Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
27 - 29 mars 2020
LE MANS

teams / pilotes, Toutes
17.09.14.
Alexandre Rodrigues – 2 jours de panne électrique voient s’envoler le titre…

De retour à Nogaro pour la finale du championnat, sur un tracé qu’Alex connaît bien puisqu’il est originaire de la région avant d’être des Alpes Maritimes. Il reste concentré sur l’épreuve restante et ses objectifs… Exceptionnellement les catégories Supersport et Pirelli 600 seront mélangées. Une grande première qui promet un beau spectacle en piste.

Alexandre est confronté lors des 4 premiers tours d’essais libres à une panne qui manifestement gâchera également sa seconde séance, malgré un moteur changé dans les heures précédant le retour en piste.
L’équipe du CMS recherche la cause de ces déboires mécaniques…et la séance qualificative servira à rattraper les 80 minutes d’essais qui ont été sacrifiées ce jour.

Alex est déçu mais reste combattif « Je ferais de mon mieux comme d’habitude, mais c’est une finale qui s’annonce compliquée. Je ne perds pas le moral, je connais bien le circuit, j’y ai gagné ma première course. J’espère que l’on arrivera à résoudre ce problème pour que je puisse me donner à 200% et que la moto marche normalement. »

Après une bonne partie de la soirée consacrée à chercher l’origine de la panne électronique. Alex peut enfin prendre la piste pour la séance chronométrée.

« Je suis évidemment déçu, puisque je fais sur la séance qualif mes chronos que j’aurais du faire vendredi matin…la moto n’est pas adaptée, je la subis…Ceci est ma pire qualif de l’année, alors que je n’ai fait que des poles tout au long de la saison. Je suis placé en 8ème ligne (les 2 catégories confondues) pour le départ. Cette course s’avère très compliquée, il me faudra arriver à bien me placer lors du départ, faire de bons chronos également pour améliorer ma place en pré grille demain. J’espère être en mesure de me battre comme à l’accoutumée à la régulière avec mon camarade Antiga.»

Après un début de finale aussi compliqué moralement que techniquement, Alex aimerait pouvoir continuer pleinement à réaliser de bonnes performances et obtenir de bons résultats.
Il est temps d’aller se placer en pré-grille…

Départ est donné, Alex est relégué à la 23ème position. Puis au fil des tours remonte ses adversaires, il se concentre et met toute son énergie à essayer de sauver de précieux points. Au terme d’une course gérée relativement sereinement, il prend la 5ème position de sa catégorie.

« Je prends un départ très médiocre, et ne gagne qu’une seule place au premier tour…je reste enfermé dans le peloton, commets des erreurs toute la première partie de course, j’arrive sur mes courbe en catastrophe. Je parviens à me reconnecter à mon objectif, je redeviens combattif. J’entame ma remontée, passe mes adversaires. Les deux catégories étant mélangées, je double certains pilotes en catégorie Supersport EVO dans les passages sinueux, mais une fois en ligne droite à l’accélération, je perds le bénéfice de mes efforts, leur moto étant beaucoup plus puissante. Bon gré, mal gré…c’est au final une course certes compliquée, mais bien rythmée et qui s’achève sur une 5ème place dans ma catégorie. Je sauve l’honneur et quelques points même si je ne suis plus leader au championnat. Je suis profondément déçu de l’issue de cette saison, mais néanmoins content pour mon concurrent principal qui maintient ses bons résultats. J’espère pouvoir livrer une ultime bataille contre lui lors de la finale. »

La séance de warm-up voit un Alexandre plus incisif en piste. Il renoue avec des chronos réguliers et un meilleur tour en 1.34.2 à 9 dixièmes de « Moustic » son concurrent.

Le travail accompli par l’équipe technique sur la moto, permettra à Alex de prendre un départ plus serein pour cette finale.

Il prend un départ correct, les premiers tours sont dans un bon rythme en 1.33.0. C’est évidemment un chrono qu’il aurait aimé pouvoir réaliser lors des qualifications, mais étant donné les pannes successives auxquelles il a du faire face tout le week-end, il est en complet décalage avec les séances.

« Je réalise un bon début de course, Guillaume est immédiatement dans un rythme soutenu, très rapide en piste, le temps que je double un peu mes camarades pour le rattraper il est déjà loin devant. Alors qu’il améliore ses chronos, je réalise les siens d’hier, il a roulé plus vite, je l’ai laissé partir. Mentalement c’était compliqué à gérer, mais j’ai essayé de faire une belle course malgré tout. Un tour sur deux ma boîte claque, je suis entre 2 rapports et ne ressors pas correctement des virages, ajoutez à cela un évident défaut de puissance, c’est là que mon coéquipier me rattrape. Je suis forcément déçu de terminer 2ème du championnat, mais content que ce soit Guillaume qui ait été titré. Nous avons livré ensemble de belles batailles à la régulière, j’aurais aimé faire cette dernière avec lui. Mais je reste néanmoins satisfait de mes résultats cette saison, des victoires enchaînées, des poles, de l’amélioration de mon pilotage, même s’il est plus compliqué de progresser seul, je pense n’avoir pas démérité ne serait-ce que dans la régularité du travail accompli et dans les résultats.  Je félicite mon concurrent et camarade de piste pour son titre et également les performances auxquelles il nous a habitués cette saison !

Ma trajectoire va se poursuivre par une wild-card sur le Championnat du monde Superbike à Magny-Cours, en catégorie 600 Superstock au sein du Team CMS. Je suis extrêmement honoré et heureux que la FFM m’ait sélectionné pour cet événement majeur de la moto. Je serai fier de porter les couleurs de la France sous le numéro 193 et de défendre ma place, même si ce sera compliqué étant donné le niveau, je donnerais tout !

Merci infiniment à Filipe & Adilia mes parents pour leur soutien, et les sacrifices qu’ils font pour me permettre de participer à ce championnat. Je remercie également ma petite amie de me laisser vivre ma passion à fond, de m’encourager sans cesse, et d’être venue assister à la finale.

Enfin, j’aimerais remercier mon concessionnaire Best Of Bikes (Yamaha Antibes Juan les Pins), Shark, France Equipement, l’imprimerie IAG (Sophia Antipolis) de m’avoir apporté leur soutien cette saison, Thierry Maurin, l’équipe du Team CMS et mon mécano.

Les 4 & 5 octobre : TOUS A MAGNY-COURS ! »

Sur info de Ride-R Media pour Alex Rodrigues #93 en Trophée Pirelli

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop