"> ">
Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
05 - 07 juillet 2019
MAGNY-COURS

communiqués, Toutes
30.06.14.
FSBK Magny Cours : la pluie perturbe les festivités

La pluie est venue perturber les festivités du jour. Malgré des conditions changeantes, le spectacle a été une nouvelle fois au rendez vous sur la piste de Nevers Magny Cours.

Jacques Bolle, Président de la FFM, Serge Saulnier, Président du Directoire du Circuit et Jean Pierre Forest, Président de la Ligne Bourgogne nous ont gratifié de leurs présences et ont participé aux remises des prix.

Les vainqueurs du jour s’appellent Grégory Leblanc (Superbike), Lucas Mahias (Supersport), Enzo Boulom (Moto3), Alex Rodrigues (Pirelli 600) et Delannoy / Rousseau.

Retour sur cette journée dominicale :

La matinée est consacrée aux Warm’up. Comme le veut le nouveau règlement, les grilles de départ des courses du dimanche sont établies en fonction des meilleurs temps effectués lors de la course du samedi.
Ainsi, en Superbike, Sébastien Gimbert se retrouve en pole position devant Grégory Leblanc et Julien Enjolras. David Muscat, Etienne Masson et Axel Maurin s’élanceront de la 2ème ligne.
En Supersport, Lucas Mahias se place en position de pointe devant Cédric Tangre et Louis Bulle. Anthony Dumont, Morgan Berchet et Kevin Longearet se retrouvent en seconde ligne.
En Moto3, Hugo Casadesus, Rénald Castillon Gioanni et Maximilien Bau seront en première ligne.
En Trophée Pirelli 600, la première ligne est occupée par Alex Rodrigues, Guillaume Antiga et Yvan Laetzig.

 

Superbike

Grégory Leblanc a su se sortir du piège tendu par la météo pour empocher une nouvelle victoire. Le cumul des manches sourit à Sébastien Gimbert qui avait fait un mauvais choix de pneus en seconde manche. La révélation du jour s’appelle Sébastien Gérard qui place sa Honda Stock sur le podium Scratch après une deuxième manche où il remontait comme une flèche vers Leblanc.

Course : Gregory Leblanc boucle le premier tour en tête devant Sébastien Gimbert, Axel Maurin et Nicolas Salchaud. Leblanc creuse tout de suite l’écart, Gimbert ne parvient pas à garder le contact mais s’échappe lui aussi du groupe de poursuivants. Ce groupe composé de 9 pilotes est très compact. Mené d’abord par Salchaud, Muscat en prend les rênes avant qu’Axel Maurin ne revienne aux commandes. Dans le 9ème tour, alors que les deux hommes de tête sont isolés et que le groupe de poursuivants est toujours composé de neuf pilotes, la pluie s’invite dans la course. L’arrêt de la course est décidé et un nouveau départ est donné. La grille reprend l’ordre au moment du drapeau rouge. 0 l’issue de la seconde manche, un cumul des manches sera effectué.

La piste est très humide sur une partie du circuit et la majorité des pilotes partent en pneus pluie.

Gimbert prend le meilleur départ mais David Muscat le double pour prendre la tête. Leblanc le colle tandis que Gimbert perd beaucoup de terrain. Parti de loin, on observe la remontée de Sébastien Gérard (Honda, Michelin) qui semble imprimer un rythme très élevé avec sa moto Stock. Muscat et Leblanc s’échappent. Le blanc passe Muscat au 6ème tour tandis que Gerard est revenu à la 3ème place à 5 secondes de la tête. La piste est très séchante et la dégradation des pneus pluie est importante pour de nombreux pilotes. Au tour suivant, Gérard a repris 2 secondes. Il semble être le seul à ne pas être en difficulté à la réaccélération. Dans le dernier tour, entre son pneu arrière complètement détruit et une panne d’essence, Muscat est contraint à l’abandon à 2 virages de la fin. Axel Maurin résiste jusqu’au bout à Nicolas Salchaud pour terminer 3ème de cette manche. Gimbert est 6ème.

Au cumul des deux manches, la victoire revient logiquement à Grégory Leblanc. Grâce à la très bonne première manche, Gimbert monte sur la seconde marche du podium tandis que l’héroïque Sébastien Gérard accède à son premier podium Superbike de sa carrière avec un avantage de 0.9 s par rapport à Axel Maurin.
Le podium Stock revient à Gerard devant Nicolas Salchaud et Baptiste Guittet.

Au classement provisoire Grégory Leblanc reste sur sa lancée avec 6 victoires et 197 points. Sébastien Gimbert passe deuxième avec 152 points devant Etienne Masson et ses 138 points.
En Stock, Nicolas Salchaud reprend quelques points d’avance avec 188 unités au compteur face à Gregg Black qui possède 173 points. Baptiste Guittet complète toujours le top 3 à 25 points de son coéquipier.

Supersport

Incroyable début de saison de Lucas Mahias ! Il signe un nouveau doublé à Magny Cours et explose toutes les statistiques : 8 victoires sur 8 possible, Il a encaissé tous les points possible sauf un depuis le début de saison : un extraterrestre. Derrière, Anthony Dumont semble avoir retrouvé toutes ses qualités de pilotage et enchaine une nouvelle seconde place. Parti dernier suite à sa mésaventure d’hier, Valentin Debise arrache un podium devant son public venu supporter l’équipe locale qu’est Tecmas.

Course : lors de la mise en grille, quelques gouttes de pluie viennent perturber la procédure. Si la piste est déclarée « wet », elle reste suffisamment sèche pour rouler en pneus secs.
Lucas Mahias reste fidèle à son programme : meilleur départ, course en tête de bout en bout et victoire. Malgré tout, le meilleur tour en course à été longtemps mis au crédit d’Anthony Dumont. Très rapide, le pilote SLMoteur pointe 7ème au premier tour et remonte rapidement sur le trio de tête dès le 5ème tour. Cédric Tangre est alors second mais avec déjà 3 secondes de retard sur Mahias. Au tour suivant, Dumont engloutit Tangre et se lance à la poursuite du leader. Derrière, parti dernier suite à son résultat blanc d’hier, Valentin Debise est déjà 6ème.
Bien Panneauté, Mahias augmente un peu plus son rythme et reprend le meilleur temps en course. Debise poursuit sa remontée pour être à moins d’une seconde de Dumont au 11ème tour. Le dernier tour ne permet pas à Debise de se rapprocher suffisamment de Dumont qui franchit la ligne d’arrivée en seconde position à 4 dixièmes de Debise.

En Stock, très belle performance d’Hugo Clere qui finit 4ème à seulement 1.4 seconde de Debise. Morgan Berchet et Mathieu Charpin complètent le podium.

Au classement provisoire, Lucas Mahias compte 211 points sur 212 possibles. Louis Bulle, malgré sa 9ème place du jour, est second avec 141 points devant Valentin Debise qui comptabilise 125 points.
En Stock, Hugo Clere (187 points) reste leader mais perd un point sur Morgan Berchet (154 points). Robin Anne est 3ème avec 145 points.

Moto3

Enzo Boulom a réalisé un magnifique exploit aujourd’hui : arrivé ce matin dans la Nièvre, il effectue le warm’up ce matin pour seule séance de réglage, par dernier et s’impose sur le fil pour 74 millièmes. Rénald Castillon Gioanni est une nouvelle fois le second malheureux. Hugo Casadesus n’a pas été en mesure de jouer la gagne mais monte sur la 3ème marche du podium synonyme de gros points pour le championnat.

Course : absent hier pour cause de participation à la Red Bull Rookies Cup à Assen, Enzo Boulom participe aujourd’hui à la course mais part dernier.

Hugo Casadesus boucle le premier tour en tête devant Rénald Castillon Gioanni, Loic Arbel et Enzo Boulom qui a fait un départ incroyable. Au tour suivant, il prend les commandes. Castillon Gioanni ne se laisse pas faire et repasse en tête au 4ème tour. La bagarre est intense Boulom , repasse puis Castillon Gioanni. Dans la manœuvre, ils parviennent à décrocher Casadesus qui a fort à faire avec Julian Loison.

Dans le dernier tour, Castillon Gioanni reprend la tête à quelques virages de l’arrivée mais au final, avec 74 millièmes d’avance, c’est Enzo Boulom qui remporte la manche. Hugo Casadesus est isolé à la 3ème place tandis que Maximilien Bau double dans le dernier tour Loison pour le gain de la 4ème place et premier représentant du Challenge de l’Avenir FFM.

Au classement provisoire, Hugo Casadesus profite de l’absence de Corentin Perolari pour prendre le large avec ses 168 points. Perolari reste second avec 118 points mais voit le retour de Maximilien Bau qui compte 116 points. Castillon Gioanni, 4ème, possède 115 points.

Pirelli 600

Alex Rodrigues remporte la victoire après que son adversaire direct, Guillaume Antiga, se méprenne et stoppe son effort à un tour de l’arrivée. En bagarre avec Rodrigues, il lui offre la victoire sur un plateau. Paul Haquin progresse encore un peu plus et accède à la seconde marche du podium, juste devant Alan Agogue.

Course : alors que la pluie est tombée 20 minutes avant leur départ, le Trophée Pirelli dispute sa finale sur une piste déclarée « wet » mais dont les trajectoires sont en grande partie sèches. Pour avoir pris trop de temps lors de la pré-grille, Guillaume Antiga et Yvan Laetzig sont pénalisé par un passage obligatoire par la voie des stands.

Le départ permet à Guillaume Antiga de faire un départ canon avec une avance de 3 secondes au premier tour sur Yvan Laetzig, Paul Haquin, Alex Rodrigues et Alan Agogue. Au second tour, les deux premiers effectuent leurs pénalités et laissent la tête à Haquin. Au 5ème tour, Rodrigues prend les commandes et commence à s’échapper. Très motivé suite à son passage dans la voie des stands, Antiga entame une remontée extraordinaire. Très rapide, il remonte un à un ses adversaire pour revenir au contact du leader au 8ème tour. Entre Rodrigues et Antiga, le duel est fabuleux et les changements de positions nombreuses. A l’entame du dernier tour, Antiga commet une erreur et croit que la course est finie. Il perd beaucoup de terrain et se retrouve en 6ème position. Faute de combattant, la voie vers la victoire est toute tracée pour Rodrigues. Paul Haquin réussit à prendre le meilleur sur Alan Agogue. Les deux hommes montent sur le podium.

Au classement provisoire, Alex Rodrigues prend les commandes avec 148 points devant Guillaume Antiga (135 points) et Alan Agogue (123 points).

Side Car 

Nouveau doublé pour Delannoy / Rousseau au terme d’une course où le suspense aura duré 6 tours. Le Bail et son coéquipier du jour, Arifon profitent des déboires de Barbier Debroise pour prendre la seconde place devant Brunazzi / Rigondeau.

Course : le soleil accompagne le départ des Side Car pour finir la matinée. C’est Barbier / Debroise qui effectuent le meilleur départ devant Le Bail / Arifon, Moreau / Gadet et Delannoy / Rousseau. Ces derniers mettent trois tours pour revenir en deuxième position à 3.4 secondes de Barbier / Debroise qui mènent toujours la danse. Au 5ème tour, ils sont revenus au contact (+0.5s) puis portent leur attaque et prennent la tête. Delannoy / Rousseau augmentent leur rythme et s’échappent inexorablement. Ils finissent victorieux avec 23.5 secondes d’avance. Longtemps second, Barbier / Debroise sont contraints à l’abandon au 6ème tour sur panne mécanique. Le Bail / Arifon hérite ainsi de la seconde place qu’ils conservent jusqu’à l’arrivée. Brunazzi / Rigondeau complètent le podium.
En F2, Guignard et Poux poursuivent leur domination de la catégorie en signant un doublé devant Leblond / Farnier et Clerc / Terrier.

Au classement provisoire, Delannoy / Rousseau renforcent leur avance avec 174.5 points devant Brunazzi / Rigondeau qui en comptent 151. Ressignac / Picquoin sont 3ème grâce à une belle régularité avec 120 points.
En F2, Guignard / Poux  passe en tête avec 170.5 points devant Clerc / Terrier et leurs 165 points. La famille Siro reste 3ème avec 132 points.

Vous pouvez retrouver le résumé de la journée de samedi ici : https://www.fsbk.fr/fsbk-magny-cours-les-favoris-a-lhonneur/

La prochaine épreuve du championnat de France Superbike aura lieu au circuit Carole (93) les 29, 30 et 31 août prochains.

Le service communication FFM

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop