Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
06 - 07 avril 2019
LE MANS

teams / pilotes, Toutes
28.05.14.
Cédric Tangre, 3ème au championnat est Heureux!

Presque deux mois se sont écoulés depuis l’ouverture du championnat.

Regonflé par le bon démarrage au Mans, j’ai réalisé deux jours d’essais depuis Le Mans et j’ai pu progresser au guidon de ma 600 GSX-R.
J’arrive donc à Nogaro en pleine confiance et avec l’envie de rester sur le podium et même de gagner une marche ;)

Vendredi : Essais libres
La pluie nous accueille délicatement. Dans cette séance, je trouve immédiatement un bon feeling. Je réalise le 3ème temps de la séance.
Pour la seconde séance, la piste est quasiment sèche. Mais je n’arrive pas à rouler comme je roulais en essais il y a 15 jours. Il faut dire que j’ai l’étrange sensation que ma moto n’accélère pas et qu’elle tourne sur 3 cylindres. Et effectivement, quand je rentre aux stands on s’aperçoit qu’un cylindre ne tourne pas… Après une rapide vérification, ce n’est pas juste une bougie défectueuse cela nécessitera donc un démontage et examen approfondi en concession.
Heureusement mon collègue de box, Rémi Salles peut me prêter son second moteur pour que je puisse finir le week-end ! Un grand merci d’ailleurs à Rémi et Patrick Salles pour ce geste !!!

Samedi : Qualification 1 – Course 1

Qualification n°1 : Nous avons pas mal de tests châssis à faire, les 30min vont être courtes. Je pars donc et me mets dans un bon rythme de suite. 1’31 »0 en l’espace de 3 tours, cela me positionne 3ème. Je m’arrête pour changer le ressort arrière, avec le temps de changement il ne me restera plus que quelques minutes. J’essaie d’améliorer, mais un problème de frein (durite desserrée) m’empêche de faire mieux. Dommage car je refais le même chrono malgré ce problème.
Louis Bulle est passé devant moi, je partirai donc 4ème sur la grille de départ. Je suis tout de même confiant car malgré un moteur légèrement moins performant qu’avant, je sais que je peux rouler encore plus vite…

Course n°1 : Je dois réaliser un bon départ car je veux essayer d’accrocher le leader incontesté pour l’instant, Lucas Mahias. Malheureusement, je ne parviens qu’à m’extirper en 5ème position du 1er virage. Je suis juste derrière mon cousin Robin Camus. Il me faut attendre le début du second tour pour trouver l’ouverture et passer en 4ème position.
Déjà le leader est loin et Valentin Debise suivi par Louis Bulle ont pris quelques longueurs d’avance. En à peine un tour, avec un chrono de 1’30 »2, je suis revenu au contact.
Je passe 3ème à l’entrée du 3ème tour et recolle immédiatement à Valentin Debise.
Toujours au 1er virage, j’attaque la Honda n°53 dès le tour suivant. Mais il resiste, il me faut attendre la ligne droite, bien calé à l’aspi pour faire le freinage et passer en seconde position.
Je me sens plus rapide qu’eux, j’essaie donc immédiatement de faire le trou, mais très vite mon pneu arrière me montre des signes de fatigue. Après quelques glisses, je suis contraint de baisser légèrement le rythme et Valentin me reprend la seconde place.

Il reste 10 tours et je comprends que le choix de la gomme arrière n’est vraiment pas la bonne et que la fin de course s’annonce plus que compliquée. Après une erreur, je perds la 3ème place au profit de la Yamaha de Louis Bulle. J’essaie de rester au contact, mais à partir du 10ème tour, la moto devient dangereuse.

J’ai 11 secondes d’avance, donc je rends la main et subis la fin de course pour assurer la 4ème position. Au vu de l’état du pneu, je peux m’estimer satisfait de terminer au pied du podium. Ici le revêtement est tellement abrasif et additionné à des réglages plus durs de ma moto, je n’aurais pas du partir avec un pneu non testé aux essais.

En revanche, j’ai obtenu le 2ème meilleur temps en course (à seulement 5 dixièmes de Lucas Mahias), je partirai donc de la 1ère ligne pour la course du dimanche.

Dimanche : Warm Up – Course 2

Course n°2 : La piste a eu le temps de sécher des averses matinales, je pars donc à cette course avec un pneu plus dur qui devrait tenir toute la course. J’espère qu’il sera presque aussi performant en grip que celui de la veille afin que je puisse tenter de suivre la cadence de Lucas Mahias.

Je réalise un très bon départ et conserve ma 2nde position. J’essaie immédiatement de m’accrocher à la Yamaha jaune. Mais il s’échappe rapidement. Le pneu arrière offre un grip légèrement inférieur à celui de la veille et je ne peux refaire le même chrono.
Je décide donc d’adopter une autre stratégie au moment où Valentin Debise passe devant moi. En effet, je me force à rester dans sa roue et économiser mes forces et mon pneu.
Bien qu’il commette quelques erreurs je reste derrière et nous roulons à un bon rythme (1’31 »0) qui nous permet de prendre quelques secondes d’avance sur nos poursuivants. Je vois qu’à certains endroits je suis plus rapide et commence à préparer mon plan d’action pour le dernier tour.
Mais les attardés vont s’en mêler, à 4 tours de la fin je commence à m’énerver après l’un d’eux qui a recoupé la trajectoire entre Valentin et moi, me faisant perdre plusieurs dixièmes de secondes.
Je recolle une 1ère fois, puis à deux tours de l’arrivée, l’écart entre Valentin et moi fait un bond d’une seconde lorsque je manque de me faire sortir par un autre attardé…
Je reviens tout juste dans sa roue au milieu du dernier tour, mais en tentant de me rapprocher encore, je me fais une équerre et perds un peu de terrain. Je sais que je suis plus rapide dans le dernier virage, mais tout ça m’a fait perdre du temps et je suis plus loin que ce que j’espérais. Je tente quand même une franche accèl’ au dernier virage, j’arrive à me porter à sa hauteur sur la ligne d’arrivée, mais il me manque 24 millièmes de secondes pour cette deuxième place.
Je termine donc pour la 3ème fois en 4 courses sur la 3ème marche du podium.

Conclusion : Je suis extrêmement satisfait du week-end. Certes, le bilan comptable est légèrement moins bon qu’au Mans, mais j’étais beaucoup plus proche des leaders. J’ai réalisé de bons chronos et il ne me manquait pas grand-chose pour la deuxième place dans chacune des deux courses. J’ai pris beaucoup de plaisir autant sur la piste qu’avec l’ambiance détendue qui règne, donc déjà hâte d’être à la prochaine.

Je suis 3ème du championnat à 2 points seulement du 2nd, j’irai donc à la prochaine épreuve à Ledenon qui aura lieu les 14 & 15 Juin, même si je sais que sur ce circuit qui n’est pas favorable à la Suzuki, ce sera beaucoup plus difficile.

Un grand merci à toute l’équipe Yohann Moto Sport : Rémi, Roger, mon papa et ma maman, Patrick et Rémi Salles car sans eux je serais rentré chez moi Vendredi soir ainsi que François, Mumu, Matthieu, Sébastien, Robin et à tous mes partenaires : YOHANN MOTO SPORT, SUZUKI, SHOEI, PIRELLI, FALCO, AFAM, TRANSPORT GAILLARD, YACCO, MCT, TOURNAY, PFP, GBRACING, ROBBY, SEMC, AKRAPOVIC, YOSHIMURA.

Sur info de Cédric Tangre #23 en Supersport

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop