Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

Fabrice Auger : satisfait!

Teams / Pilotes

Ce week-end se déroulait la 5ème manche du championnat de France Superbike sur le circuit de Nevers Magny-Cours, dans la Nièvre (58).

2ème épreuve de la saison pour moi qui officie en tant que wild-card, ne pouvant budgétairement assumer la totalité de la saison.

Après une première course sur le circuit Bugatti, au Mans le 31 mars, où j’avais terminé à la 19ème position dans des conditions météo difficiles (neige, pluie et froid) et avec un manque de roulage certain au guidon de ma toute nouvelle Kawasaki ZX10-R 2013, j’arrivais en terre nivernaise en confiance après 2 séances d’entrainement concluantes dans les 10 jours précédant cette épreuve.

Ma moto est compétitive, elle reste proche de l’origine mais les modifications apportées me permettent de me sentir en confiance et de pouvoir m’exprimer pleinement, chose que je n’avais pas ressenti depuis un moment, ça fait plaisir !

Dès les 2 premières séances d’essais libres du vendredi (30 minutes chacune) je peaufine les bons réglages déjà « dégrossis » la semaine passée lors des tests privés.

Samedi : le nouveau format 2013 du FSBK impose une séance de qualification le samedi et le dimanche matin, conditionnant une course lors des 2 après-midi.

10h55 : Je parviens à réaliser le 15ème temps (1.44.045) sur la grille de départ après une bonne séance et une passe d’armes avec mon ami et ancien coéquipier en endurance Julien Millet.

L’objectif de l’après-midi pour la course est, au moins, de conserver cette position et de marquer des points (rentrer dans les 15 premiers). Le niveau en Superbike est très relevé et les meilleurs pilotes français sont présents dans cette catégorie.

16h20 : Course, la chaleur écrase le circuit nivernais, 55° au sol, les conditions sont à l’opposé de ce que j’ai connu au Mans.

Je prend un bon départ et parviens à rester dans le groupe de pilotes qui étaient sur les 2 lignes devant moi. Après de nombreuses bagarres en piste, je termine à la 9ème position !

Excellent résultat, le top 10 était un but à atteindre.

La moto est parfaite et l’équipe a fait du très bon travail, tout le monde est heureux !

Dimanche : comme le veille, même heure, même endroit, quasiment le même chrono (1.44.083) et même place sur la grille de départ, 15ème. Et donc, mêmes objectifs.

16H20 : La chaleur est encore plus importante que la veille avec une piste à 59°.

Mon départ est un peu moins bon que la veille et du coup, je me retrouve enfermé au virage d’Adélaïde, le plus lent et le plus serré du circuit, après la longue ligne droite. Le temps de me bagarrer avec plusieurs pilotes et je perd le contact avec le groupe de la veille. Mes chronos de course sont légèrement moins rapides que le samedi, un petit problème de frein m’handicapant mais rien de grave.

Je termine néanmoins à la 15ème position de cette course, heureux de marquer une nouvelle fois des points !

Conclusion du week-end : je suis très satisfait ! Malgré mon manque de roulage vis-à-vis des autres pilotes du plateau, je parviens à rentrer dans les points sur les 2 courses, dont un Top 10, et à réaliser de bons chronos.

Un immense merci à toute mon équipe présente sur place qui a « assuré » !

Également à mes sponsors et amis qui ont fait le déplacement pour venir me soutenir, à ceux qui n’étaient pas présents mais qui m’ont suivi via le net, à Dunlop pour la qualité des pneumatiques fournis.

Merci à tous mes partenaires sans qui, aujourd’hui, je ne pourrai pas rouler.

Rendez-vous très bientôt !

Sur info de Fab OG #16 en Superbike