LE MANS

teams / pilotes
23.04.15.
Le Mans sous le signe de la détermination pour Maxime Cudeville, Team CMS

Maxime, entame sa seconde saison en catégorie 1000 SUPERBIKE au guidon de la KAWASAKI ZX10R chaussée de pneumatiques Pirelli. Les entraînements réalisés en Espagne et sur le Circuit de Nogaro avec son équipe cet hiver lui ont permis de maintenir son rythme de roulage et d’accrocher des résultats chronométriques satisfaisants.

Il dispose de l’encadrement et de toute la structure technique du Team CMS permettant de renforcer sa progression sur le championnat d’élite en vitesse dans la catégorie Stock, et apprécie particulièrement le savoir-faire professionnel d’un équipage conservant son esprit familial. Maxime et ses coéquipiers bénéficient surtout des conseils techniques en matière de pilotage d’Axel Maurin, Vice-champion de France 600 Supersport FFM, titulaire du Brevet d’Etat, et actuellement classé parmi les meilleurs pilotes français. Le renfort en méthodologie permet aux pilotes de se concentrer sur leur travail en piste, et ainsi d’avoir une marge de progression plus importante.

Outre son engagement sportif, cette saison, le Team CMS associe les valeurs sportives à celles plus humaines de l’opération «Un Chrono pour un Don» à l’initiative de Gilles Lerideaux, (GGCOX). Le concept à la fois original et ingénieux vous invite à transformer tout au long de l’année les performances chronométriques de pilotes motos en dons au profit de la recherche à l’ICM.

Hervé Toxé, Manager de la structure R2T, a choisi de parier sur les performances des 4 pilotes pensionnaires du Team CMS sur le Championnat de France Superbike (Maxime Cudeville, Anthony Violland en 1000 Superbike, Rémy Salles, et David Perret en 600 Supersport). La compétition moto, et les pilotes savent aussi mettre leur image au service de nobles causes.

L’objectif est de poursuivre la progression engagée la saison passée.

Essais Libres Jeudi

Il fait l’impasse sur la séance du matin pour minimiser la prise de risques. Lors de la seconde séance son pneu ayant du mal à monter en température côté gauche, elle s’achève sur une chute sans gravité.

Essais Libres Vendredi

«Le début de séance se fait sur le séchant, j’ai un peu de mal à m’adapter, je pars avec un train de pneus usé, le temps de rentrer le changer, je ne fais mon chrono en 1.43.0 que sur la fin de séance. Ce n’est pas très représentatif. En ce qui concerne la séance de l’après-midi elle ne me permet pas d’améliorer, je parviens à rester sur mes roues. Le travail se fera demain lors des séances chronométrées qui détermineront la position sur la grille de départ lors des courses du dimanche.»

Séance Q1

«Elle se déroule sur piste mouillée. Le déclic se fait en voyant mon panneau affichant P34, je commence à remonter progressivement, il me faut augmenter la prise de risques. Je suis 21ème mais les chronos sont serrés. Je parviens à réaliser le 13ème temps stock.»

Séance Q2

«Piste sèche. La séance de cet après-midi n’apporte rien d’exceptionnel : 12ème temps en 1’40.6, c’est notre 2ème roulage sur le sec. Dans le contexte le chrono n’est pas si mal. J’ai l’impression d’avoir retrouvé ma moto. L’essentiel pour moi était de reprendre confiance car sous la pluie, tout est question de mental. Ma seconde séance qualificative me met en confiance pour demain. L’objectif est de marquer des points. Il me faudra cependant rester prudent, le niveau est très relevé et nous sommes nombreux. C’est la 1ère course du championnat je dois rester serein et ne pas m’enflammer.

On sait que ce sont des week-ends qui sont longs, 2 courses de 30 minutes et deux qualifs sous la pluie. Je comptais énormément sur cette course pour rouler sur le sec et me préparer aux 24h, malheureusement ce ne sera pas le cas.»

Course 1

«Classement purement négatif, 22ème place. J’ai vraiment du mal à reprendre confiance sur piste mouillée, je n’arrive pas à mettre mes pneus en température. Plus je me crispe, moins j’arrive à rouler, moins les pneus chauffent, je ne me sens pas à l’aise et n’arrive à retrouver le déclic. Je suis en pleine remise en question, j’ai l’impression d’être redescendu de niveau comparativement à ma qualif. J’ai commis quelques petites erreurs enfin de course. Il me reste un gros travail à effectuer sur moi-même. Je n’ai pas envie de rester sur une dynamique négative à subir ma course, ce n’est absolument pas représentatif de mon tempérament. Je vais donc me faire violence pour la seconde manche afin de passer le cap.»

Course 2

«J’ai abordé cette deuxième course avec pour objectif de rouler coûte que coûte, et de ne plus être passif en course. Je chute en début de course. Je suis bien évidemment profondément déçu, mais cela fait partie du côté ingrat de notre sport. J’essaie de relativiser. Il s’agissait de la première course de la saison, le championnat est encore long, il me faut poursuivre le travail initié en collaboration avec Axel Maurin, mon coach, et avec tout l’équipage technique. Je reste confiant pour la suite de la saison à venir et considère que ce week-end a été un échauffement pour les 24h du Mans.»

Maxime remercie le Team CMS, Hervé Toxé (2RT), Gilles Lerideaux, Christelle Moreau ainsi que toute l’équipe technique qui a œuvré ce week-end en coulisses pour que tout se déroule dans les meilleures conditions possibles.

Il est également reconnaissant envers les partenaires qui lui font confiance : Espace K, Moto Team 95, Pirelli, SEMC, Pure Sensation, H2 Concept, Shark Helmets, France Equipement, Bihr, Furygan, Delcamp Energie,

Photo : esprit-racing

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop