Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
05 - 07 juillet 2019
MAGNY-COURS

teams / pilotes, Toutes
24.07.12.
Romain Monticelli reprend du plaisir au guidon de la Panigale!

Lors de ce sixième round, nous ne sommes pas sortis de notre région bourguignonne, pour nous lier à la caravane du superbike à Dijon. Malgré la proximité de ce circuit (220km) nous n’y avons roulé qu’une seule fois en 2006. Rom1 en a gardé un très mauvais souvenir après avoir chuté lourdement   sur cette piste bosselée dans une série d’essais en R6.Comme la plus part des concurrents nous n’y avons jamais fait de course.

Vendredi   1er essai libre : Les premiers tours de piste sont fait prudemment à chercher des repères et à prendre ses marques. Ne possédant pas de chronos de référence, le visuel nous prouve que la Panigale n’est pas dans le coup. Elle manque de vitesse de pointe et la grande majorité des pilotes la dépose dans la longue ligne droite de près de1.2 km. La transmission d’origine y est certainement impliquée, mais hélas il faudra faire avec tout le week-end. La feuille de temps nous confirme notre jugé Rom1 est positionné à la 25ième place avec un chrono de 1:27.3    

                 2ème essai libre : La pluie s’est invitée également pour ce grand retour à Dijon juste avant le départ de notre série. Ce qui nous ampute de la moitié de la séance à changer la configuration de la 1199. Une bonne partie de cette perte est du au fait qu’il nous faut aussi démonter et remonter le disque codé du traction control. Qui malheureusement nous fera louper la première course. J’y reviendrais plus tard. Problème résolu à ce jour, nous avons reçu les disques codés hier. Au bout de 9 tours à rouler sur sol mouillé Rom1est 14ième rang avec un chrono de 1 :39.7. Une fois les essais libres terminés, nous équipons la Ducati des commandes reculées livrées par Tournay distribution sur le circuit.      

  Samedi   1er essai chronométré : La piste est sèche, en accord avec le pilote nous ne jugons pas nécessaire de monter des pneus neuf pour cette série. C’est donc avec les pneus de la course de Magny-Cours que Rom1 continu à apprendre le circuit. L’ handicap de la transmission d’origine était évident, mais le manque de moteur se fait lui, contre toute attente cruellement ressentir. Panneauté à 1 :25.9 il se place au provisoire au 28ième rang.

                     2ème essai chronométré : Nous avons une solution pour améliorer la puissance, mais le manque de temps ne nous permet pas de l’appliquer pour cet ultime essai. La moto est chaussée de pneus neufs  et plus confiant Rom1 gagne 1,7 seconde et 5 places. Le soir on change la map du boîtier électronique en gardant la map EVO dans la clé, pour pouvoir la remplacée si elle ne convenait pas. A voir donc au warm up….

 Dimanche   warm up : La pluie est revenue. Même problème de configuration qu’à la deuxième série d’essais libres. Il nous faut impérativement rouler pour valider la map. L’équipe entière passe à la vitesse grand V pour préparer à temps la Panigale. Rom1 n’a fait qu’un seul tour pour valider avant le damier. Suffisant pour se rendre compte que la moto est beaucoup plus puissante. Elle ressort mieux des virages et atteint sa vitesse de pointe beaucoup plus tôt. La veille il prenait péniblement 292-295 km/h au bout de la ligne droite. Maintenant il passe devant le panneautage à 299 et la moto accélère encore.

                   Course 1 : C’est à la 24ième position que Rom1 se trouve sur la grille. Au tour de chauffe la pluie s’est de nouveau invitée  parmi nous,  laissant derrière elle une piste détrempée. On s’interroge sur le choix des pneus. Le ciel est très menaçant  mais va t-il continuer de pleuvoir ? Nous n’avons que peu de temps pour nous décider, prenant l’option pluie (comme la plupart des pilotes) on s’affaire  au changement de la configuration  sec à pluie. Et c’est là qu’une mauvaise compréhension va compromettre la course.  Au préalable dans le box, on avait élaboré un stratagème pour le départ en cas de changement  de roues sur la grille, en cause le fameux disque codé qui augmentait trop le temps d’intervention. Chose, que nous les mécaniciens, n’avons pas respectée. De ce fait le traction control était activé alors que le disque codé était déposé. Conséquence, au départ la moto est restée scotchée sur la grille. Rom1 est parti bon dernier au ralentit pointant à la 31ème place au premier tour. Au 8ième tour il est remonté  23ième  et décide de s’arrêter là, la moto faisant vraiment  n’importe quoi. Il se rend compte  de l’erreur au box mais il est trop tard pour repartir.

                  Course 2 : La piste est entièrement sèche.  Toujours parti de la 24ième position, il passe 17ième  au premier passage. Son meilleur temps il le fait  en course (1 :23.7) au 4ième tour. Il reste au contact du groupe qui le précède jusqu’au 8ième tour. L’usure prématurée du pneu arrière le met en difficulté,  le contraignant à rendre la main. Il termine 19ième sous le damier, frustré de ne pas avoir pu exploiter les possibilités de la Panigale.

 Conclusion : Rom1 commence à prendre plaisir sur sa Panigale et retrouve enfin le caractère propre aux Ducati. Maintenant le gros travail à faire réside dans la partie cycle.

 Nous vous donnons rendez-vous à Ledenon dans un mois.

Merci à tous nos partenaires de cette année 2012 qui nous ont fait confiance : PEBIX SAS, THOURY AFFUTAGE, TAXI JEAN-PAUL SAUVAGE, LA CREPERIE FLEURIE, LA SARRASINE, LA CAROSSERIE VARENNOISE, TOUNAY DISTRIBUTION, BLOODESIGN , FRANCE EQUIPEMENT, SUOMY, DUCATI CORSE, L’ENTREPRISE PIERRELEC, MC GRAPHIQUE, LE  MOTO SPORT COURNEUVIEN 93, FACON EXPRESS, CHEROY MOTOS, BMSELLERIE,  LA BOULANGERIE DETILLEUX, STAM LEPAPE, REVALTEC, et les copains LES TUEURS.

 Sur info de Romain MONTICELLI # 93 en SBK

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop