LIVE
23 - 25 août 2019
CAROLE
chargement...
Accédez au live !

teams / pilotes, Toutes
10.05.13.
Fred Viale toujours 3 au général de l’European Bikes à Nogaro !

Des fois ça marche moins bien !

Essais libres 1 et 2 du vendredi :
Comme à mon habitude je pars en pneus rodés, je réapprends tranquillement la piste, le matin au bout de 10 tours j’ai déjà amélioré mon record perso et je roule même une demi-seconde plus vite en 1’36.597 ce qui me classe 4eme de la séance.
L’après-midi je garde les mêmes pneus , je teste une autre map moteur et une autre pression de pneu arrière , j’améliore mon temps de presque une seconde pleine en 1’35.646, ceci avec de grosses gouttes de pluie qui s’abattent sur la visière et des températures fraiches, mais ce n’est pas le gros soucis, c’est plus les écarts de niveau avec certains concurrents et la difficulté chronique de dépasser à Nogaro dans toutes les parties « lancées » , mon chrono idéal est là pour le prouver il est 1 seconde pleine plus rapide !!!! Je réalise tout de même le 2eme chrono.

Essais qualificatif du Samedi :
Il a plu toute la nuit, la piste est sèche sur la trajectoire et trempée en dehors, je déteste ces conditions, je pars en pneus pluie avant et slick arrière, même pas fini le premier tour qu’un concurrent s’envole littéralement devant moi, ça calme.

Je fais ce que je peux pour améliorer mon temps en 1’40.673 sans m’apercevoir que certains ont été plus audacieux et sont passé en pneus slicks à l’avant, ce qui s’est avéré être le bon choix, je suis 11eme à 5 seconde de la pole, je suis consterné par mon manque de lucidité.

Course du Samedi :
C’est symptomatique je n’arrive pas à prendre de bon départ, je pars encore plus loin que je ne l’étais sur la grille, je remonte rapidement en 6eme position en réalisant des chronos proches de ceux de la tête de course et en me tirant une bonne petite bourre avec mon copain Ludo Baudry sur sa KTM qui est particulièrement en forme , je remonte sur mon copain de box Romain Saint-Dizier qui a un problème technique avec sa moto, malheureusement il ne me voit pas arriver et les commissaires du circuit ne connaissent pas les drapeaux bleus , le pauvre Romain me gêne bien involontairement et le père Ludo que j’avais réussi à distancer me double , tout est à refaire , je suis tellement a bloc que je m’aperçois pas qu’ il pleut et en essayant de rattraper Baudry sur un freinage l’avant de la BMW se dérobe sur l’asphalte devenue grasse.

Je rentre avec la dépanneuse, dégouté, c’est la que pour une fois j’ai un coup de chance inouï, le drapeau rouge a été présenté dans le tour ou je suis tombé et le classement retenu est celui du tour avant, je suis 6eme.

Essais qualificatif du Dimanche :
Une soirée de mécanique n’a pas été de trop pour les mécanos du team pour réparer la moto.
Mais hormis les rayures tout a l’air ok , la fourche présente tout de même un problème préoccupant , l’hydraulique me parait beaucoup moins freiné qu’ a l’habitude sans doute l’huile de fourche qui a besoin d’être remplacée, ça ne me gêne pas tant que ça puisque je réussi le 5eme temps en 1’34.422, mais un évènement important va chambouler la fin de mon weekend de course , en effet en rentrant au stand le levier de frein vient toucher le guidon a la garde sans que la moto freine, on vérifie les disques de freins :rien , on se dit c’est une bulle d’air dans le circuit de freinage, on purge le circuit de freinage et on décide de partir comme ça pour la course.

Course du Dimanche :
Dans le tour de formation, je m’aperçois bien vite que rien n’est réglé bien au contraire, c’est le maitre-cylindre de frein qui est fusillé, je freine fort il freine, je freine doucement il descend a la garde sans freiner, ça va m’obliger à revoir ma façon de piloter surtout que vu mon problème de fourche je suis obligé de garder un peu de frein pour que la fourche reste à la hauteur optimale pour les entrées en virage.

Je pars très prudemment et je me fais doubler de tous les côtés, au fil des tours je prends la mesure de la moto et je réussi même en rouler en 1’33.993 ce qui est un miracle, mais il y a un gros souci supplémentaire cette inconsistance du freinage m’interdit tout dépassement, je suis obligé de rester à la même place soit 8eme.

Finalement ma seule consolation est d’avoir conservé la 3eme place au championnat et 1er pilote BMW !

Je remercie le PLV Racing pour l’accueil et remerciement encore à mes partenaires : Grand Prix Moto74 Annecy concessionnaire BMW, Le Moto Club de Cannes, One Racing et Evo X Racing.

Un grand merci à Sabrina ma mécanicienne et panneauteuse de choc pour son aide préciseuse pendant ce week end et à Thomas le mécano du PLV pour son travail sur la moto.

Un remerciement spécial à ma femme toujours présente à mes cotés et ma 1ere supportrice ma fille Zoé exemplaire ce week end !

Rendez-vous au Vigeant pour la suite.

Sur info de Fred Viale #52 en European Bikes

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop