Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
22 - 24 mai 2020
LEDENON

teams / pilotes, Toutes
23.06.12.
Romain Monticelli découvre la Panigale

Nous avons rompu avec notre habitude d’arriver tôt sur les circuits. Nous avions rendez-vous jeudi matin chez Tournay Distribution pour récupérer quelques pièces obligatoires à notre championnat et  nous sommes donc arrivés à Lédenon en début d’après midi. De suite après l’aménagement du box on s’affère au montage de la Panigale. Arrive le soir, fatigués par les 700 bornes de route et du travail sans relâche, l’apéro (sans abus) est le bienvenu.

Réveillé, suite à une bonne nuit de sommeil, par le chant des oiseaux et  le soleil  nous fait oublier la grisaille du nord de la bourgogne et nous réchauffe le coeur. Douche, promenade d’Angie (le toutou), café, me voilà à 6h30 au fond du box à contrôler le travail de la veille et préparer la Ducati pour son baptême de piste.

   

      Vendredi : 

1er essai libre : 10h10, le moment tant attendu est enfin arrivé. Rom1 fait comme convenu trois tours et s’arrête pour une check List visuel de la moto, une interrogation se pose alors la moto chauffe anormalement ??? Il repart et trois tours plus tard passe de nouveau par les stands et préfère arrêter là les essais du matin pour refaire la purge de circuit de refroidissement : la Panigale chauffe beaucoup trop. On avait également ressenti lors du rodage sur route un manque de puissance en bas régime qui se confirme encore plus sur circuit c’est creux en bas pour devenir violent a 8000tr mn.

 2ème essai libre : Les chronos ne sont pas bons, Rom1 n’arrive pas a descendre sous la barre des 1 :29, c’est plus de deux secondes moins vite que son chrono personnel avec la 1198 et la température avoisine les 105 degrés. La démultiplication n’est pas bonne mais nous n’avons pas d’autre choix que celle d’origine. Nous sommes en contrat avec France Equipement et ils n’ont pas encore produit les démultiplications pour la Panigale.  Avec un chrono de 1 :29.0 il se classe 24ième.

     Samedi : 

1er essai chronométré :  Les essais vont être difficiles après si peu de roulage. On regrette le manque de couple à  bas régime que lui procurait la 1198 par contre la 1199 est beaucoup moins physique

 que sa grande sœur et dispose d’un meilleur freinage mais son comportement ne  met pas en confiance. La moto c’est sûr a du potentielle mais il va falloir travailler dur pour y arriver. Et a l’heure actuelle nous n’avons pas les moyen pour y remédier. Il finit 25ième avec un chrono de 1 :28.6.

 2ème essai chronométré : En fin de séance on peut remarquer que notre pilote est plus confiant ,plus décontracté sans pour autant réaliser un bien meilleur temps. Les seuls deux petits dixièmes ne lui suffiront pas à obtenir une meilleur place au général.

       Dimanche :  

warm up : Les cinq tours effectués ne lui font pas validé les modifications de réglages effectués après les essais de la veille.

 Course 1 : C’est à la 27ième position que Rom1 se place sur la grille. Au premier passage, il pointe 23. Il buttera plus tard pendant deux tours derrière Bergeron avant de le doubler..  Au final il passe 16ième sous le drapeau à damier avec un meilleur tour en 1 :27.0

 Course 2 : La température est montée sérieusement et cela nous inquiète, la moto était déjà limite à la première course du matin (110°C au plus haut).  Toujours parti de la 27ième position, il passe 22ième  au premier passage. Au 12ième tour, alors qu’il est placé  17ième ,  la température moteur avoisine  les 125°C. Le tableau de bord ressemble à un sapin de noël ça clignote au rouge. Rom1 prend la sage décision de rentrer au box et d’abandonner.

      Conclusion : A la fin des deux premières journées d’essais Rom1 était plutôt mécontent du caractère moteur de la Panigale allant jusqu’à regretter sa 1198 , le manque de couple à bas régime est contradictoire avec l’esprit des Ducati. Le seul point positif qu’il  trouve est la facilité et la précision du châssis. Il ne faut pas oublier que la moto n’a qu’un poly, une ligne complète, des  pneus slicks le reste, même la transmission, est totalement d’origine (on ne peut pas faire plus stock). Les résultats de la première course lui ont remontés le morale. Il est certain qu’il va falloir travailler dur mais la moto a, nous le pensons, un fort potentiel. Pour une première sortie sur piste ce n’est pas si mal.

Nous vous donnons rendez-vous à Magny-Cours la semaine prochaine.

 

Merci à tous nos partenaires de cette année 2012 qui nous ont fait confiance :

 PEBIX SAS, THOURY AFFUTAGE, TAXI JEAN-PAUL SAUVAGE, LA CREPERIE FLEURIE, LA SARRASINE, LA CAROSSERIE VARENNOISE, TOUNAY DISTRIBUTION, BLOODESIGN , FRANCE EQUIPEMENT, SUOMY, DUCATI CORSE, L’ENTREPRISE PIERRELEC, MC GRAPHIQUE, LE  MOTO SPORT COURNEUVIEN 93, FACON EXPRESS, CHEROY MOTOS, BMSELLERIE, STAM LEPAPE, REVALTEC, et les copains LES TUEURS.

Sur info Romain MONTICELLI # 93 en SBK

 

 

 

 

 

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
France Equipement
DafyElf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop