Appuyez sur le bouton partager dans en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK

NUNNARI ET TROLARD VICTORIEUX, PAGANI TOUJOURS EN TÊTE DU PROVISOIRE

Teams / Pilotes

Lédenon accueillait ce week-end le quatrième rendez-vous de la Coupe de France European Bikes, disputée en parallèle du championnat de France Superbike. Sous un soleil généreux, Brice Nunnari et Nicolas Trolard ont chacun remporté une victoire, tandis que Stéphane Pagani, en montant à chaque reprise sur le podium, conserve son leadership en tête du provisoire. Mais les écarts se resserrent, et il demeure difficile de pronostiquer un vainqueur en ce milieu de saison. Tant mieux pour le spectacle !

Les essais

Vendredi, lors des essais libres, Stéphane Pagani s’avère le plus rapide en piste. Le matin, au guidon de sa Ducati 1198R, il relègue Lionel Ancelin (Ducati 1198S) à 1″602, et Brice Nunnari (Ducati 1199 Panigale) à 2″262. L’après-midi, il conserve l’avantage, d’une très courte tête (0″002 !) sur Trolard. Nunnari pointe à nouveau 3e.

Samedi matin, Trolard s’octroie la pole position provisoire. Mais Nunnari ne l’entend pas de cette oreille, et accélère fortement le rythme l’après-midi : son superbe chrono de 1’25″649 lui assure la première place sur la grille, devant Trolard et Pagani. Lionel Ancelin (Ducati 1198S), victime d’une casse moteur le matin, pointe 4e sans avoir participé à la deuxième séance. Son problème mécanique allait hélas le priver de courses. Cyril Bouffier, venu faire une pige sur une Ducati 848 (hors challenge), prend le 5e temps, devant Bruno Paita (Ducati 1198S), Michel Amalric – encore en phase d’adaptation avec sa nouvelle BMW S1000RR, Pierre Solari (KTM RC8R) et Frédéric Vialle (BMW S1000RR). Philippe Pouvillon ferme le top-10, et signe la pole du Challenge 848, devant Alexis Mathieu (12e) et Jean-Louis Ocana (14e).

Course 1

Nunnari tire profit de sa pole position pour réaliser le holeshot, et boucler le premier tour en tête. Pagani tente de rester au contact, en vain : la Ducati Panigale s’échappe irrémédiablement à l’horizon, et compte à la mi-course plus de neuf secondes d’avance. Trolard, en embuscade derrière Pagani, parvient à lui chiper la 2e place dans le dernier tour. Bouffier prend une belle 4e place, devant Amalric, Solari, Viale, et Richard Marceau. Rémi Salles, qui était passé un peu à côté de ses qualifications, s’adjuge la victoire au Challenge 848 en terminant 9e scratch, juste devant Pouvillon et Mathieu, qui complètent le podium 848.

Course 2

Cette fois, Nicolas Trolard s’extrait de la grille de départ en tête. Mais Nunnari passe rapidement premier. Pagani se joint à ses compères pour se détacher du peloton. Au neuvième des quatorze tours de course, Trolard reprend l’avantage sur Nunnari, sous la menace de Pagani qui trouve la faille dans la boucle suivante. A deux tours de l’arrivée, Nunnari a décroché, et la victoire se joue entre Trolard et Pagani. Dans une ultime manoeuvre, Trolard reprend les rênes et les tiens jusqu’au drapeau à damier, pour s’imposer avec 0″878 d’avance sur Pagani. Nunnari monte sur la 3e marche du podium, devant Bouffier, à nouveau 4e, Paita, Amalric, Solari, Viale et Marceau. Ocana, 10e, marque les 25 points de la victoire au Challenge 848, suivi de Pouvillon (11e) et Florian Drouin (13e). Rémi Salles était cette fois contraint à l’abandon après avoir chuté dans le premier tour.

Au classement provisoire, Pagani conserve le leadership avec deux petits points d’avance sur Trolard. Nunnari pointe 3e avec 38 points de retard. Amalric, 4e, est le premier pilote non Ducati. Mathieu reste en tête du Challenge 848, avec 13 points d’avance sur Pouvillon, et 14 sur Ocana… Là non plus, rien n’est fait !

Nous vous donnons rendez-vous les 30 juin & 1er juillet prochains à Magny Cours (58) pour le cinquième round de la saison.

Toutes les infos sur www.european-bikes.fr

Sur info de Tommy Marin pour la Coupe de France European Bikes