Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

CHAMPIONNAT DE FRANCE SUPERBIKE FSBK-FE : DES QUALIFICATIONS PROMETTEUSES SUR LE CIRCUIT BUGATTI

Le Mans (72)
Communiqués

Cette première étape du Championnat de France FSBK-FE, est synonyme de retrouvailles avec le public, et surtout d’un engouement significatif de la part des pilotes. Plus de 200 Compétiteurs ont répondu présent à l’appel du Championnat. Accueillis par l’ACO et la FFM ces esthètes de la vitesse se sont livrés à l’exercice de la qualification en samedi après-midi.

SUPERBIKE 
ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : DEBISE DEMARRE FORT

Valentin DEBISE (Yamaha – Michelin) démarre la séance tambour battant et s’installe au sommet de la feuille des temps. Le circuit Bugatti du Mans réussit particulièrement bien à DEBISE qui détient depuis l’an passé le record de la piste en FSBK-FE en 1’35’’840, l’albigeois décroche aujourd’hui la première pole position de la saison en 1’36’’040.

Sorti tardivement du box, le Champion de France 2018, Kenny FORAY (BMW Tecmas – Michelin) s’empare de la 2ème place en 1’36’’504.

Ambitieux après une année de transition sur la Ducati n°38 équipée de pneus Pirelli, Gregory LEBLANC débute idéalement la saison et se place au 3ème rang pour la course 1 en 1’36’’687.

Aux 4ème et 5ème rangs, David MUSCAT (Ducati – Michelin) et Mathieu GINES (Yamaha Tech Solutions – Pirelli) sont à égalité parfaite avec 1’36’’698 ! Finalement, le temps de MUSCAT est annulé pour avoir dépassé les limites de la piste. GINES s’élancera donc 4ème et MUSCAT et MUSCAT seulement 11ème.

Changement de machine mais mêmes ambitions pour le Champion Challenger 2021 Guillaume ANTIGA (Ducati LCS – Pirelli) qui se qualifie 5ème en 1’36’’721.

Après une année à se concentrer sur ses activités de coaching, Maximilien BAU (BMW – Michelin) signe son retour en FSBK-FE avec le 6ème temps de la séance, 1’37’192, faisant de lui le meilleur Challenger. La BMW n°108 précède celle d’un autre Challenger, la Honda n°98 de Tom BERCOT. Du haut de ses 17 ans, le plus jeune pilote de la catégorie réalise son meilleur tour en 1’37’’257, juste devant son coéquipier Alan TECHER (Honda – Michelin), 1’37’’276.

Le Sarthois Martin RENAUDIN (Yamaha Moto&GP Addict – Pirelli) complète la troisième ligne de la grille de départ grâce à un temps de 1’37’’284.

SUPERSPORT 600
ESSAIS CHRONOMÉTRÉS : PREMIÈRE LIGNE DE CLASSE MONDIALE  

Un début de séance marqué par la montée en puissance progressive de Matthieu LUSSIANA (Yamaha – Dunlop) qui signe dès la 5ème minute un temps de 1 ’40’’582, qu’il continuera d’améliorer jusqu’à la mi-séance pour être le premier à descendre sous les 1’40 avec un très bon 1’39’’906. Très à l’aise sur sa Yamaha, l’ancien pilote World SBK, voit cependant revenir le champion de France en titre, Valentin DEBISE (Yamaha -Michelin) qui signe un temps de 1’39’187, synonyme de pole position. Décidément le pilote albigeois confirme ses ambitions et les espoirs qui sont fondés sur lui cette saison.

À la mi-séance, Loic ARBEL (Yamaha – Pirelli) du team TWR, entre en piste et s’illustre spontanément en se positionnant également sous les 1’40 avec un tour en 1’39’576, qui sera son meilleur tour de la séance du jour. L’ancien pilote du ESBK, le championnat espagnol, affiche de sérieuses ambitions pour cette saison, ne cachant pas sa déception quant à sa performance du jour.

5 minutes avant la fin de la séance, Mathieu GREGORIO (Yamaha – Pirelli), qui évolue en SSP Challenger, vient s’interposer dans le top 3, en s’adjugeant le 3ème temps en 1’39’’761, reléguant ainsi LUSSIANA en seconde ligne sur la grille de départ de la course de demain. À ses côtés, il retrouvera Enzo DE LA VEGA (Yamaha – Pirelli), ex-pilote World Supersport 300 et Cédric TANGRE (Yamaha – Pirelli), le double champion de France Supersport 2015, 2017.  Vincent Flacone (Yamaha – Pirelli), 8ème au scratch, s’adjuge, quant à lui le 2ème meilleur temps en SSP en 1‘40’’944 devant Johan GIMBERT (Yamaha – Pirelli) en 1’41’’055, et Killian AEBI (Yamaha – Pirelli) en  1’41”483.

OBJECTIF GRAND PRIX
ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 

PRÉ-MOTO 3 : STATUT DE FAVORI POUR ROSTAGNI

Déjà dominateur lors des séances d’essais libres, Mathias ROSTAGNI (Beon) confirme en qualifications écrase la concurrence avec un magnifique 1’49’’405 réalisé dès son 3ème tour ! Soit 1’’517 devant Loris VENEMAN (KTM), qui s’élancera second après avoir amélioré dans les derniers instants : 1’50’’992. Célestin MASY place sa Béon 3ème sur la feuille des temps en 1’52’’882.

NSF 250 : CAILLET DOMINE LES DÉBATS

À l’aise sur sa Honda NSF 250, Benjamin CAILLET se montre le plus rapide en 1’51’’546 et domine Lucas BOSSON (Honda), 2ème en 1’51’’962 et Kyle PAYNE (Honda) en 1’52’’464.

SUPERSPORT 300
ESSAIS CHRONOMÉTRÉS
: JOULIN SORT DE L’OMBRE

Solide du début à la fin de la séance, Dorian JOULIN (Yamaha – Pirelli) décroche logiquement la pole position en descendant son chrono à 1’53’’649. Dans son dernier tour rapide, Noa POTVIN (Kawasaki – Pirelli) surgit au second rang avec un beau 1’53’’757 ! Les deux pilotes seront accompagnés sur la première ligne de la grille de départ par Louca FRIEH ( – Pirelli) en 1’53’’780.

Conséquence de la bonne fin de séance de Noa POTVIN, Enzo DAHMANI (Yamaha – Pirelli) recule au 4ème rang en 1’53’’907, juste devant Evan PLAINDOUX (Yamaha – Pirelli), 5ème en 1’53’’944 et Kilian ROSSIGNOL (Kawasaki – Pirelli), 6ème en 1’53’’984.

SIDE-CAR
COURSE 1 : REEVES / ROUSSEAU TOUJOURS AU TOP SUR LE BUGATTI

Le meilleur départ est à mettre au crédit de PAYNE / WILKES qui vire en tête dans le premier virage devant REEVES / ROUSSEAU.

Après deux tours, REEVES / ROUSSEAU reprend le dessus sur son adversaire direct qui se met dans le sillage du leader. De son côté, PEUGEOT / PEUGEOT s’accroche pour rester au contact au 3ème rang.

La course est marquée par plusieurs drapeaux jaunes provoqués par des incidents sans gravité au cœur du peloton. Pas de quoi impacter les équipages de tête qui restent concentrés sur leur objectif commun : la victoire. À 2 tours de l’arrivée, PAYNE / WILKES est toujours en embuscade moins d’une demi-seconde derrière REEVES / ROUSSEAU.

Finalement, REEVES / ROUSSEAU reste 1er au drapeau à damier alors que PAYNE / WILKES rentre au box et ne termine pas la course. C’est donc PEUGEOT / PEUGEOT qui hérite de la deuxième marche du podium complété par PERILLAT / KOTCHAN.

Au 4ème rang, le public retrouve un habitué du Championnat LE BAIL / LEVEAU. Belle performance de l’équipage vainqueur des Coupes de France Promosport, BOUCHER / BOUCHER, qui ferme le top 5 pour sa première course en catégorie reine.

En F2, PALACOEUR / CESCUTTI signe une belle performance en se classant 7ème au scratch, synonyme de 1er de sa catégorie. L’équipage devance de loin les autres châssis courts, CROCHEMORE / BARBIER, s’adjuge la deuxième place devant DEJONGHE / LELUBEZ, 3ème.

SUIVEZ LE CHAMPIONNAT DE FRANCE FE-SUPERBIKE 2022

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct l’actualité du week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…

Pour cette saison 2022, la FFM diffusera chaque soir d’épreuve une vidéo des meilleurs moments de la journée sur la page Facebook officielle FSBK-FE et le site fsbk.fr. 

D’autres rendez-vous viendront ponctuer le week-end au travers d’un dispositif spécifiquement axé sur les réseaux sociaux via Facebook : fsbk , Youtube : ffmfsbk et Instagram : fsbk 

CALENDRIER 2022

25 – 27 mars – Circuit Bugatti (72) – ACO
06 – 08 mai – Nogaro (32) – A.S.M Armagnac Bigorre
27 – 29 mai – Lédenon (30) – MC Lédenon
17 – 19 juin – Circuit Pau Arnos (64) – MC Pau Arnos
01 – 03 juillet – Magny-Cours (58) – MC Nevers et de la Nièvre
19 – 21 août – Circuit Carole (93) – MC Motors Events
23 – 25 septembre – Circuit Paul Ricard (30) – MC du Circuit Paul Ricard