Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
06 - 07 avril 2019
LE MANS

communiqués, Toutes
28.06.14.
FSBK Magny Cours : les favoris à l’honneur

Le championnat de France Superbike débute sa seconde moitié de saison par une épreuve organisée par le circuit de Nevers Magny Cours et le MC Nevers et de la Nièvre sur le mythique circuit de Nevers Magny Cours.

La météo capricieuse a épargné globalement les courses d’aujourd’hui. Une petite alerte en Superbike et une grosse averse en fin de journée lors de la dernière course.

Les vainqueurs du jour s’appellent Grégory Leblanc (Superbike), Lucas Mahias (Supersport), Hugo Casadesus (Moto3), Guillaume Antiga (Pirelli 600) et L’équipage Delannoy / Rousseau (Side Car).

Retour sur cette journée de samedi :

Superbike

La domination de Grégory Leblanc est mise à mal par Sébastien Gimbert. Si Leblanc remporte une nouvelle victoire c’est Gimbert qui signe le meilleur tour en course. Etienne Masson monte une nouvelle fois sur le podium après une belle bagarre avec Julien Enjolras.

Essais chronométrés : les conditions de piste sont en constante amélioration. Très piégeuse en début de séance la piste est sèche pour les cinq dernières minutes. Malgré deux drapeaux rouges (Violland et Kokes) et une séance en trois temps, Grégory Leblanc (Kawasaki, Pirelli) conserve la pole position avec un temps en 1:41.524. Dans les dernières secondes, Sébastien Gimbert (Honda, Dunlop) se retrouve éjecté de la première ligne grâce aux améliorations d’Etienne Masson (Suzuki, Dunlop), d’Axel Maurin (Kawasaki, Pirelli) et Baptiste Guittet (Suzuki, Dunlop), premier Stock. Julien Enjolras complète la seconde ligne. Le top 6 est contenu en 740 millièmes.

Course : l’arrivée d’une averse retarde le départ. Deux virages sont touchés : Adélaïde et Le Château d’Eau.
Pour sa course à domicile, Axel Maurin s’offre le premier tour en tête devant Gregory Leblanc, Sébastien Gimbert et Etienne Masson. Leblanc le double au tour suivant ainsi que Gimbert. Les deux hommes s’échappent et laissent leurs poursuivants s’expliquer pour le reste du podium. Maurin a fort à faire avec les attaques de David Muscat et de Masson.  Dans son 6ème tour, Muscat rentre aux stands au ralenti et abandonne. Maurin reste 3ème mais pour une courte durée puisque Masson le double dans le 9ème tour. C’est dans ce tour que Leblanc commence à prendre suffisamment d’espace (+0.9s) pour être à l’abri d’une attaque directe.

Au fil des tours, son avance s’accentue pour arriver à 4.7 à l’arrivée. Pour la dernière place du podium, Masson doit conjuguer avec le retour de Julien Enjolras. Maurin est un peu décroché. Derrière eux, la lutte pour la victoire en Stock est terrible : entre Nicolas Salchaud, Baptiste Guittet, Nicolas Pouhair et Gregg Black, c’est très serré. Dans un dernier tour de folie, Black sort son épingle du jeu et coiffe sur le poteau Salchaud, Pouhair et Guittet. Masson résiste jusqu’au bout et accède au podium au détriment d’Enjolras.

Supersport

Lucas Mahias n’en finit pas de dominer la catégorie. 7 victoires sur 7 possible… Anthony Dumont a impressionné en effectuant une belle course solidement installé à la deuxième place. Robin Camus s’est bien battu et arrache le podium à Louis Bulle.

Essais chronométrés : Lucas Mahias (Yamaha, Dunlop) a attendu la 9ème minute pour se montrer le plus rapide de la piste mouillé de Magny Cours. Même si la pluie a cessé, les conditions de piste restent très humides. A l’aise sur la piste Nivernaise durant toute la séance, Kevin Longearet (Suzuki, Dunlop) se positionne sur la seconde place. Morgan Berchet (Yamaha, Pirelli) signe l’exploit en plaçant sa moto Stock sur la première ligne.
Robin Camus (Suzuki, Pirelli), Gérald Dury (Yamaha, Pirelli) et Anthony Dumont (Yamaha, Pirelli) partiront de la seconde ligne.
Qualification timide pour Louis Bulle (Yamaha, Pirelli), 8ème et Valentin Debise (Honda, Dunlop), 10ème.

Course : Lucas Mahias effectue le meilleur départ et imprime tout de suite un rythme supérieur aux autres. Le scénario appliqué depuis le début de saison se répète : meilleur tour en course, course en cavalier seul et victoire (7/7). Anthony Dumont  est bien parti aussi mais il ne parvient pas à suivre le rythme du leader. Cependant, il reste très rapide et parvient à prendre un peu ses distances avec Robin Camus, Louis Bulle et Valentin Debise. Ce dernier est victime d’un souci de chaine et est contraint à l’abandon. Mahias et Dumont en cavalier seul, il faut regarder derrière pour retrouver de la bagarre. Entre Robin Camus et Louis Bulle, les derniers tours sont très disputés : 3 changements de positions rien que pour le dernier tour. Camus sort vainqueur du duel.
En Stock, Morgan Berchet remporte une nouvelle victoire après avoir été à la lutte avec Cédric Tangre et Kevin Longearet, deux pilotes EVO. Hugo Clere et Mathieu Charpin complètent le podium Stock.

Moto3

73 millièmes ! Alors qu’il pensait avoir fait le plus dur et remporter la course, Rénald Castillon Gioanni voit Hugo Casadesus lui griller la politesse. Maximilien Bau et sa moto du Challenge de l’Avenir FFM complète le podium.

Essais chronométrés : après avoir dominé tout le début de séance, Enzo De La Vega termine 4ème. Renald Castillon Gioanni profite des derniers instants pour améliorer fortement le temps de référence pour l’établir à 2:08.774. Julian Loison et son Alerion prend la seconde place à1.8 seconde de la pole. Loic Arbel, pensionnaire du Challenge de l’Avenir FFM, réalise le 3ème temps à 7 centièmes de Loison. Hugo Casadesus partira de la 2ème ligne mais avec un temps chronométré assez loin de la pole (+5.3s).

Course : malgré un départ de la 6ème place, Hugo Casadesus boucle le premier tour en tête devant Julian Loison et Rénald Castillon Gioanni. Casadesus prend le large tandis que Castillon Gioanni trouve la faille dans le 3ème tour pour se lancer à la poursuite du leader. La mission semble compliquée avec 3 secondes de retard. Loison et Maximilien Bau sont à la lutte pour la dernière marche du podium. Casadesus poursuit son cavalier seul mais se fait grappiller son avance.
Au 7ème tour, le contact est fait et, au tour suivant le changement de leader est effectif. Bau en a profité pour se démarquer de son camarade qui est un peu décroché. Castillon Gioanni poursuit son effort et compte 1.1 seconde d’avance au 10ème tour. Casadesus ne se laisse pas impressionner et entame sa remontée. Les 3 derniers tours lui permettre de se placer idéalement avant le baisser du drapeau à damiers qu’il franchit avec 73 millièmes d’avance sur Castillon Gioanni. Maximilien Bau complète le podium tout en étant le premier représentant du Challenge de l’Avenir FFM.

Pirelli 600

Guillaume Antiga confirme son bon début de saison avec une nouvelle victoire à son compteur. Alex Rodrigues n’a pas su suivre son rythme mais assure la deuxième place. Paul Haquin accède à son premier podium  malgré les attaques répétées d’Yvan Laetzig.

Essais chronométrés : sur une piste bien humide, Guillaume Antiga (Kawasaki) se place en haut de la feuille des temps dès le début de la séance. Seul pilote en dessous des 2:05 (2:04.719) il obtient logiquement la pole. Après un début de séance prudent, Alex Rodrigues (Yamaha) prend le second temps avec plus d’une seconde cinq de retard. Alan Agogue complète la première ligne.

Course : le départ est donné sans Rémy Salles et Guillaume Frechet qui se sont blessé lors de la qualification de ce matin. Alors que Alex Rodrigues boucle le premier tour en tête devant Guillaume Antiga et Paul Haquin, les positions de ce trio changent à chaque tour, Antiga est le dernier à prendre les commandes mais il en profite pour creuser un écart de plus de 2 secondes au 4ème tour. Antiga poursuit son effort et se met à l’abri de toute attaque. Derrière, Rodrigues prend le meilleur sur Haquin et s’échappe à son tour. Yvan Laetzig se joint à la bagarre pour le podium. Durant le reste de la course, les deux jeunes vont se disputer la dernière marche. Cette bagarre profite à Rodrigues qui assure sa 2ème place. A l’arrivée, Paul Haquin a su résister jusqu’au bout à Yvan Laetzig pour accéder à son premier podium de la saison.

Side Car

Le Bail et son passager du week-end ont fait un beau début de course mais n’ont pas su résister au leader du classement provisoire Delannoy / Rousseau. Un fait de course entraine un drapeau rouge qui sauve le plateau de l’averse de grêle qui s’est abattu violemment sur le circuit. La course se voit donc écourtée et donne Delannoy / Rousseau devant Le Bail / Arifon et Barbier / Debroise.

Essais chronométrés : Delannoy / Rousseau poursuivent leur domination et signent une nouvelle pole en 1:49.296. Ils devancent Le Bail/ Arifon (Christian Chaigneau est toujours blessé) de plus de 2 secondes. Barbier / Debroise et Brunazzi / Rigondeau se retrouvent en seconde ligne.
En F2, Guignard / Poux  devancent Leblond / Farnier et Clerc / Terrier. Ils sont respectivement 8, 10 et 11ème.

Course samedi : Le Bail / Arifon effectuent le meilleur départ devant Moreau / Gadet, Barbier / Debroise et Delannoy / Rousseau. Les champions en titre mettent 4 tours avant de pouvoir se placer en 2ème position. Ils comptent alors presque 3 secondes de retard. Avec un tour libre, il reprennent 2 secondes aux bretons puis les doublent dans le 6ème tour. Au 7ème tour, ils commencent à creuser l’écart sur leurs poursuivants mais à ce moment là, la famille Mansuy se retrouve en difficulté avec le passager dans les décors. La direction de course sort le drapeau rouge. La course ainsi neutralisée voit le ciel déverser une averse de grêle impressionnante. En accord avec tout le monde, la course est déclarée terminée et le classement établi au 6ème tour.

Côté podium on retrouve donc Delannoy / Rousseau devant Le Bail / Arifon et Barbier / Debroise.
En F2, la victoire revient à Guignard / Poux devant Leblond / Farnier et Clerc / Terrier.

 

Ce midi, avant le début des courses, l’ensemble des acteurs du championnat de France Superbike a voulu témoigner tout son soutien et sa sympathie à Mickael Mecene, le pilote blessé gravement à Ledenon il y a deux semaines.

Les nouvelles le concernant sont positives, il est toujours à l’hôpital de Nimes en observation. Il est conscient et son état s’améliore de mieux en mieux.

Rendez-vous demain à 8h30 pour les warm’up de chaque catégorie et à 11h55 pour la première course de la journée dédiée aux Side Cars.

 Le Service Communication FFM

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop