Appuyez sur le bouton partager en bas de votre navigateur, puis sur "Sur l'écran d'accueil" pour obtenir le mode plein écran et des temps de chargement plus rapides. OK
FFM

DIRECTION LE CIRCUIT PAU ARNOS POUR LA MI-SAISON

Pau Arnos (64)
Communiqués

Après Lédenon, c’est sur un autre tracé vallonné que le Championnat de France Superbike FSBK-FE fait escale : Le Circuit Européen de Pau Arnos. Pour cette 4ème étape synonyme de mi-saison, du 17 au 19 juin, le club local du MC Pau Arnos et la FFM accueilleront 200 pilotes qui tenteront de décrocher la victoire dans leurs 6 catégories respectives.

SUPERBIKE : GINES DANS LA ROUE DE DEBISE

À Lédenon, le Championnat s’est totalement relancé en catégorie reine suite à la chute du leader Valentin DEBISE (Yamaha – Michelin) et la victoire de son dauphin Mathieu GINES (Yamaha Tech Solutions – Pirelli). À l’aube de cette 4ème manche, seuls 9 petits points séparent les deux hommes. La saison passée DEBISE et GINES s’étaient imposés une fois chacun sur le Circuit de Pau Arnos, ce qui laisse présager une belle bataille entre les Yamaha n°153 et n°41.

Monté sur le podium pour la première fois de la saison lors de la dernière course, Alan TECHER (Honda CBO Racing – Michelin) devrait nourrir encore plus d’ambition pour ce 4ème round. De plus, le pilote de 27 ans est en pleine confiance après la 2ème place de son équipe aux 24h de Spa en EWC.  De son côté, Kenny FORAY (BMW Tecmas – Michelin) a joué de malchance à Lédenon et ainsi perdu une place au provisoire. Désormais 4ème derrière son ancien coéquipier, FORAY voit ses espoirs de titre s’éloigner, mais on peut compter sur l’expérimenté pilote de la BMW n°78 pour repartir au combat et tenter de renouer avec la victoire.

C’est fait, Martin RENAUDIN (Yamaha Moto&GP Addict – Pirelli) est monté sur le podium en catégorie reine ! Le sarthois est désormais libéré de cet objectif, mais une chose est certaine, il souhaite réitérer sa performance et rêve désormais de la victoire. Logiquement, RENAUDIN sera donc l’un des favoris du 17 au 19 juin dans les Pyrénées Atlantiques. Au même titre qu’Axel MAURIN (Yamaha CMS – Pirelli) qui sort de son meilleur week-end de la saison et pointe au 6ème rang du général à seulement 7 points du podium.

Très régulier dans ses performances, il ne manque pas grand-chose à Valentin SUCHET (Suzuki Junior Team LMS – Pirelli) pour se rapprocher des places d’honneur… Peut-être que son heure viendra à Pau Arnos. De la 8ème à la 10ème place du classement provisoire, on retrouve les Ducati de Guillaume ANTIGA (Ducati – Pirelli), Gregory LEBLANC (Ducati TWR – Pirelli) et David MUSCAT (Ducati – Michelin). Ces pilotes connaissent fortunes diverses depuis le début de la saison, mais n’ont pas abdiqué dans la course au top 5.

À noter, Maxime BONNOT (BMW Tecmas – Michelin) et Florent TOURNE (Yamaha – Dunlop), deux pilotes émérites du FSBK-FE feront leur retour en piste. Ils devraient être en mesure de batailler au moins pour le top 10.

En Challenger, RENAUDIN sera une nouvelle fois le grand favori devant SUCHET. Si ces deux pilotes sont assurés de repartir de Pau Arnos aux 2 premières places du classement des jeunes pilotes, la bataille sera intéressante entre leurs poursuivants Charles CORTOT (Suzuki Junior Team LMS – Pirelli) et Alexandre SANTO DOMINGUES (Yamaha – Pirelli). En pleine progression après un début de saison délicat, le tout jeune Tom BERCOT (Honda CBO Racing – Michelin) sera à surveiller de près.

SITUATION PROVISOIRE SUPERBIKE :
1– Valentin DEBISE – 127 points
2 – Mathieu GINES – 118 points
3 – Alan TECHER – 79 points
4 – Kenny FORAY – 78 points
5 – Martin RENAUDIN – 73 points

SUPERSPORT 600 : DEBISE RESISTE À GREGORIO… POUR COMBIEN DE TEMPS ?

Entre Valentin DEBISE (Yamaha – Michelin) et Matthieu GREGORIO (Yamaha– Pirelli) le niveau se resserre mais le nombre de points d’écart continue de s’accroitre en faveur du pilote albigeois. Course après course, GREGORIO pousse pour se rapprocher de DEBISE et le battre mais pour le moment ce dernier reste invincible. Peut-être que l’heure de gloire de Matthieu GREGORIO viendra à Pau Arnos.

Après 4 podiums d’affilé, Loïc ARBEL (Yamaha TWR Junior Team – Pirelli) n’est pas parvenu à monter sur la boite à Lédenon. Sur des circuits qu’il connait peu, le pilote de la Yamaha n°85 fait de son mieux mais l’adversité est de taille. Ambitieux et talentueux, ARBEL aura à cœur de revenir dans la lutte pour la victoire avec DEBISE et GREGORIO. 

Johan GIMBERT (Yamaha – Pirelli) et Cédric TANGRE (Yamaha – Pirelli) font preuve d’une belle régularité en cette première moitié de Championnat, leur permettant de pointer aux 4ème et 5ème places du classement provisoire. Est-ce qu’à Pau Arnos les deux pilotes parviendront à hisser encore leur niveau pour monter sur le podium ?

Accroitre son niveau de pilotage pour monter sur la boite, Enzo DE LA VEGA a su le faire à Lédenon. Une belle performance du pilote de la Yamaha n°114 qui s’est emparé à deux reprises de la 3ème place. Sera-t-il en mesure de reproduire signer de tels succès à Pau Arnos ? Réponse le 19 juin.

En Challenger, GREGORIO devrait une nouvelle fois dominer les débats tandis que GIMBERT sera encore embuscade. 7ème au scratch, Kilian AEBI (Yamaha – Pirelli) se fait une place petit à petit dans le peloton mais devra également faire face aux belles progressions de Vincent FALCONE (Yamaha – Pirelli) et Bartholomé PERRIN (Yamaha – Pirelli).

SITUATION PROVISOIRE SUPERSPORT 600 :
1- Valentin DEBISE – 153 points
2 – Matthieu GREGORIO – 115 points
3 – Loïc ARBEL – 94 points
4 – Johan GIMBERT – 64 points
5 – Cédric TANGRE – 62 points

OBJECTIF GRAND-PRIX

PRE-MOTO 3 : ROSTAGNI AU DESSUS DU LOT ?

Lorsqu’il ne joue pas de malchance, Matthias ROSTAGNI (Béon – Bridgestone) semble imbattable. Si les ennuis mécaniques l’épargnent, le leader du Championnat devrait être en mesure de signer un nouveau doublé et de prendre une conformable avance dans la course au titre. Son dauphin Célestin MASY (Béon – Bridgestone) voit les choses d’un autre œil, mais devra hausser encore son niveau de pilotage pour batailler avec le pilote de la Béon n°13.

Provisoirement 3ème, Quentin GODEFROY (KTM – Bridgestone) bataillera probablement avec Camil BISSANE (KTM – Bridgestone), seulement 4,5 points derrière.

Il n’en manque pas beaucoup à Quentin MANDINE (Béon – Bridgestone) et Swan EMPRIN (Béon – Bridgestone) pour aller chercher les pilotes de devant. Alors, ces deux-là donneront tout pour disputer les places d’honneurs dès la prochaine manche.

SITUATION PROVISOIRE PRE-MOTO 3 :
1– Matthias ROSTAGNI – 153 points
2 – Célestin MASY – 95 points
3 – Quentin GODEFROY – 70 points
4 – Camil BISSANE – 65,5 points
5 – Quentin MANDINE – 59,5 points

HONDA NSF 250 : BERCOT – CAILLET : LE DUEL NE FAIT QUE COMMENCER  

Profitant des déboires de Benjamin CAILLET (Honda NSF – Bridgestone) lors de la dernière manche, Jules BERCOT en a profité pour prendre les commandes du Championnat avec 12 points d’avance sur son adversaire principal. Cela ne fait aucun doute, CAILLET sera revanchard à Pau Arnos et donnera du fil à retordre à BERCOT. Un beau duel se profile entre les deux prétendants au titre.

Provisoirement 3ème, Lorenzo GUYAU (Honda NSF – Bridgestone) n’a pas abdiqué. À seulement 16 longueurs de CAILLET, GUYAU pourrait revenir dans le match en cas de résultats favorables ce week-end.

Si ces trois pilotes sont les principaux favoris, il ne faudra pas omettre Elliot KASSIGIAN (Honda NSF – Bridgestone), Lucas BOSSON (Honda NSF – Bridgestone) ou encore Evan BOXBERGER (Honda NSF – Bridgestone) qui a décroché sa première victoire lors de la dernière course.

SITUATION PROVISOIRE HONDA NSF 250 :
1– Jules BERCOT – 115,5 points
2 – Benjamin CAILLET – 95 points
3 – Lorenzo GUYAU – 87 points
4 – Elliot KASSIGIAN – 63,5 points
5 – Lucas BOSSON – 60,5 points

SUPERSPORT 300 : DAHMANI BIEN LANCÉ, LA CONCURRENCE EN MANQUE DE CONSTANCE  

En arrivant sur le Circuit de Pau Arnos, Enzo DAHMANI (Yamaha – Pirelli) est solide leader avec 33 points d’avance sur son dauphin. Grace à ses 4 victoires dont un récent doublé, le pensionnaire du FT Racing Academy est en pleine confiance et va mettre les bouchées doubles pour conforter son avance à la mi-saison.

Mais DAHMANI aura forte à faire face à des pilotes souvent aussi rapides que lui mais moins réguliers. Dorian JOULIN (Yamaha – Pirelli) reste sur 5 podiums consécutifs mais sa contre-performance lors de la première course de la saison ne lui permet pas d’être plus proche du leader. Même constat pour Louca FRIEH (Yamaha – Pirelli), David DA COSTA (Yamaha – Pirelli) et Evann PLAINDOUX (Yamaha – Pirelli), souvent performants mais pas toujours en réussite en course.

En résumer, JOULIN, FRIEH, DA COSTA et PLAINDOUX seront une nouvelle fois des adversaires de taille pour DAHMANI, ce qui devrait offrir une belle lutte pour le podium.

Seul autre pilote ayant déjà foulée la boite, Loris CHAIDRON (Yamaha – Pirelli) pourrait être un candidat à la victoire lors des prochaines courses et sera à surveiller.

Dignes représentantes de la gent féminine, Justine PEDEMONTE (Yamaha – Pirelli) et Lucie BOUDESSEUL (Kawasaki – Pirelli) ne sont pas passées loin de décrocher leur premier podium. Acquises à la cause du public, les deux pilotes pourront compter sur le soutien des fans pour atteindre leur objectif et franchir ce cap.

En Challenger, Valentin ROEDEL (Kawasaki – Pirelli) sera le grand favori devant Evan PALHIER (Yamaha – Pirelli) et Théo TAUVERON (Yamaha – Pirelli), ses concurrents les plus rapides.

SITUATION PROVISOIRE SUPERSPORT 300 :
1– Enzo DAHMANI – 131 points
2 – Dorian JOULIN – 98 points
3 – Louca FRIEH – 82 points
4 – David DA COSTA – 81 points
5 – Evann PLAINDOUX – 65 points

SIDECAR : UN DUEL POUR LE TITRE EN F600

Après les courses haletantes de Lédenon, la situation au Championnat s’est resserrée et les écarts sont infimes dans le top 3 F600. PEUGEOT / PEUGEOT ne sera pas présent pour défendre son statut de leader face à PERILLAT / KOTCHAN, second avec seulement 3 points de retards, et LE BAIL / LEVEAU, 3ème à 7 longueurs. Le duel pour la victoire devrait donc opposer PERILLAT / KOTCHAN à LE BAIL / LEVEAU et les résultats détermineront qui repartira de Pau Arnos en tête du classement !

Provisoirement 4ème, les frères BOUCHER progressent course après course et pourraient bien décrocher leur premier podium ce week-end ! L’équipage n°21 sera un adversaire de taille pour les deux favoris.

5ème au général et meilleur F2, PALACOEUR / CESCUTTI réalise une superbe saison à bord de son châssis court. Sera-t-il en mesure de réaliser l’exploit en montant sur le podium scratch ? Pour ce qui est du classement de sa catégorie, la première place est sécurisée pour cette étape puisque NODELFER / BONNOT, 2ème, et BLERVAQUE / RICAUD, 3ème, comptent respectivement 86 et 97 points de retard sur l’équipage du side n°122. Cependant tout reste à faire entre ces deux-là.

SITUATION PROVISOIRE SIDE-CAR :
1– PEUGEOT / PEUGEOT – 93 points
2 – PERILLAT / KOTCHAN – 90 points
3 – LE BAIL / LEVEAU – 86 points
4 – BOUCHER / BOUCHER – 65 points
5 – PALACOEUR / CESCUTTI – 56 points

SUIVEZ LE CHAMPIONNAT DE FRANCE FE-SUPERBIKE 2022

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct l’actualité du week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…

Pour cette saison 2022, la FFM diffusera chaque soir d’épreuve une vidéo des meilleurs moments de la journée sur la page Facebook officielle FSBK-FE et le site fsbk.fr. 

D’autres rendez-vous viendront ponctuer le week-end au travers d’un dispositif spécifiquement axé sur les réseaux sociaux via Facebook : fsbk , Youtube : ffmfsbk et Instagram : fsbk 

CALENDRIER 2022
17 – 19 juin – Circuit Pau Arnos (64) – MC Pau Arnos
01 – 03 juillet – Magny-Cours (58) – MC Nevers et de la Nièvre
19 – 21 août – Circuit Carole (93) – MC Motors Events
23 – 25 septembre – Circuit Paul Ricard (30) – MC du Circuit Paul Ricard