Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
27 - 29 mars 2020
LE MANS
LE VIGEANT

communiqués, Toutes
25.05.15.
COUP DOUBLE POUR LEBLANC ET BULLE

Les 20 000 spectateurs qui ont fait le déplacement sur le circuit du Val de Vienne étaient aux premières loges pour assister à la démonstration des deux hommes forts du week-end, Gregory Leblanc et Louis Bulle, auteur d’un doublé dans leurs catégories respectives.

LEBLANC IMPERIAL

Parti en pôle, Gregory Leblanc (Kawasaki SRC – Pirelli) prend un excellent départ et emmène dans sa roue (Honda Race expérience – Dunlop), duel dont le paddock est familier cette saison. Après 2 tours, Greg Leblanc pulvérise le record du circuit du Val de Vienne en 1’38’’944, record qu’il avait lui-même battu hier lors des essais chronométrés.

Après 2 tours, l’écart se creuse et sept dixièmes séparent désormais les 2 hommes. Kenny Foray (Yamaha GMT 94 – Dunlop), pilote Stock, décidément très à l’aise sur le circuit du Vigeant, pointe à la 3ème position. 

Parti à la 14ème place, David Muscat (Ducati – Michelin), s’installe en 7ème position à l’issue du 1er tour. Il poursuit sa remontée fantastique pour aller chercher la 4ème place dès la fin du deuxième tour. Cependant, une chute d’Emilien Jaillet (BMW – Dunlop) pousse la direction de course à faire intervenir le Safety Caret finalement le drapeau rouge.

Un nouveau départ est donné, les temps finaux tiendront compte de l’écart qui séparait les pilotes avant l’arrêt de la course

Rapidement, Leblanc et Gimbert sont de nouveau aux avants postes, après quelques tours, Leblanc distance Gimbert et compte bientôt 3 secondes d’avance à la mi course.

Derrière, le peloton composé de Black (Suzuki LMS – Dunlop), Guittet (Suzuki LMS – Dunlop), Muscat, Foray et Checa (Yamaha GMT 94 – Dunlop), engage la bagarre. Les pilotes ne cessent de se dépasser les uns les autres. Leader de la catégorie Stock, Kenny Foray s’illustre et parvient même à passer Gregg Black pour arracher la 3ème place au scratch. David Muscat va rapidement l’imiter, relayant le local de l’étape, Gregg Black à la 5ème place. Mais c’était sans compter sur la « Black Attack ». Ce dernier repasse respectivement, Foray, Muscat puis Gimbert dans le dernier tour ! Cependant au cumul des courses, le podium final se compose de Gregory Leblanc, Sebastien Gimbert et Kenny Foray.

En catégorie Stock, derrière l’intraitable Kenny Foray, Baptiste Guittet et Kévin Longearet (Suzuki – Dunlop) complètent le podium.

CAVALIER SEUL DE LEBLANC

Gregory Leblanc prend à nouveau un excellent départ et creuse l’écart dès le premier tour en laissant Gimbert à plus de une seconde. La distance ne cesse de s’accentuer entre la Kawasaki N°1 et ses poursuivants, comptant plus de 10 secondes.

« Cela semble facile de faire course en tête, mais ça ne l’est pas. Il s’agit d’un travail d’équipe, la moto, les pneus, et mon pilotage. N’oublions pas que je me suis mis un sacré handicap au Mans. Le bilan est donc très positif, je prends 54 points et par la même occasion la tête du championnat. » 

Derrière la bataille fait rage entre Black, Gimbert, Guittet, premier pilote Stock, suivi de Foray et Jonchière. Ce dernier, plutôt discret depuis le début de cette 3ème étape tient à rappeler au paddock qu’il faut aussi compter sur lui cette saison.

Au 4ème tour, Gimbert passe Black, mais chute, heureusement, sans gravité. Opportuniste, Kenny Foray, leader de la catégorie Stock au championnat, passe Greg Black au 11ème tour. Son coéquipier au sein du team GMT 94, David Checa prend lui aussi l’ascendant sur Guittet.

Transcendé par son public, Gregg Black attend le dernier tour pour dépasser Kenny Foray. Comme il le confesse lui même, le piloye GMT 94 manquait « d’agressivité, même si le bilan du week-end reste très positif. L’objectif étant toujours le titre en Stock ».

Baptiste Guittet, très : « content de retrouver un peu de rythme, après des 24h compliqué » s’adjuge la seconde place en catégorie Stock. Après « une préparation hivernale sérieuse », c’est un Jimmy Maccio tout sourire qui monte sur la troisième marche du podium. 

Gregory Leblanc fait définitivement oublier son mauvais week-end au Mans et reprend la tête du championnat avec 108 points suivi de Gregg Black, 92 points et Kenny Foray, 88 Points.

En catégorie Stock le pilote GMT 94 s’envole au classement avec 128 points, devant Emeric Jonchière 92 points et Baptiste Guittet, 80 points.

 

PREMIERE POUR BULLE

Louis Bulle (Yamaha – Pirelli) auteur d’un départ fracassant prend rapidement la tête, suivi de Hugo Clere (Yamaha – Dunlop), David Perret (Yamaha – Pirelli), Morgan Berchet (Yamaha – Pirelli), (Suzuki – Pirelli), et Robin Camus (Suzuki – Dunlop). 

La tête de course se livre un combat de tous les instants. Au 4ème tour, Perret passe alors Clere au « trop tard » sur un freinage audacieux. Puis Berchet l’imite et prend le meilleur sur la Yamaha N°11.

La pression bat son plein dans le trio de tête, si bien qu’au 8ème tour, Clere et Perret se touchent et chutent. Le pilote angevin, ne parvenant pas à se relever. La direction de course décide de faire intervenir le Safety Car. 

Après 4 tours derrière la voiture de sécurité, la course reprend ses droits, Bulle impose de nouveau rythme infernal devant Tangre et Camus. Berchet en délicatesse, se fait progressivement distancer.

Décidé à ne pas laisser échapper cette victoire méritée, Louis Bulle franchit la ligne d’arrivée en vainqueur devant Tangre et Camus. 

Après la course, Louis Bulle se livre « 3 ans jour pour jour après mon accident, c’est un immense bonheur de renouer avec la victoire, même si la joie est plus que mesurée, en attendant des nouvelles de David (Perret) ».

En Pirelli 600, Alexandre Santo Domingues (Yamaha) auteur d’un excellent départ prend la tête de la course suivi de Martin Renaudin (Yamaha), Yvan Laetzig (Yamaha) et Steven Neumann (Yamaha). Malheureusement pour ce dernier, une chute vient entériner tout espoir de faire un bon résultat. 

Après une lutte acharnée, Martin Renaudin s’impose devant Alexandre Santo Domingues et Yvan Laetzig.

BULLE CONFIRME ET SIGNE

A l’extinction des feux Louis Bulle s’empare de la tête suivi dans sa roue de Hugo Clere, Morgan Berchet, Cedric Tangre et Peter Polesso (Yamaha – Dunlop). Après 5 tours, Bulle parvient à se détacher de ses poursuivants. Clere subit alors une pression de plus en plus forte de la part de Tangre auteur du meilleur tour en course en 1’42 »222. 

Au 6ème tour, Bulle parvient à porter son avance à plus de 1 seconde, mais sera peu à peu rattraper par Clere et Tangre. Ces 3 pilotes sont les hommes forts du jour et se tiennent tous les trois en 3 dixièmes. 

Sentant la pression s’accentuée, Bulle réalise son meilleur tour en course dans l’avant dernier tour. Il résiste aux attaques conjuguées de Clere et Tangre jusqu’à la ligne d’arrivée. C’est un « week-end parfait, et c’est la première fois que je réalise un doublé. Ces 2 victoires permettent de me relancer également en championnat et je tiens sincèrement à remercier Thierry Mulot qui m’a aidé à me hisser à ce niveau ».

Hugo Clere « très déterminé et agressif en piste » a tout tenté jusqu’au dernier virage.

Pour , le bilan est contrasté « je me sentais bien ce week-end, et j’avais surtout très envie de monter sur la plus haute marche». Gageons que le pilote Suzuki compte bien faire la différence dès la prochaine étape à Lédenon.

En Pirelli 600 Yvan Laetzig prend l’avantage sur Hugo Casadesus (Honda) et Steven Neumann. Martin Renaudin auteur d’une très belle prestation lors de la première course, ne compte pas laisser ses concurrents s’échapper.

Ce dernier produit son effort à la mi-course et réduit peu à peu son retard. Au 13ème tour, définitivement pas décidé à se contenter de la 2ème place, il porte une nouvelle attaque sur Laetzig qui fait mouche et s’empare de la tête de la course. 

Derrière la bataille fait rage pour la 3ème place entre Santo-Domingues, Casadesus et Neumann. C’est finalement Santo-Domingues qui prend l’ascendant sur ses concurrents et complète le podium.

Au classement provisoire occupe la première place avec 98 points, devant Robin Camus, 92 points et Louis Bulle, 85 points. 

En Pirelli 600, Alexandre Santo Domingues avec 110 points est leader de sa catégorie devant Yvan Laetzig, 99 points et Martin Renaudin, 96 points.

HUET / ARIFON DETRONE DELANNOY / ROUSSEAU

Après leur « meilleur départ jamais réalisé en course » Huet / Arifon (Suzuki) caracolent en tête, et comptent bien désormais perturber l’hégémonie de l’équipage Delannoy / Rousseau (Suzuki). Bien que très pressant durant toute la course, les leaders du championnat de France ne parviennent pas à trouver la faille sur l’équipage breton qui s’impose pour la première fois cette saison. Sébastien Delannoy « se réjouit de voir ses concurrents recoller au classement » et venir ainsi pimenter la deuxième partie de saison.

L’équipage N°51 Moreau / Gadet (Suzuki) vient compléter le podium.

En catégorie F2, Guignard / Poux (Honda) qui termine en tête devant Barbier / Debroise (Suzuki) et Leblond / Farnier (Suzuki) décidément très régulier durant tout le week-end.

Au classement provisoire Delannoy / Rousseau dominent avec 155 points, Huet / Arifon à la 2ème place cumulent 102 points, et Moreau / Gadet avec 96 points occupent la 3ème place.

SUIVEZ LE CHAMPIONNAT
 

Le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct tout ce qui se passe durant le week-end. Le site www.fsbk.fr vous permet d’avoir des infos détaillées, des photos, les résultats en live des courses, les vidéos ainsi que tout l’historique des années passées.

 

Vous pouvez aussi suivre les dernières news sur les réseaux sociaux via Twitter : @FSBK_officiel, Facebook : fsbk.fr, Youtube : ffmfsbk et Instagram : fsbk 

En partenariat avec Motors TV et Sport +, les magazines Wheelies et Motard reviendront en images à travers des reportages sur les épreuves du Championnat de France Superbike.

Diffusions pour cette épreuve :

  • Motors TV : le mercredi 27 Mai.
  • Sport + : le samedi 30 Mai.

PROCHAINS RENDEZ-VOUS 2015  

13-14/06 (30) – Ledenon – MC Ledenon 
27-28/06 (58) – Magny Cours – MC Nevers et Nièvre 
05-06/09 (93) – Carole – MC Motors Events 
26-27/09 (81) – Albi – MC Albi

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop