Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
06 - 07 avril 2019
LE MANS

communiqués, Toutes
06.04.14.
FSBK LE MANS : Leblanc et Mahias rois du jour


La première journée du championnat de France Superbike organisée par la FFM et l’ASM 24 Heures ACO vient de se terminer au Mans. Sous un ciel nuageux et des températures douces pour la saison (14°C), les différentes courses de la journée ont livrés leurs premiers enseignements et leurs premiers vainqueurs. Leblanc en Superbike, Mahias en Supersport, Corentin Perolari en Moto3, Alan Agogue en Pirelli 600 et Le Bail Chaigneau en Side Car.

Retour sur cette journée de samedi :

Superbike
Grégory Leblanc frappe un grand coup dans les esprits en dominant de bout en bout la journée et la course qu’il gagne avec plus de 12 secondes d’avance sur un étonnant Gregg Black et son coéquipier du week-end, Matthieu Lagrive.

Les essais chronométrés : le Champion en titre Grégory Leblanc (Kawasaki, Pirelli) a choisi de porter le numéro 1 contre le 38, son numéro fétiche. Il se montre à la hauteur de son statut en signant la pole en 1:37.648. Après un début de séance prudente, Sébastien Gimbert (Honda, Dunlop) se place en seconde position à 0.6 seconde de la pole. Matthieu Lagrive (Kawasaki, Pirelli), coéquipier du week-end de Leblanc complète la première ligne à 3 dixièmes de Gimbert. La seconde ligne est composée d’Etienne Masson (Suzuki, Dunlop), Julien Enjolras (Kawasaki, Dunlop) et Axel Maurin (Kawasaki, Pirelli). Ils sont séparés de seulement 2 dixièmes.
Nicolas Salchaud (Kawasaki, Pirelli) signe le premier temps Stock et se retrouve à la 10ème place.

La course du samedi : si Sébastien Gimbert est le premier à s’extraire de la grille de départ, Grégory Leblanc ne lui laisse pas le privilège de sortir en tête du premier virage. Très impressionnant, Leblanc tue le suspense dès le premier tour (+1.6s) et s’écarte rapidement de la meute qui lui court après. Gimbert mène le groupe mais au 4ème tour, Etienne Masson lui prend sa place. Gimbert cède sous la pression de Matthieu Lagrive au 7ème tour. Au 12ème tour, ils sont encore 6 à pouvoir prétendre au podium et contenus en quelques dixièmes. Parmi eux, Gregg Black, premier Stock crée la surprise en fin de course en remontant un à un ses adversaires (Enjolras, Maurin, Gimbert) puis son coéquipier pour faire les deux derniers tours en seconde position. Masson ne parvient pas à reprendre sa place et doit contenir la remontée d’Axel Maurin qui relègue Gimbert à la 6ème place.
Sur le podium Stock, on retrouve donc Gregg Black accompagné de Nicolas Salchaud et Baptiste Guittet.

Supersport
Lucas Mahias a lui aussi marqué la journée de sa patte : pole position, victoire et meilleur tour en course. Valentin Debise termine second même si il n’a pas réussi à tenir le rythme, handicapé par des soucis techniques lors des essais. Cédric Tangre complète le podium juste devant Louis Bulle qui a impressionné pour son retour à la compétition.

Les essais chronométrés : Lucas Mahias (Yamaha, Dunlop) veut marquer les esprits et tourne dès son premier tour en dessous 1:40. Il signe une chrono de référence extrêmement rapide en 1:39.248. Il relègue Valentin Debise (Honda, Dunlop) à 2.1 secondes. Derrière, les temps sont plus serrés avec en tête de liste les Suzuki / Pirelli de Robin Camus et Cédric Tangre. Morgan Berchet (Yamaha, Pirelli) se montre à l’aise dans cette catégorie avec le 5ème temps et premier Stock devant Kevin Longearet (Suzuki, Pirelli).
Belle première séance pour Louis Bulle (Yamaha, Pirelli) qui revient à la compétition après sa grosse blessure et prend le 8ème temps.

La course du samedi : Lucas Mahias effectue le meilleur départ mais le premier tour est perturbé par trois chutes isolées qui entrainent l’entrée en piste du Safety Car. Au 6ème tour, la course reprend ses droits. Lucas Mahias est intouchable aujourd’hui et enchaine les tours très rapides. Valentin Debise tente de le suivre mais en vain. Derrière, Cédric Tangre est sous la pression d’Hugo Clere – premier Stock – de Louis Bulle, de Gerald Dury et de Kevin Longearet. Si les deux premiers font leur course en solitaire, la 3ème place est chèrement disputée. Tangre maintient le cap et résiste face aux assauts de ses poursuivants. Parmi eux, Bulle sort son épingle du jeu et se retrouve être le seul à pouvoir lui contester le podium. A l’issue d’une fin de course haletante, Tangre accède au podium tandis que Bulle savoure sa belle 4ème place.
En terminant à la 6ème place, Hugo Clere remporte la catégorie Stock devant Robin Anne et Mathieu Charpin, deux pilotes qui découvrent la catégorie Supersport.

Moto3
Corentin Perolari, venu faire une séance d’essais grandeur nature, termine la journée avec une belle victoire. Hugo Casadesus et Maximilien Bau complètent le podium. Malheureux aujourd’hui, Danilo et Castillon Gioanni seront présents demain pour se rattraper !

Les essais chronométrés : les quatre représentants français de la Red Bull Rookie Cup (Corentin Perolari, Simon Danilo, Enzo Boulom et Lyvann Luchel) sont directement à la bagarre avec les favoris du championnat. Simon Danilo se montre le plus rapide en 1:46.799 très loin devant Corentin Perolari (+2.6 s) et Karl Croix (+2.9 s). Renald Castillon Gioanni prend le 4ème temps à un dixième.

La course du samedi : blessé aux essais, Enzo Boulom est forfait. Le départ des Moto3 a été perturbé par une chute impliquant 6 pilotes dont Rénald Castillon Gioanni, Enzo De La Vega et Simon Danilo. Corentin Perolari prend les commandes de la course devant Karl Croix qui ne parvient pas à boucler le premier tour et chute. Corentin Perolari mène la course devant Hugo Casadesus et Maximilien Bau. Durant la première moitié de la course, les écarts sont assez serrés mais les positions ne changent pas. Perolari creuse l’écart et s’échappe pour remporter la victoire. Isolé en seconde position, Casadesus franchit la ligne d’arrivée en seconde position. La lutte entre Bau et Luchel est magnifique. Les positions s’échangent de nombreuses fois, des dépassements audacieux mais toujours corrects tournent à l’avantage de Bau qui complète donc le podium.

Pirelli 600
Alan Agogue (fils d’Alain) est la révélation de cette course. Plutôt habitué du top 10 l’an dernier, il remporte sa première victoire après une course solide face à Rémi Salles et Alex Rodrigues.

Les essais chronométrés : la piste est encore fraiche pour les jeunes du Trophée Pirelli 600. Après un début de séance prudent, les dernières minutes sont très animées. Kevin Jacob (Yamaha, CMS) finit par s’imposer en haut de la feuille des temps avec un chrono en 1:43.730. Il devance Alan Agogue (Yamaha, MSC 93) de 149 millièmes et Alexandre Rodrigues (Yamaha, CMS) de 0.6 seconde.

La course du samedi : malgré son très bon départ, Alex Rodrigues passe 3ème à la fin du premier tour et laisse Alan Agogue prendre la tête devant Remi Salles. Le duo de tête va vite creuser l’écart et se détacher. Derrière, un groupe de 7 pilotes sont à la bagarre pour la 3ème marche du podium pendant plus d’un tiers de la course. Le groupe se réduit petit à petit pour ne concerner plus que 3 pilotes à partir du 9ème tour : Kevin Jacob, Alex Rodrigues et Charly Halope. Agogue maintient son rythme. Il fait une course exemplaire et solitaire. Il remporte ainsi sa première victoire dans cette catégorie.
Derrière, Salles doit conjuguer avec le retour de Jacob et Rodrigues qui ont largué Halope. Salles résiste tandis que Rodrigues trouve la faille sur son coéquipier. Jusque dans le dernier virage, l’ordre du podium est incertain et c’est finalement Salles qui s’impose sur Rodrigues.

Side Car
Dominateurs aux essais, Delannoy / Rousseau ont été victimes d’un problème mécanique alors qu’ils se battaient pour la victoire. Le Bail / Chaigneau remportent ainsi la première course devant Barbier / Debroise et Brunazzi / Rigondeau.

Les essais chronométrés : Le champion en titre Sébastien Delannoy a beau avoir changé de coéquipier avec le jeune Kevin Rousseau (qui roule aussi en Pirelli 600) il prend la pole d’autorité en devançant Le Bail / Chaigneau de 1.8 seconde. Brunazzi / Rigondeau et les locaux Barbier / Debroise sont calés derrière et séparés d’un petit dixième de seconde. Guignard / Poux, le premier F2 est 6ème.

La course du samedi : Huet / Arifon sont forfaits ce week-end tout comme le tandem Lavorel. Sébastien Lavorel est toute fois engagé en tant que passager d’Estelle Leblond (en préparation du Tourist Trophy).
Le Bail / Chaigneau prennent le meilleur départ devant Delannoy / Rousseau. Durant les cinq premiers tours, ils se livrent à une belle bagarre qui se termine sur un problème mécanique pour le champion en titre. Les Bretons ont alors le champ libre. Avec une dizaine de secondes d’avance sur les 2ème, Barbier / Debroise, ils n’ont plus qu’à assurer la seconde moitié de la course pour empocher la victoire. Les Manceaux sont eux aussi esseulés et franchissent la ligne d’arrivée à la seconde place. Brunazzi / Rigondeau devancent Moreau / Gadet pour le gain de la dernière place sur le podium.

En F2, Guignard / Poux font une course exemplaire en tête de la catégorie de bout en bout. Les deux autres marches du podium se sont jouées entres Leblond / Lavorel et Clerc / Terrier. Ce sont ces derniers qui s’imposent dans le 11ème et antépénultième tour.

 

Rendez-vous demain à 8h30 pour les warm’up de chaque catégorie et à 11h55 pour la première course de la journée dédiée aux Side Car.

Le Service Communication

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop