Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

FSBK-FE : SURPRISES EN POLE POSITION À ALÈS

303 – alès (30) – pole mecanique moto club
Communiqués

Pour la première fois de l’histoire du Championnat de France Superbike, les concurrents se retrouvent sur le circuit du Pole Mécanique d’Alès. Le MC Motors Events et la Fédération Française de Motocyclisme accueillent ces 11 et 12 septembre les cinq catégories du FSBK-FE. Découvrez quels pilotes sont parvenus à placer leur machine en pole position.

SUPERBIKE

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : TECHER EN POLE DEVANT ESCUDIER

Suite à un accident survenu en Supersport mondial, Valentin DEBISE est contraint de renoncer à cette finale. C’est donc l’opportunité pour Mathieu GINES (Yamaha Tech Solutions – Michelin) de remporter un 3e titre consécutif en catégorie reine.

Dans cette dernière séance de qualification de la saison, Nicolas ESCUDIER (Yamaha Tech Solutions – Michelin) se montre particulièrement à l’aise sur le tracé d’Alès. Le pilote de la Yamaha n°67 signait un temps de référence en 1’13’971, avant d’être détrôné… Malgré une chute impressionnante en FP3, Alan TECHER (BMW Tecmas – Michelin) confirme son bel état de forme et se place au sommet de la feuille de temps avec un beau 1’13’’675. Son coéquipier Kenny FORAY (BMW Tecmas – Michelin) complète la première ligne de la grille avec un chrono de 1’14’’147.

En limitant les risques, Mathieu GINES, place tout de même sa Yamaha n°41 au 4e rang avec un chrono de 1’14’’315. Nouvelle belle performance du Challenger Guillaume ANTIGA (Honda – Michelin) qui se hisse à la 5e position en 1’14’’657 devant Axel MAURIN (Yamaha – Michelin) qui retrouve des couleurs et signe un chrono de 1’14’’692.

Martin RENAUDIN (Yamaha Moto&GP Addict – Pirelli), auteur d’un temps de 1’14’’833 s’élancera depuis le 7e rang, au côté de Grégory LEBLANC (DUCATI TWR – Pirelli), 8e en 1’15’’079.

Les adversaires pour le titre Challenger, Guillaume ANTIGUA et Martin RENAUDIN sont donc les mieux placés de la catégorie des jeunes pilotes. Derrière eux, Valentin SUCHET (Suzuki LMS – Pirelli) en 1’15’’126, Guillaume RAYMOND (Suzuki LMS – Michelin) en 1’15’’367 et Kevin JAECK (Yamaha – Michelin) en 1’15’’498, s’élanceront de la 9e à la 11e place.

SUPERSPORT 600

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : BERCOT CRÉE LA SURPRISE

En l’absence de Valentin DEBISE, la jeune garde du Supersport 600 a l’occasion de briller. Lequel d’entre eux parviendra à décrocher la pole position ?

A 10 min de la fin de la séance, Tom BERCOT (Yamaha – Pirelli) signe un tour en 1’15’’007 lui permettant de s’élancer depuis la pole position. Il est talonné par un autre Challenger, Matthieu GREGORIO (Yamaha Tech Solutions – Pirelli), 2e en 1’15’’053. L’expérimenté Hugo CLERE (Yamaha – Pirelli), se classe juste derrière les deux jeunes pilotes en 1’15’’200.

Assuré du titre de vice-Champion de France, Ludovic CAUCHI (Yamaha – Pirelli) évolue sans pression et réalise le 4e chrono : 1’15’’682. Dans cet ordre, Adrien ROLLET (Yamaha – Dunlop) et Enzo DE LA VEGA (Yamaha – Pirelli) complètent la deuxième ligne en 1’15’’777 et 1’15’’961.

Comme souvent en Supersport 600, les meilleurs Challengers figurent en tête, BERCOT domine GREGORIO et CAUCHI. Matéo PEDENEAU (Yamaha – Pirelli) et Kilian AEBI (Suzuki – Pirelli) s’illustrent aux 7e et 8e places du scratch, respectivement en 1’16’’189 et 1’16’’278.

OBJECTIF GRAND PRIX – NSF 250

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : GIABBANI À LA LUTTE

Au terme d’une séance de qualification très disputée, Clément GIABBANI (Fulgur PR3) s’adjuge la pole position en 1’18’’714. En lutte pour le titre, Jules BERCOT (Beon Honda) et Amaury MIZERA (Beon Yamaha) s’élanceront des 2e et 3e places sur la grille avec des temps de 1’18’’976 et 1’19’’211.

En fin de séance Yanis RAINGARD (Beon Yamaha) et Mattéo ROMAN (KTM RC4R), améliorent leur marque, respectivement en 1’19’’299 et 1’19’’809 ce qui les place 4e et 6e.

En NSF 250, Elie ROUSSELOT (Honda) réalise la meilleure performance : 5e en 1’19’’507. Aux 8e et 9e rangs, Lucas BOSSON (Honda) en 1’21’’205 et Evan BOXBERGER (Honda) en 1’21’’350 complètent le top 3 de la catégorie.

SUPERSPORT 300
ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : DA CUNHA EN POLE DEVANT PONCET PÉNALISÉ

À l’abord de cette 6e et dernière manche de la saison, trois pilotes peuvent encore croire au titre… Florent DA CUNHA (Kawasaki – Pirelli) possède 16 points d’avance sur ses deux concurrents Diego PONCET (Kawasaki – Pirelli) et Alexy NEGRIER (Yamaha – Pirelli).

Plein d’envie, Diego PONCET est l’auteur d’un dépassement sous drapeau jaune et se voit annuler le chrono lui permettant de décrocher la pole position. C’est donc Florent DA CUNHA qui s’en empare grâce à un tour couvert en 1’20’’783. PONCET rétrograde au second rang devant Benjamin CAILLET (Yamaha – Michelin) qui complète la première ligne de la grille de départ en 1’20’839.

Alexy NEGRIER s’élancera quant à lui depuis la 4e place, avec un temps de 1’20’’928, devant Alexis BOUDIN (Yamaha FT Racing Academy – Michelin), 5e en 1’21’’030.

Du côté des Challengers, Cyprien BABY (Yamaha – Dunlop) boucle un tour rapide en 1’21’’489, le classant 8e au scratch et 1er de sa catégorie. Ses poursuivants, Fergus CHRETIENNOT (KTM – Pirelli) et Dorian JOULIN (Yamaha – Pirelli) terminent aux 14e et 17e positions, respectivement en 1’22’’662 et 1’22’’709.

SIDE-CAR

COURSE 1 : PEUGEOT / PEUGEOT VAINQUEUR, CHANAL / LAVOREL CHAMPION F2

Après un abandon et un forfait lors de la dernière manche PEUGEOT / PEUGEOT n’a pas d’autre choix que de s’imposer pour maintenir l’espoir d’être titré. Le side n°74 s’y tient et réalise le holeshot avant de prendre le large dès les premiers tours. Au second rang, le leader provisoire du championnat LEGLISE / LAVOREL se retrouve rapidement sous la menace de GUIGNARD / POUX. PERILLAT / KOTCHAN tente quant à lui de rester au contact.

A la mi-course, alors que PEUGEOT / PEUGEOT caracole en tête, GUIGNARD / POUX prend le dessus sur LEGLISE / LAVOREL pour le gain de la 2e place. De son côté, PERILLAT / KOTCHAN 4e, accuse le coup et cède du terrain.

Cette fois pas de mauvaise surprise pour PEUGEOT / PEUGEOT qui rallie l’arrivée, s’impose et réduit l’écart au classement avec LEGLISE / LAVOREL, 3e de la course.

Pour la deuxième fois consécutive, GUIGNARD / POUX monte sur la deuxième marche du podium. PERILLAT / KOTCHAN conclut au pied du podium avec plus de 6 secondes d’avance sur VINET / VINET.

En F2, REEVES / ROUSSEAU fait respecter la hiérarchie et passe la ligne d’arrivée au 7e rang. Son adversaire le mieux classé se nomme CHANAL / LAVOREL, 11e de cette manche, l’équipage n°588 est également titré dans la catégorie des châssis courts. PALACOEUR / CESCUTTI termine quant lui en 12e position.

SUIVEZ LE CHAMPIONNAT DE FRANCE FE-SUPERBIKE 2021

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct l’actualité du week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…

Pour cette saison 2021, la FFM diffusera chaque soir d’épreuve une vidéo des meilleurs moments de la journée sur la page facebook officielle FSBK et le site fsbk.fr. 

D’autres rendez-vous viendront ponctuer le week-end au travers d’un dispositif spécifiquement axé sur les réseaux sociaux via Twitter : @FSBK_officiel, Facebook : fsbk , Youtube : ffmfsbk et Instagram : fsbk 

CALENDRIER 2021

10 – 12 septembre – Alès (30) – MC Motors Events