Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

3ÈME MANCHE SUR LES MONTAGNES RUSSES DE LÉDENON

Lédenon (30)
Communiqués

Le début du Championnat de France Superbike est une véritable réussite avec un niveau très relevé et des affluences records. Sur cette belle lancée, les 200 pilotes de l’élite de la vitesse française se rendront sur le Circuit de Lédenon du 27 au 29 mai pour la 3ème étape de la saison. Accueillis en terre gardoise par la FFM et le MC Lédenon, les leaders provisoires Valentin Debise, Mathias Rostagni, Benjamin Caillet, Enzo Dahmani et Perillat/Kotchan vont tenter de conserver leur statut. Ce ne sera pas une mince affaire face à une redoutable adversité.

SUPERBIKE : GROSSE CONCURRENCE POUR DEBISE

Toujours aux avant-postes, ce début de saison ressemble en tous points à celui de 2021 pour Valentin DEBISE (Yamaha – Michelin) qui compte déjà quatre victoires en autant de courses alors que Mathieu GINES (Yamaha Tech Solutions – Pirelli) s’est offert trois 2ème et une 3ème place. Aujourd’hui, DEBISE est solide leader avec 24 points d’avance sur GINES mais le pilote Yamaha Tech Solutions reste dans des standards qui lui avaient permis de décrocher le titre l’an dernier. Malgré quelques difficultés pour tirer le meilleur de sa BMW, Kenny FORAY (BMW Tecmas – Michelin) réalise également un début de compétition à la hauteur des espérances. De toute évidence, FORAY luttera pour la victoire avec DEBISE et GINES.

Provisoirement 4ème du Championnat à 55 longueurs du leader, Alan TECHER (Honda CBO Racing – Michelin) prend peu à peu la pleine mesure de sa Honda. À Nogaro, le pilote n°5 s’est considérablement rapproché du rythme de FORAY, GINES et DEBISE. Ainsi, TECHER pourrait être en capacité disputer le podium à Lédenon.

Il ne s’en cache pas, Martin RENAUDIN (Yamaha Moto&GP Addict – Pirelli) vise le titre Challenger. Mais à Nogaro, le sarthois semble avoir passé un cap et peut désormais prétende à plus encore. En décrochant la première ligne et en bataillant avec les cadors du Championnat sur un circuit sur lequel il n’était pas le plus à l’aise, RENAUDIN a montré l’étendue de son talent et fait désormais partie des prétendants au podium.

Pas encore de coup d’éclat pour Axel MAURIN (Yamaha CMS – Pirelli) et le Challenger Valentin SUCHET (Suzuki Junior Team LMS – Pirelli) qui sont cependant très réguliers et restent dans leurs sillages depuis le début de la saison. Une régularité qui pourrait bientôt s’avérer payante pour les deux pilotes qui sauront saisir les opportunités en temps voulu.

Pour les pilotes Ducati, le début de saison est en demi-teinte, Guillaume ANTIGA (Ducati – Pirelli), Gregory LEBLANC (Ducati TWR – Pirelli) et David MUSCAT (Ducati – Michelin) sont provisoirement 8ème, 9ème et 10ème au scratch. Pas d’affolement pour le Champion de France Superbike Challenger 2021 qui découvre la machine italienne cette saison et pourrait monter en puissance au fil des courses. Pour The White, la situation est plus délicate. Après un week-end prometteur au Mans, LEBLANC a vécu une 2ème manche difficile à Nogaro ponctuée de deux abandons. Nul doute qu’il saura réagir et mettre à profit sa belle évolution au guidon de la Ducati n°38, sur le Circuit de Lédenon.

En Challenger, on observe une différence de niveau de performance entre RENAUDIN, SUCHET et le reste des concurrents. Néanmoins, Tom BERCOT (Honda CBO Racing – Michelin) et Maximilien BAU (BMW – Dunlop), tous les deux en manque de réussite depuis le début de la saison, sont deux jeunes pilotes au talent débordant qui pourraient très rapidement retrouver les avant-postes !

SITUATION PROVISOIRE SUPERBIKE :
1 – Valentin DEBISE – 101 points
2 – Mathieu GINES – 77 points
3 – Kenny FORAY – 70 points
4 – Alan TECHER – 46 points
5 – Martin RENAUDIN – 43 points

SUPERSPORT 600 : DEBISE CONTESTÉ PAR GREGORIO ET ARBEL

En cette première partie de saison, Valentin DEBISE (Yamaha – Michelin) met tous les ingrédients nécessaires pour conserver son titre. Malgré la belle résistance de ses jeunes adversaires, il leur manque encore ce petit « plus » pour aller chercher la victoire… Une question de pneumatiques selon le pilote albigeois.

Assez discret au Mans malgré une 2ème place en course 1, Matthieu GREGORIO (Yamaha Tech Solutions – Pirelli) a fait parler la poudre à Nogaro, donnant énormément de fil à retordre à Valentin DEBISE. Sûr de ses forces et déterminé à conquérir le titre de Champion de France Supersport 600, GREGORIO arrive à Lédenon plus déterminé que jamais ! D’autant plus que le pilote gardois évoluera presque à domicile.

Le public l’avait quitté déçu de ses performances à Nogaro, Loïc ARBEL (Yamaha TWR Junior Team – Pirelli) pointe tout de même au 3ème rang du classement, provisoirement à 33 points de DEBISE et seulement 7 points de GREGORIO. Le pilote de la Yamaha n°85 va tenter de mettre à profit tout son talent et l’expérience acquise au cours de sa jeune carrière pour vaincre ses rivaux sur un circuit qu’il connait peu.

On le voit de plus en plus s’illustrer, Cédric TANGRE (Yamaha Tech Solutions – Pirelli) revient à un très bon niveau cette saison. Actuellement 4ème du classement provisoire le double Champion de France Supersport 600 pourrait rapidement retrouver les sommets.

Attention à Johan GIMBERT (Yamaha – Pirelli) ! À Nogaro le jeune pilote a passé un cap et lutté pour la victoire avec les hommes forts. Il sera intéressant de voir si GIMBERT parvient à réitérer la performance pour s’offrir un premier podium. Une chute en course 2 à Nogaro contraint Matthieu LUSSIANA (Yamaha Moto Team 95 – Dunlop) à se contenter, pour le moment, du 6ème rang à 30 points du top 3. Cependant, le pilote de la Yamaha n°95 a repris des couleurs cette saison et pourrait être à nouveau un candidat sérieux au podium à Lédenon.

En Challenger, GREGORIO est le favori incontesté devant GIMBERT, même si ce dernier n’a probablement pas fini sa montée en puissance. Derrière ces deux garçons, le public retrouvera Vincent FALCONE (Yamaha – Pirelli), Kilian AEBI (Yamaha – Pirelli) ou encore Bartholomé PERRIN (Yamaha – Pirelli) qui devraient se mêler à la bataille au cœur du peloton.

SITUATION PROVISOIRE SUPERSPORT 600 :
1 – Valentin DEBISE – 101 points
2 – Matthieu GREGORIO – 75 points
3 – Loïc ARBEL – 68 points
4 – Cédric TANGRE – 44 points
5 – Johan GIMBERT – 42 points

OBJECTIF GRAND-PRIX 

PRE-MOTO 3 : DE LA CONCURRENCE POUR ROSTAGNI ?

Depuis le début de la saison, Matthias ROSTAGNI (Béon – Bridgestone) est insaisissable. Sans une casse moteur en course 2 au Mans, le pilote du Team Perles de Fruits aurait raflé toutes les victoires. ROSTAGNI se présente donc à Lédenon en pleine confiance avec le statut incontesté de grand favori.

Malgré la nette domination de Matthias ROSTAGNI, Célestin MASY (Béon – Bridgestone) et Quentin GODEFROY (KTM – Bridgestone) sont au contact, aux 2ème et 3ème rang du classement provisoire et montrent de belles choses. Les deux pilotes vont tenter d’augmenter, encore plus, leur niveau de jeu pour se rapprocher du leader.

Il faudra également compter sur Camille BISSANE (KTM – Bridgestone) et Swan EMPRIN (Béon – Bridgestone) qui lutteront sans doute pour le podium.

SITUATION PROVISOIRE PRE-MOTO 3 :
1 – Matthias ROSTRAGNI – 79 points
2 – Célestin MASY – 69 points
3 – Quentin GODEFROY – 56 points
4 – Camile BISSANE – 49 points
5 – Swan EMPRIN – 46 points

NSF 250 : CAILLET – BERCOT, LE DUEL DE LA SAISON ?

Alors que Benjamin CAILLET (Honda NSF – Bridgestone) semblait intouchable, Jules BERCOT (Honda NSF – Bridgestone), le jeune frère de Tom, a montré de quoi il était capable en s’imposant devant le leader du Championnat à Nogaro. Désormais, BERCOT sait qu’il est en mesure de disputer la victoire à CAILLET.

Le local de l’étape, Lorenzo GUYAU (Honda NSF – Bridgestone) sera également un prétendant aux plus hautes marches du podium dans le Gard. Le public pourrait donc assister à une belle bataille à trois pour la victoire.

Lucas BOSSON (Honda NSF – Bridgestone), Elliot KASSIGIAN (Honda NSF – Bridgestone) et Livio MIRABEL (Honda NSF – Bridgestone) ne disputent pas encore les places d’honneur mais progressent peu à peu. Il faudra donc garder un œil attentif aux performances de ces trois garçons.   

SITUATION PROVISOIRE NSF 250 :
1 – Benjamin CAILLET – 98 points
2 – Tom BERCOT – 82 points
3 – Lorenzo GUYAU – 61 points
4 – Lucas BOSSON – 47 points
5 – Elliot KASSIGIAN – 43 points

SUPERSPORT 300 : D’INFIMES ÉCARTS

Cette saison, le Supersport 300 est incontestablement le championnat le plus spectaculaire du FSBK-FE. Lors de la dernière manche, le leader Enzo DAHMANI (Yamaha) a été mis à mal par des concurrents tous plus coriaces les uns que les autres. À Lédenon le pilote de la Yamaha n°13 devra redoubler d’efforts pour conserver son statut.

De la 2ème à la 4ème place du classement provisoire, Dorian JOULIN (Yamaha – Pirelli), David DA COSTA (Yamaha – Pirelli) et Louca FRIEH (Yamaha), dans cet ordre, se tiennent en 3 petits points. Tous rapides et agressifs en course, ils seront sans doute les protagonistes de cette 3ème étape de la saison. Il en est de même pour Evann PLAINDOUX (Yamaha – Pirelli), monté sur le podium à deux reprises et qui refait peu à peu son retard causé par un abandon au Mans.

Après avoir créé la surprise à Nogaro en jouant la victoire avec les favoris, Lucie BOUDESSEUL (Kawasaki – Pirelli) a prouvé de quoi elle était capable. La jeune pilote normande sera-t-elle en mesure confirmer sur le Circuit de Lédenon ?

À Lédenon les Challengers pourraient bien se mêler à la bataille pour le top 10, voir mieux… On retrouvera notamment le leader de ce classement Valentin ROEDEL (Kawasaki – Pirelli) et son dauphin Evan PALHIER (Yamaha – Pirelli), ainsi que le dernier vainqueur et le leader des Coupes de France Promosport 400, D Jefferson DELBOSC (Kawasaki – Pirelli) et Théo DAVID (Kawasaki – Pirelli).

SITUATION PROVISOIRE SUPERSPORT 300 :
1 – Enzo DAHMANI – 79 points
2 – Dorian JOULIN – 62 points
3 – David DA COSTA – 61 points
4 – Louca FRIEH – 59 points
5 – Evann PLAINDOUX – 49 points

SIDECAR : UN CHAMPIONNAT RELEVÉ

À l’aube de cette 3ème manche, les forces en présence se distinguent au sommet du classement. En catégorie F600, PERILLAT / KOTCHAN est installé en tête avec 10 points d’avance sur LEBAIL / LEVEAU qui en compte lui-même 9 sur BARBIER / RIGONDEAU, 4ème. Derrière ces trois équipages, BOUCHER / BOUCHER, reste opportuniste à 5 points de BARBIER / RIGONDEAU.

En résumé, seulement 24 points séparent le leader du 4ème provisoire, un écart plutôt faible comparé aux dernières saisons, où certains équipages avaient déjà pris une sérieuse option pour le titre à l’aube de la 3ème étape de la saison. C’est donc un beau spectacle qui attend le public gardois dans la catégorie reine du Sidecar.

En F2, Sarah CESCUTTI change de pilote, c’est Loïc ERAGNE qui sera au guidon de la machine, il possède déjà une expérience dans le Championnat. Pour concurrencer le side N°522, il faudra compter sur QUILBAULT / PESENTI et NODELFER / BONNOT, provisoirement 5ème et 7ème du classement, mais qui ambitionnent de jouer les places d’honneur. 

SITUATION PROVISOIRE SIDECAR :
1 – PERILLAT / KOTCHAN – 67 points
2 – LE BAIL / LEVEAU – 57 points
3 – REEVES / ROUSSEAU – 51 points
4 – BARBIER / RIGONDEAU – 48 points
5 – BOUCHER / BOUCHER – 43 points

SUIVEZ LE CHAMPIONNAT DE FRANCE FE-SUPERBIKE 2022

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct l’actualité du week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…

Pour cette saison 2022, la FFM diffusera chaque soir d’épreuve une vidéo des meilleurs moments de la journée sur la page Facebook officielle FSBK-FE et le site fsbk.fr. 

D’autres rendez-vous viendront ponctuer le week-end au travers d’un dispositif spécifiquement axé sur les réseaux sociaux via Facebook : fsbk , Youtube : ffmfsbk et Instagram : fsbk 

CALENDRIER 2022
27 – 29 mai – Lédenon (30) – MC Lédenon
17 – 19 juin – Circuit Pau Arnos (64) – MC Pau Arnos
01 – 03 juillet – Magny-Cours (58) – MC Nevers et de la Nièvre
19 – 21 août – Circuit Carole (93) – MC Motors Events
23 – 25 septembre – Circuit Paul Ricard (30) – MC du Circuit Paul Ricard