Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
27 - 29 mars 2020
LE MANS

teams / pilotes, Toutes
28.06.12.
Yvan Laetzig, un we difficile…

Yvan n’a pas eu l’occasion de rouler après sa belle course du Vigeant et c’est donc sur le circuit de Lédenon qu’il remonte pour la première fois sur la moto. Arrivé tard le jeudi soir, Yannick s’active à réviser la moto vendredi matin et monte un piston neuf qu’il faudra roder lors de la première séance d’essais libre.

 

Ce rodage permet à Yvan de reprendre ses marques sur la moto ainsi que sur ce circuit exigeant qu’est Lédenon, fait de montées et descentes rapides, de gros freinages et de virages en aveugles. Mais les chronos ne sont pas à la hauteur de nos espérances. Yvan se bat avec sa moto qu’il trouve instable au freinage et il lui est impossible d’accélérer comme il le souhaite. De son côté, Yannick trouve que la moto n’est pas exploitée dans sa plage d’utilisation optimale, ce qui se révèle très pénalisant.

 

Nous décidons de passer un pneu plus dur à l’avant, en adéquation avec la température de la piste et d’ajuster les suspensions à ce pneu. Yannick modifie également la plage d’utilisation du moteur et nous partons pour la seconde séance du jour. Après 8 tours sans amélioration significative du chrono, Yvan rentre au stand et se plaint de son pneu arrière. En effet, celui-ci est à l’agonie sur le flanc gauche. Yannick tente d’ajuster le réglage et relance tout de même Yvan pour voir s’il y a une amélioration. Malgré l’état du pneu, Yvan fait un bond en avant dans le classement mais ne parvient pas à refaire ce chrono les tours suivant.

 

Le bilan du vendredi est dur : le pneu qui devait encore servir pour la séance qualificative du lendemain est hors d’usage à cause de réglages de suspensions inadaptés à cette piste. Le moteur ne donne pas non plus entière satisfaction. Il va donc falloir trouver des solutions pour les qualifications du samedi. Avec l’aide à distance d’Arnaud Schnee, Yannick met en place la stratégie du lendemain.

 

Samedi matin, un nouveau pneu arrière dur est monté, les réglages de suspensions sont assouplis afin de ne pas le mettre en contrainte et que notre pilote ait un meilleur ressenti. Nous essayons également un autre réglage de démultiplication pour aider la moto à grimper les côtes plus aisément en exploitant au mieux sa puissance. Stéphane Calligaro, ancien mécano de Yannick quand ce dernier était pilote, nous a rejoint pour le week-end. Ses mains également habituées au montage de cette moto sont les bienvenues..

 

Après seulement 5 tours, Yvan améliore son temps de la veille et bat même son record personnel sur ce circuit, ce qui le place provisoirement à la 9ème position. Après un léger ajustement de la suspension avant, il reprend la piste et progresse encore. Au deux tiers de la séance, il repasse une nouvelle fois par les stands pour se désaltérer et trouver une bonne roue qui l’aidera encore à améliorer. Immédiatement dans le rythme, il trouvera Arciero sur la piste, qui est provisoirement 3ème, et le prend en chasse. Quatre minutes avant la fin de la séance, Yvan réalise un temps de 1’32’’271, le plaçant à la 11ème position, ce qui représente un gain d’une seconde et deux dixièmes par rapport à son meilleur chrono de l’an passé. De plus, le pneu arrière est en très bon état grâce à des réglages plus adaptés. Mais l’utilisation du moteur n’est pas encore optimale, ce qui pénalise notre pilote à plusieurs endroits sur le circuit.

 

Briefé sur la façon dont il doit absolument utiliser cette moto pour en tirer tout le bénéfice, mais également sur ce qu’il doit encore apporter à son pilotage, nous espérons encore un peu améliorer lors de la seconde séance de qualification. Même s’il fait très chaud, notre marge de progression est encore grande pour se rapprocher des pilotes de tête.

 

Malheureusement, Yvan rentre au bout de 4 tours, se plaignant de coupures moteur et d’instrumentations en panne. Yannick vérifie rapidement les principaux câblages pouvant être la cause de ces problèmes mais n’identifie pas d’anomalie. De plus, tout refonctionne normalement lors de la remise en route du moteur. Yvan repart mais revient aussitôt, indiquant que le problème a empiré. Après un nouveau contrôle, le verdict annonce notre arrêt prématuré de cette séance. Peu de pilotes ont amélioré durant cette séance, mais deux d’entre eux se glissent devant nous. Yvan est finalement qualifié en 13ème position.

 

Samedi soir, Yannick et Stéphane préparent la moto pour le lendemain et tentent de déterminer l’origine de la panne d’allumage. Alors qu’ils parviennent à faire redémarrer la moto, Alain Rollhaus, de passage chez nous, voit que des étincelles sortent du stator d’allumage. Avec un stator remplacé, un régulateur en état de marche et une batterie chargée, la moto est prête pour le lendemain.

 

Dimanche matin, nous souhaitons essayer un réglage de transmission différent, que nous voulions faire la veille. Yvan n’a que 10 minutes de Warm-Up pour le valider. Après les 6 tours qu’il a pu réaliser, nous décidons de revenir aux réglages de samedi matin qui lui avaient permis de réaliser son meilleur temps. Alors que la température ne cesse d’augmenter, nous nous préparons à vivre une course éprouvante. Tandis que Marc a pris place sur la grille de départ, Yannick démarre la moto au stand et Yvan rejoint la sortie de la voie des stands. Nous l’attendons tous sur la grille de départ pour remettre les pneus en chauffe. Mais Yvan arrive très énervé car la moto est inconduisible. En effet, son pneu arrière est à plat. Yannick demande donc à Stéphane de démonter la roue alors qu’il rejoint en courant le stand installé bien loin de la ligne de départ. Il récupère la seule roue encore disponible, ajuste rapidement la pression, et rejoint la grille départ. Malheureusement, ce pneu utilisable est une gomme tendre, pas du tout adapté à la température de la piste. De plus, nous ne disposons pas des réglages suspensions pour ce type de gomme. Enfin, le pneu est froid et nous n’avons que quelques minutes pour le mettre sous les couvertures chauffantes. Mais c’est la seule solution disponible pour prendre le départ de cette course.

Une fois le stress de cette nouvelle mésaventure retombé, Yvan peut enfin prendre le départ, avec comme consigne de bien jauger le niveau d’adhérence de ce pneu inadapté.

Après un départ prudent, Yvan boucle le premier tour à la 17ème place, dans un groupe de pilote nerveux. Au bout du second tour, il parvient à prendre l’avantage sur Bau dans la ligne droite. Dans le tour suivant, il double Bernhardt sur sa Moto3 et prend la tête du groupe. Yvan parvient à se détacher de ce groupe et prend de suite 2 secondes d’avance, alors que Casadesus chute. Yvan est alors 13ème, à 15 secondes de Guillaume Raymond qui le précède. Il reste alors 7 tours d’une course en solitaire. Impossible de revenir sur le pilote qui le précède alors qu’il prend de plus en plus d’avance sur ses poursuivants. A 4 tours de l’arrivée, Yannick Deschamps disparaît du classement, ce qui permet finalement à Yvan de terminer à la 12ème place finale.

Une fois encore, nous avons vécu un week-end difficile, avec divers problèmes et malchances. Yvan arrive toutefois à garder son calme dans ces situations stressantes et inattendues. Cette maigre récolte de points lui permet malgré tout de passer de la 17ème à la 15ème place au classement provisoire du Championnat de France 125/Moto3. Il est également 6ème pilote 125 face au nombreux Moto3.

Ils ont dit :

Yvan Laetzig, pilote :
« Les essais du vendredi étaient assez difficiles car les réglages de la partie cycle ne me permettaient pas d’aller plus vite.  Le samedi, lors de la 1ère qualification, j’ai amélioré mon chrono d’une seconde par rapport à la veille, battant par la même occasion mon record personnel, ce qui me plaçait à la 11ème position.

Je n’ai malheureusement fait que deux tours lors de la 2ème qualification car l’allumage de la moto était défaillant, ce qui m’a fait perdre 2 places sur la grille de départ.. Le dimanche, pendant le tour de formation, mon pneu arrière à crever. Mon équipe a été très réactive pour le remplacer sur la pré-grille, malheureusement par un pneu plus tendre, le seul encore disponible… Stress assuré. Mon départ était moyen et premier tour, je passe 18ème, en raison d’un pneu pas encore à température. Au 7ème tour, j’étais remonté jusqu’à la 12ème place et m’y suis maintenu jusqu’au drapeau à damier. Je remercie toute l’équipe pour leur travail. »

Arnaud Schnee, préparateur :
« Certes encore quelques mésaventures durant le week-end mais l’amélioration du meilleur chrono de l’année dernière, faite sur une seule séance, est une progression significative. Je suis convaincu par rapport à mes analyses des acquisitions de données qu’Yvan aurait encore progressé. Il aura l’occasion de le faire si la météo s’y prête lors de la prochaine course à  Lédenon. Il faut relever que dans ces mauvaises conditions, il n’est plus qu’à une seconde et demie de la pole position de l’année dernière où il n’y avait que des 125 2-temps. La presque dizaine de nouvelles Moto3 (250 4-temps), dont les performances techniques sont bien supérieures à nos motos 2-temps, ont permis à leur possesseur d’améliorer significativement les chronos sans efforts particuliers. Cela n’a aucun rapport avec une amélioration de leur pilotage mais bien à de la technique ! Ceux, comme Yvan, qui réussissent à améliorer leur chrono avec leur moto 2-temps ont bien plus de mérite et progressent en pilotage. Vivement Magny-Cours où il aura une nouvelle chance de le démontrer. Je serai heureux à cette occasion d’être présent pour soutenir une nouvelle progression. Je félicite l’équipe qui a toujours du ressort pour contrer le chat noir qui finira bien par s’écarter. »

Yannick Dietrich, mécanicien :
« Encore un week-end plein de surprises mais riche en enseignements concernant les réglages de suspensions. Même si j’ai l’occasion d’avoir toutes les pièces de la moto en main, je ne suis toujours pas arrivé à déloger le chat noir qui nous suit depuis le début de saison. Bravo à Yvan qui a su garder la tête froide pour prendre le départ de cette course dans des conditions qui ne lui étaient pas favorables, et de ramener de précieux points. Bravo également à Arnaud dont l’analyse, même à distance, permet de nous faire avancer dans le bon sens. Enfin merci à Stéphane de nous avoir prêté main forte du côté mécanique. »

Marc Laetzig, Team Manager :
« Tout est bien qui finit bien ! Après avoir perdu quarante précieuses minutes d’essai lors de la qualification à cause d’un allumage défectueux nous avons dû pallier ce manque de temps pour préparer au mieux la course ! A cela c’est rajouté l’incident du pneu arrière sur la grille de départ qui a été un peu stressant mais grâce à la condition physique et à la superbe réactivité de Yannick, notre pilote a pu prendre le départ de la course ! Par la suite Yvan a su gérer sa course avec intelligence en partant avec un pneu tendre et froid et a pu rajouter des points à son compteur en terminant à une honorable 12ème place ! Nous resterons dans le rythme puisque, dans deux petites semaines, nous serons à Magny-Cours. Mais entre-temps, l’Anneau du Rhin et Dijon sont au programme »

Nous vous donnons rendez-vous ce week-end à l’anneau de Rhin, pour le Trophée de la Vitesse, course hors Championnat de France où nous aurons le plaisir de vous rencontrer sur un circuit proche de chez nous.

Nous irons le week-end suivant sur le circuit de Nevers Magny-Cours pour la prochaine manche du Championnat de France, puis à la mi-juillet sur le circuit de Dijon-Prenois.

Yvan Laetzig et le Team Moto Sport remercient leurs partenaires pour la saison 2012 :
4% Immoblier à Cernay, Sport Loisirs à Cernay, ABCE Logistic, Sérigraphie Arnold à Cernay, Cycles Sarron à Wittelsheim, Cordonnerie Scordel à Belfort, Denis Loisirs à Cernay, Cernay Environnement, Motarno, Dietrich Race Tech, LD Moto, Moto Club Passion Vitesse, Stey Motos à Colmar, ELF, Bihr, France Equipement, SHOEI, Scoot’Expert à Metz, Motos Raymond à Cernay

Sur info de Yannick Dietrich pour Yvan Laetzig #21 en 125 

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
France Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop