teams / pilotes, Toutes
19.06.14.
FSBK, Ledenon 2, Cédric Tangre 0 !

3 semaines après un nouveau podium à Nogaro, l’épreuve de Ledenon est la nouvelle halte du championnat de France.

 

Au début de la saison, je ne souhaitais pas faire cette épreuve, mais après un début de saison très satisfaisant, j’ai décidé de défendre mes chances au championnat. Cette course m’avait laissé un goût amer l’an dernier, puisque auteur d’une chute à chacune des deux courses (sans jamais avoir réussi à aller vite). Cette course avait d’ailleurs marqué un tournant dans ma saison, et je n’avais plus fait de bons résultats par la suite…

Mais bon, je me dis qu’il est difficile de faire pire et je suis en pleine confiance donc ça devrait mieux se passer cette année.

J’ai d’ailleurs participé, une semaine plus tôt, aux essais officiels pour le championnat sur ce circuit. J’y ai réalisé de bons chronos (presque 2 secondes plus rapide que mes chronos de l’an passé), je devrais donc pouvoir jouer à nouveau le podium.

Vendredi : Essais libres
Avec des pneus anciens, je me mets dans le rythme dès la 1ère séance. Je me classe 3ème.
L’après-midi, je teste un nouveau pneu avant et avec un pneu arrière neuf, je suis tout de suite très en confiance. Autour du deuxième chrono dès mon second passage, je suis très en confiance. Mais la piste est rendue glissante par la chaleur écrasante (36°) et je chute à près de 140 km/h dès le tour suivant. La moto subit des dégâts importants et il faudra toute la soirée à Rémi et mon papa pour remettre la moto en état de marche. Malgré cet incident, je réalise le 4ème chrono de la journée.

Samedi : Qualification 1 – Course 1
Qualification n°1 :

Après les dégâts de la veille, je ne prends pas de risques, de plus j’ai une sensation qui me dérange sur ma machine certainement due à la chute de la veille. Je me qualifie en 1’25 »7, ce qui me place en 5ème position. C’est dommage car je n’ai pas réussi à rouler aussi vite que la semaine précédente en essais, mais le plus important reste la course.

Course n°1 :
Je réalise un départ correct et entre dans le triple gauche en 4ème position. Mais avant même d’en avoir terminé avec ce virage, alors que je mets ma moto sur l’angle, j’aperçois une moto jaune foncer droit sur moi et je suis catapulté à terre !
Fou de rage, je m’exaspère en bord de piste voyant le groupe s’échapper et surtout ma moto dans un état déplorable. Je n’ai même plus de pièces pour la réparer et je crains de ne pouvoir finir le week-end !
Mais grâce à la gentillesse (encore une fois) de Patrick et Rémi Salles, nous pouvons remonter la moto.

Dimanche : Warm Up – Course 2
Warm-up :

Au warm-up, ma moto a un look différent de la veille, j’utilise les carénages et pièces de Rémi Salles (concurrent du Trophée Pirelli). Mais le comportement est sain et je réalise le 3ème temps du warm-up.

Course n°2 :
Double malchance, non seulement je ne marque pas de points lors de la course du Samedi, mais le nouveau règlement (grille de départ de la 2nde course en fonction des meilleurs temps de la course 1) fait que je dois m’élancer de la dernière ligne et donc au delà de la 20ème position…
Je reste motivé et réalise un très bon départ. Dans le 1er tour, je gagne plusieurs places et repasse 14ème sur la ligne de départ. Je double deux pilotes dans le second tour et encore deux dans le 3ème.
Il y a un petit écart avec le 9ème, je mets presque 3 tours à le combler et passe rapidement ce pilote. J’arrive derrière Florent Tourne et Guillaume Saive qui sont en bagarre pour la 7ème place. Ces deux concurrents se gênent plusieurs fois et je décide de passer à l’offensive. Je me place à l’intérieur de Saive au freinage, mais celui-ci change brusquement de trajectoire pour doubler Tourne à l’entrée du virage, j’ai un quart de seconde pour choisir ce que je fais. Soit je plante les freins et attends une autre opportunité, soit je lui emboite le pas et profite que Tourne soit large pour passer 8ème. C’est cette solution que je choisis, mais Tourne voyant Saive passer, recoupe la trajectoire juste derrière lui pour le repasser. Il ne peut pas me voir, je ne peux plus modifier ma trajectoire, nous nous touchons et c’est encore la chute. La moto n’a pas grand-chose, mais je ne peux pas repartir ! Donc encore un zéro pointé…

Conclusion :
Quelle déception, tant d’efforts, tant d’argent pour rien… Je ne vais pas épiloguer, j’ai simplement manqué de réussite, un fait de course me prive de la 1ère manche et m’handicape dans la seconde où je me retrouve à devoir faire une remontée et devoir batailler avec des pilotes qui ne font pas de cadeaux non plus. C’est la loi de la course.

Quoiqu’il arrive, la roue tourne, j’ai hâte d’être à Magny-Cours dans 15 jours et j’espère juste que ce week-end de Ledenon ne marquera pas le même tournant dans ma saison que l’an dernier ! Ceci-dit, j’ai de quoi rester motivé, je ne perds que deux places au championnat, je suis 5ème, tout est encore possible ! A moi de le prouver !

Un grand merci à toute l’équipe Yohann Moto Sport : Rémi, Roger, mon papa et ma maman, Patrick et Rémi Salles car sans eux je serais rentré chez moi Samedi soir ainsi que François, Mumu, Matthieu, Sébastien, Robin et à tous mes partenaires : YOHANN MOTO SPORT, SUZUKI, SHOEI, PIRELLI, FALCO, AFAM, TRANSPORT GAILLARD, YACCO, MCT, TOURNAY, PFP, GBRACING, ROBBY, SEMC, AKRAPOVIC, YOSHIMURA.

Sur info de Cédric TANGRE #23 en Supersport

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop