Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
06 - 07 avril 2019
LE MANS

teams / pilotes, Toutes
11.07.12.
Belle récompense pour Yvan Laetzig

Quelques jours après une course régionale à l’anneau du Rhin, nous voilà de retour dans le circuit du championnat de France FSBK. Cette course régionale était censée nous permettre de rester dans le rythme, entre Lédenon et Magny-Cours. Et nous sommes bien restés dans le rythme car nous avons eu droit à un serrage moteur le samedi après-midi, une chute dans la séance d’essai libre le dimanche matin et une chute dans la 1ère séance qualificative. Sans participer à la seconde séance, Yvan est tout de même parvenu à réaliser le 2ème temps de sa catégorie. Malheureusement, avec quelques douleurs et des écarts trop importants entre les machines de la catégorie -100ch, Yvan se classe à la 9ème place de la course. Lundi, Marc et Yvan ont eu l’opportunité de se rendre à Dijon pour découvrir le circuit, qui sera le théâtre de la 6ème manche de la saison.

Rentrés lundi soir de cet entrainement, nous reprenons la route de Magny-Cours jeudi après-midi. Arnaud nous accompagne pour la 2ème fois cette saison afin de travailler dans de meilleures conditions. Cela permettra à Yannick de se concentrer uniquement sur la partie mécanique, alors qu’Arnaud analysera les données et prendra les décisions concernant les réglages et modifications à apporter à la moto.

Tôt vendredi matin, nous préparons la moto pour la 1ère séance d’essais libres. Finalement, cette opération nous occupe une bonne partie de la matinée et nous sommes à l’heure pour démarrer les essais. Les conditions climatiques sont idéales et Yvan s’élance sur cette piste construite pour la F1. Malheureusement, au bout de seulement 7 tours, la moto s’immobilise juste en face de la voie des stands. Le pot d’échappement en titane s’est cassé en deux morceaux, juste à la sortie de la chicane qui précède la ligne droite des stands. La séance est terminée prématurément mais par chance, Marc trouve un sympathique sidecariste qui peut immédiatement nous ressouder la pièce cassée.

On ne change pas grand-chose à la moto durant la pause et Yvan s’élance en fin d’après-midi dans la 2ème séance d’essai libre. Avec des pneus neufs, Yvan réalise son meilleur temps au 8ème tour. Il égalera ce chrono au 10ème tour sans toutefois arriver à battre son meilleur temps de l’an passé. Au tour suivant, Yvan ne revient pas… L’attente est longue et c’est en camionnette qu’il rejoint le stand. Verdict : le haut-moteur est fendu.  La solution est rapidement trouvée et la valse mécanique peut reprendre : Nous allons utiliser le moteur de secours, monté sur la deuxième moto, en lui greffant certains éléments dont nous connaissons le potentiel, afin d’avoir une moto plus performante que celle utilisée en 2011. Au programme de la soirée : le démontage complet de deux motos pour en faire une.

Samedi matin, nous avons exceptionnellement une chance de pouvoir essayer notre montage avant les séances de qualifications. En effet, les organisateurs ont ajouté une 3ème séance d’essai libre car de nombreux pilotes étaient absents le vendredi, pour cause de participation aux épreuves du brevet des collèges ou du baccalauréat. Ces 30 minutes nous permettent de valider un certain nombre de réglages afin de disputer les qualifications dans les meilleures conditions. La piste est sèche malgré quelques gouttes qui tombent du ciel. Yvan arrive à s’approcher des chronos de la veille mais il nous reste à peaufiner certains éléments.

A la fin de la séance, la pluie s’abat sur le circuit. N’ayant pas la certitude de tirer le meilleur de ce matériel, il va en plus falloir composer sur une piste humide et régler les suspensions.

Après un début de séance prudent, Yvan est provisoirement 18ème lorsqu’il passe au stand pour la 2ème fois. Il juge utile de passer en pneus slicks car la trajectoire idéale est sèche. Marc et Yannick s’activent à changer les roues alors qu’Arnaud scrute le comportement de la moto dans le dernier virage. Il reste à peine 10 minutes dans la séance mais Yvan est efficace de suite ! Il a 5 tours pour faire son chrono et parvient à passer sous la barre des 2 minutes dans son dernier tour lancé : 1’59’’996, chrono qui le place à la 11ème position !

La seconde séance de l’après-midi allait être déterminante, car la piste est sèche. L’équipe repasse la moto en réglages pour le sec et espère encore trouver des améliorations à apporter pour la course. Mais la situation se gâte un peu. Tout le monde est dans le coup et espère faire oublier la séance du matin. Au bout de 5 tours, Yvan réalise son meilleur chrono en 1’58’’961, le plaçant provisoirement 12ème. Il rentre au stand et nous ajustons la carburation. Le deuxième tiers de la séance n’apporte pas d’amélioration et Yvan rentre une nouvelle fois. Il perd par la même occasion 3 places au classement provisoire de la séance. Après un troisième « run », tout aussi régulier que le précédent en 1’59, Yvan se classe finalement à la 16ème position sur la grille de départ. Il n’est toutefois pas parvenu à égaler son temps de la veille, ni son meilleur chrono de l’an passé.

Samedi soir, Arnaud consacre son temps à étudier plusieurs solutions, en espérant trouver la bonne à tester lors du Warm-Up du lendemain. Marc et Yannick s’occupent de remonter la moto, ainsi que des pièces à réparer avant la prochaine course. Le délai est court et les dégâts sont tout de même assez conséquents.

Dimanche matin, la pluie a fait son retour sur le circuit Nivernais.  Une fois de plus, il ne sera pas aisé pour Yvan de tester les modifications que nous avons apportées la veille au soir. Dans les autres catégories, le Warm-Up se réduit souvent de 10 minutes à 2 tours. En effet, de nombreuses chutes obligent la direction de course à interrompre la séance pour ne pas la faire repartir. La consigne donnée à Yvan est de ne prendre aucun risque. Même si le rythme n’est pas au rendez-vous, nous pouvons tout de même valider les modifications apportés à la moto. La confiance revient pour la course. La moto étant prête, nous profitons des quelques heures avant le départ pour ranger un maximum de choses dont nous n’avons plus besoin. Arnaud et Yannick travaillant lundi matin, il est indispensable de ne pas perdre de temps dans le rangement et de décoller au plus tôt du circuit. 

En milieu d’après-midi, la tension monte. Qualifié en 6ème ligne, il va falloir qu’Yvan réalise un bon départ s’il compte se battre pour les points au championnat. Cette fois-ci, aucun souci sur la grille de départ. Yvan est serein et très concentré sur ce qu’il a à faire. Arnaud l’a encore briefé sur les réglages qui ont été choisis pour la course. Après un tour de chauffe sans problème, les feux rouges s’éteignent et la meute se lance dans les 12 tours de course. Yvan réalise un superbe départ et s’engouffre dans le 1er virage. A son retour sur la ligne de chronométrage, il est pointé à la 12ème position, en lutte avec Brenon, Stoll et Bau. Au 3ème tour, Stoll prendra l’avantage sur Yvan alors que Bau est toujours dans son sillage. Brenon s’échappe en tête du groupe. Au 6ème tour, Yvan gagne subitement 2 places et se retrouve 11ème. Le « safety-car » entre en piste à la suite de la casse moteur de la Moto3 de Loison, entrainant la chute de Tilly. L’ensemble du paquet de pilote se resserre derrière la voiture de sécurité alors que les commissaires de piste s’affairent à nettoyer le virage « 180° ». Soudain, Petit, alors 3ème, chute au niveau de la ligne d’arrivée. Alors que le « safety-car » annonce la fin de la neutralisation, les pilotes sont prêts à en découdre pour un sprint sur les 4 tours restants. Ayant très bien géré la situation, Yvan gagne 3 places dans ce premier tour et prend la 8ème position. Il prend peu à peu de l’avance sur ses poursuivants et termine finalement à une très belle 8ème place, faisant oublier les déboires du week-end à son équipe. Après le contrôle réglementaire des motos, Yvan gagne encore une place suite au déclassement de Jakab. Ce dernier utilise une moto ayant un niveau de bruit non conforme.

Cette 7ème place permet à Yvan de remonter de la 15ème à la 13ème place du championnat de France. Il est également 5ème pilote utilisant une 125 face aux 250 Moto3.

Ils ont dit :

Yvan Laetzig, pilote :
« Avec la casse du pot le matin et une panne moteur l’après-midi, les essais du vendredi étaient un peu mouvementés. J’ai tout de même réussi le 6ème chrono. Samedi, c’était au tour de la météo de compliquer les choses. Sous la pluie le matin puis sur le sec l’après-midi, je suis parvenu à m’approcher de mon chrono de l’an passé sans arriver à le battre. Lors de la course, j’ai réalise un bon départ qui m’a permis de gagner 4 places dans le 1er tour. Mais devant moi, l’écart s’était tout de suite creusé. La sortie du safety-car m’a permis de reprendre le contact avec les autres concurrents, avant de se lancer dans un sprint de 4 tours seulement. Ayant bien négocié le redémarrage de la course, j’ai pu me battre pour conserver la 8ème place acquise suite aux différentes chutes. Après l’arrivée, on m’annonce que je suis finalement 7ème, après le déclassement de Jakab. Je remercie toute mon équipe pour ce bon résultat. » 

Arnaud Schnee, préparateur :
« Le meilleur résultat de la saison a été signé après quelques péripéties. Yvan a très bien réagit au déroulement de la course, ce qui lui a permis de remonter petit à petit. C’est bien, il ne lâche rien.  » 

Yannick Dietrich, mécanicien :
« Décidemment, après avoir vécu une saison 2011 sans le moindre souci, 2012 nous en fait voir de toutes les couleurs ! L’utilisation d’un moteur de rechange nous a permis de limiter la casse et a permis à Yvan de marquer de gros points. Le résultat de ce week-end récompense un peu tout le travail réalisé depuis le début de saison » 

Marc Laetzig, Team Manager :
«Encore un week-end riche en rebondissements ! Incidents mécaniques ! Météo capricieuse ! Mais rien de tout cela n’a freiné l’enthousiasme et l’efficacité de notre équipe technique et cela a payé lors de la course puisque Yvan a pu se hisser à une belle 7ème place ! Je félicite sincèrement l’ensemble de l’équipe du Team Moto Sport et notre pilote Yvan qui a bien su gérer sa course et je remercie également tous nos partenaires qui contribuent très largement à nos performances » 

Nous vous donnons rendez-vous ce week-end à Dijon-Prenois. Après 7 années d’absence, le championnat de France Superbike revient sur ce circuit. Yvan a eu l’occasion de le découvrir il y a quelques jours, ce qui l’aidera certainement à attaquer dans les meilleures conditions la 6ème manche du championnat.

Yvan Laetzig et le Team Moto Sport remercient leurs partenaires pour la saison 2012 :
4% Immoblier à Cernay, Sport Loisirs à Cernay, ABCE Logistic, Sérigraphie Arnold à Cernay, Cycles Sarron à Wittelsheim, Cordonnerie Scordel à Belfort, Denis Loisirs à Cernay, Cernay Environnement, Motarno, Dietrich Race Tech, LD Moto, Moto Club Passion Vitesse, Stey Motos à Colmar, ELF, Bihr, France Equipement, SHOEI, Scoot’Expert à Metz, Motos Raymond à Cernay

Sur info de Yannick Dietrich pour Yvan Laetzig #21 en 125

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop