LIVE
23 - 25 août 2019
CAROLE
chargement...
Accédez au live !

teams / pilotes, Toutes
29.05.13.
Cédric TANGRE rentre du Vigeant à la 7ème place du FSBK SuperSport

Déjà 1 mois s’est écoulé depuis la dernière course. Le temps ne s’est toujours pas amélioré et nous avons du renoncer aux essais que nous avions prévus. Nous arrivons donc sur mon circuit préféré avec un gros manque de roulage.

C’est dommage, mais je compte tout de même poursuivre sur ma bonne lancée pour monter sur un vrai podium et revenir au championnat.

Vendredi : Essais libres ;
Le temps est clément, et nous permet de rouler un peu. J’ai beaucoup de mal à me réhabituer au pilotage de la 600cc. Quelques tours me sont nécessaires et pendant ceux-ci je me concentre sur mon pilotage. Une fois dans le rythme, je m’arrête au box pour changer la démultiplication. A ce moment là, je suis 3ème. Le temps de changer la couronne, je ne repars que pour un tour et ne peux améliorer, je suis 6ème de cette 1ère séance.

Toujours en pneu arrière d’endurance afin d’enchaîner des tours, je refais rapidement mon chrono du matin. Je m’arrête afin de mettre un pneu de course qui est censé me faire gagner pas mal de temps. Mais dans mon 1er tour une légère pluie fait son apparition, je ne peux donc faire mieux. Je suis seulement 8ème mais avec un pneu dur à l’arrière, ce n’est pas alarmant. Je ferais mieux demain !

Samedi : Qualification 1 – Course 1 ;

Qualification n°1 :
Encore une fois, la qualification se déroule sur une piste humide. Avec 40 minutes d’essais, je prends le temps d’augmenter très progressivement mon rythme. Je suis aux alentours de la 10ème place quand je me décide enfin à accélérer. J’améliore mes chronos de 6 secondes en l’espace de 3 tours et me positionne en 3ème position avant de rentrer aux stands.
J’attends la fin de séance pour ressortir. A dix minutes de la fin, je sors du box. J’ai perdu une seule position et je compte bien la reprendre. J’améliore légèrement mais perds encore une place. La pluie s’intensifie et je continue à progresser. Dans le dernier tour je gagne plus d’une seconde et réussi tout juste à obtenir la 1ère ligne pour 1 dixième de seconde. Je suis content, car cela faisait bien longtemps que je n’avais pas pris le départ du championnat de France de la 1ère ligne.

Course n°1 :
Le soleil est présent, la piste a séché, mais nous sommes au Vigeant. Une averse trempe la piste juste avant le départ. On monte en précipitation un train de pneu pluie. Comme l’averse n’est pas longue et le soleil refait son apparition, je choisis un pluie mixte qui me permettra d’être performant en fin de course, quitte à perdre un peu les 1ers tours.
Au départ du tour de chauffe, je me fais une grosse glisse et une autre quelques virages plus loin … ça me met sur la défensive. Du coup, je prends un départ prudent et me fais déborder par plusieurs pilotes.
8ème pendant plusieurs tours, je prends un bon rythme seulement après 4 tours. Je passe en septième position, mais le groupe de 3 pilotes devant moi est un peu loin. Je reste concentré et améliore à chaque tour. Je commence à remonter et à 5 tours de la fin, je vois que je peux remonter au moins jusqu’en 4ème position d’autant que je sais que je dispose d’un pneu qui m’avantage par rapport à mes concurrents !
Alors que la piste sèche de plus en plus, mes chronos progressent d’une seconde à chaque tour.
Au 9ème tour je reviens à 2 secondes du groupe de 3 pilotes en réalisant le meilleur tour en course. Mais manque de chance, je suis stoppé net dans mon élan par un drapeau rouge causé par la chute d’un concurrent !
Je suis extrêmement déçu, car je remontais vite et j’avais mes chances pour remonter en 4ème position voir de monter sur la 3ème marche du podium !

Dimanche : Qualification 2 – Course 2;

Qualification n°2 :
Le soleil est enfin présent et devrait rester parmi nous toute la journée ! La piste n’a pas eu le temps de sécher complètement, ainsi quelques tâches d’humidité subsistent. Le début de la séance risque donc d’être piégeux, il faut donc rester vigilant et attendre la fin de la séance pour se lâcher complètement.
J’entame donc la séance avec des gommes de course. Je mets plusieurs tours à oser prendre un rythme convenable. Mais la moto se comportant bien, j’améliore progressivement mes chronos pour me positionner en 3ème position. Je décide, comme la veille, d’attendre les dernières minutes pour sortir à nouveau du box. Pendant ce temps, je redescends à la 6ème place.
A 8 minutes de la fin, Loic enquille donc mon pneu arrière qualif et je pars le couteau entre les dents ! J’ai deux tours pour me placer en 1ère ligne ! Au 1er tour, je manque un freinage et dois m’élargir. Le second lui ne sera pas râté : 1’43 »5, c’est bien, mais j’échoue à la 4ème place à moins de 2 dixièmes de la seconde place. Le pole-man, lui était hors de portée avec 1s d’avance !

Course n°2 :
Ce coup-ci je m’élance donc en tête de la seconde ligne. A l’extinction des feux rouges, je m’élance très bien, et passe second au 1er virage ! Dès le deuxième virage Salchaud lance une attaque à la limite du convenable, je dois redresser la moto pour ne pas être percuté. Je perds quatre places. Je franchis le 1er tour 6ème, derrière Valentin Debise.
Il est moins rapide que moi, mais je mets du temps à trouver l’ouverture. C’est vrai qu’avec le manque d’accél’ (dû à mon surpoids ? ;)) m’empêche d’être bien placé au freinage ! Je parviens à le doubler dans le 4ème tour. Mais les pilotes devant ont pris le large.
Immédiatement, j’améliore mes chronos et remonte légèrement. J’entends un pilote derrière à l’aspi derrière moi. Je tiens bon 2 tours, mais mes chronos en 1’43 »5 ne suffisent pas. Lucas Mahias me dépasse et manque également de me toucher, je pers pas mal de temps dans l’opération. Je recolle assez rapidement à Lucas en améliorant mes chronos en 1’43 »3.
Les pilotes se battant pour la 2ème place ont eux augmenté le rythme, et il nous est maintenant impossible de revenir. Nous allons donc nous battre à 3 pour le gain de la 5ème place puisque Kevin Longearet vient également de me dépasser.
Je suis 7ème et je me bats avec ma moto pour suivre le rythme. Je suis vraiment limite, je perds l’avant dans un virage sur deux car mes réglages ne sont pas adaptés pour rouler à cette vitesse et à cette température. En effet avec le peu de roulage, je n’ai pour l’instant touché à rien au niveau des réglages. Je n’étais pas assez rapide pour ressentir les limites ! Là c’est une autre histoire et je dois user de toute ma concentration pour rester sur mes roues tout en espérant pouvoir les doubler.
On entre dans le dernier tour, j’améliore encore mon meilleur tour et me place dans la roue de mes deux concurrents. Dès le 1er virage Lucas Mahias tente une attaque suicidaire sur Longearet, ils s’élargissent et j’en profite pour passer en 5ème position, place que je conserve jusqu’au damier !

Conclusion :
Je suis plutôt satisfait de ce résultat, même si j’espérais vraiment monter sur le podium ! Dans les deux manches il ne me manque pas grand-chose, mais chaque séance, je découvre davantage les limites avec ma moto. J’espère que cette course va m’aider à progresser dans la mise au point et nul doute qu’avec le soutien de Dunlop, je réussisse d’ici peu à monter sur le podium !
Bien sûr j’ai des choses à me reprocher en pilotage ! J’ai trop forcé sur l’avant, ce qui donnait du mouvement dans les courbes et m’empêchais d’exploiter à fond le super grip que m’offrait mon pneu arrière. Mais dans l’ensemble je pense avoir bien exploité ma moto et il était difficile de faire mieux aujourd’hui !

Cela me satisfait donc et me mets bien en confiance pour la prochaine épreuve de Ledenon qui a lieu dans 3 semaines. Je suis pour l’instant à la 7ème place du championnat !

Un grand merci à toute l’équipe Yohann Moto Sport : Loïc, François, Mumu, Matthieu, Seb, mes parents, Robin et à tous mes partenaires : YOHANN MOTO SPORT, SUZUKI, IXS, FALCO, AFAM, TRANSPORT GAILLARD, YACCO, MCT, TOURNAY, DUNLOP, SKEED, PFP, GBRACING, ROBBY, CAPIT, SEMC, EMOTO, AKRAPOVIC, YOSHIMURA.

Sur info de Cédric Tangre #83 en Supersport

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop