d’arrivée en terminant avec 50 centimètres d’avance sur son poursuivant ! Mission accomplie pour la n°68, qui dès le dimanche devait améliorer sa prestation !

Durant les qualifications du dimanche matin, le pilote se place rapidement dans le top 5 ! Mieux encore, il prend la pôle position à 2 minutes de la fin de la séance, place que personne ne pourra contester par la suite.

L’optimisme était donc de rigueur avant d’entamer la deuxième manche. Grâce à un bon départ, la n°68 boucle le premier tour en tête avant de se faire dépasser au freinage par un Thomas METRO lancé à pleine vitesse. Durant 3 tours, Gaetan GOUGET aura résisté, avant de se faire dépasser tour à tour par Fabien LUSSIANA, Félix PERON, Dorian LAVILLE et Maxime BONNOT et Romain GERSTNER. Gênée par un arrière glissant, la 68 a fait perdre à son pilote l’avantage pris grâce à la pole position. Rageant mais pas catastrophique pour Gaetan GOUGET, qui repart de Nogaro avec 29 points. Rendez-vous à Ledenon !

Corentin PEROLARI – Moto 3

Après une première sortie au Mans plus que réussie pour Corentin PEROLARI (2 victoires en deux manches), l’objectif était la confirmation. Avec un départ canon en compagnie d’Hugo CASADESUS, parti en pole position, les deux hommes s’échappent en tête et ne laissent aucune chance aux poursuivants de revenir. Mais à cause d’une épaule douloureuse, la numéro 6 va petit à petit perdre la lutte pour la victoire et laisse Hugo CASADESUS s’échapper. En assurant la deuxième place et les 22 points, Corentin PEROLARI s’assure de repartir de Nogaro avec 72 points. Si la pluie fait son apparition le dimanche, la donne pourrait changer pour la n°6, à l’aise sur piste humide…

Après un warm-up où Corentin PEROLARI aura caracolé en tête, place à la course ! Et quelle course ! Parti de la deuxième place, la n°6 a rapidement entamé un chassé croisé avec Hugo CASEDESUS. A chaque tour, les deux pilotes échangèrent deux à trois fois la tête de la course, loin devant leurs poursuivants. A la deuxième place à l’entame des derniers virages, Corentin PEROLARI tenta une dernière manoeuvre, tentant de dépasser son adversaire par l’extérieur. Insuffisant pour battre un Hugo CASADESUS qui passa la ligne en première position, pour la deuxième fois du week-end. Rageant mais les observateurs auront pu, durant 14 tours, apprécier le talent de Corentin PEROLARI, qui aura à coeur de prendre sa revanche à Ledenon. Vivement le prochain rendez-vous !

Fabien WALDURA – Superstock

Parti dix-neuvième sur la grille de départ, la Kawasaki de Fabien WALDURA se fait rapidement enfermé dans les premiers virages. « Trop irrégulier au niveau du chronomètre pour espérer un bon classement », dixit le pilote, des erreurs de concentration lui coûtent 4 places. Seul au monde ensuite à la 21ème position au général et 9ème en catégorie stock, la n°18 termine en assurant la place et en évitant la chute. A l’arrivée, le pilote était déjà tourné vers le dimanche et espérait « améliorer la régularité sur la course ».

Après un warm-up bien négocié, Fabien WALDURA repart pour la deuxième manche à la 22ème place. Après un bon départ, la n°18 se retrouve rapidement 16ème. Seul durant la majeure partie de la course, Fabien WALDURA assure et termine à la 6ème place de la catégorie stock ! Encourageant pour le jeune pilote avant le week-end à Ledenon !

Andy REY – European Bikes

Après deux jours convaincants au Mans, Andy REY se présentait à Nogaro en outsider. Ancien pilote de cross, ce dernier réalise un excellent départ, en partant septième, et se place quatrième à l’issue des premiers virages. Mais dans le premier tour, Andy REY se fait dépasser et se retrouve sous la menace de Thierry MULOT, pilote expérimenté. Concentré, la n°30 reste à sa place et franchit la ligne d’arrivée à la cinquième place. Dans le box après la course, le pilote se félicitait de la « bonne tenue de la machine » et « des chronos réalisés, améliorés d’une seconde par rapport aux qualifications ». A confirmer le dimanche !

La qualification du dimanche matin se passe relativement bien pour Andy REY, qui réalise le cinquième temps de la séance.

Encore une fois parfaitement parti de la grille, le pilote se place rapidement quatrième, puis troisième. Mais, la pluie se mêlant à la partie, les commissaires décident d’agiter le drapeau rouge et de stopper la course, à 5 tours du drapeau à damier. Une pause de 15 minutes est accordée aux pilotes pour procéder au changement de pneus. Out les pneus slick, place aux pneus pluies. Après un nouveau tour de chauffe, les pilotes se placent sur la grille de départ, Andy REY en troisième position. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la n°30 repart de plus belle, prenant la première place en un rien de temps. Mais face à des pilotes expériementés, Andy REY se fait redoubler deux fois et retrouve sa troisième place, qu’il ne quittera plus malgré la menace exercée par Madjid IDRES. Un podium bien mérité pour Andy REY, qui lui permet de prendre la 6ème place au classement général, avec 40 points.

Cyprien SCHMIDT – Superbike

Après un bon départ, la Honda n°87 se fait dépasser par des Kawasaki. Plus efficace au freinage, mais plus lent en ligne droite, Cyprien SCHMIDT ne parvient pas à revenir sur ses prédécesseurs. Néanmoins, il réussit à résister à Camille HEDELIN en gardant le rythme, malgré son manque d’aise dans les virages à droite. Passé 19ème à l’arrivée au général et 10ème en catégorie stock, le pilote de l’Est espère bien rééditer cette performance le dimanche, voire l’améliorer !

Après un excellent départ qui le place rapidement 16ème de la course, une chute au deuxième tour prive Cyprien SCHMIDT d’une fin de partie qui s’annoncait bien. Rendez-vous à Ledenon pour confirmer l’amélioration entrevue à Nogaro !

Sur info du team JLD Racing

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop