teams / pilotes, Toutes
01.05.13.
Cédric Tangre : dommage… mais près du but!

COURSE II : NOGARO (GERS) – 27/28 AVRIL

Bonjour! Moins d’une semaine après le bol d’or, pas le temps de se reposer car c’est déjà la seconde manche du championnat de France qui nous attend sur le circuit de Nogaro!

J’espère que le temps sera plus clément qu’au Mans et nous permettra de tester le nouveau format du championnat de France…

Après avoir bien roulé au bol, je suis en pleine confiance pour cette épreuve bien que je me pose la question de la réadaptation à la 600 après avoir pas mal d’heures au guidon d’une 1000!

Vendredi : Essais libres ;
Les températures sont fraîches, mais la piste est sèche ;-) . Au début les sensations sont bizarres, la moto est petite, hyper basse et n’a rien dans le sac! Mais très vite je retrouve la vivacité qui me plait sur cette 600 et je me mets dans le rythme! J’améliore rapidement mes chronos et me place 8ème de cette première séance!

L’après midi je sors des stands derrière Nicolas Salchaud (vainqueur de la 1ère manche) et je parviens à tenir le rythme… Je roule en 1’32 »8 ce qui me permet de tenir le 3ème temps pendant un moment! Mes concurrents s’améliorent mais je repasse également à l’attaque, je progresse de 2 dixièmes et suis 5ème de cette séance à moins d’une seconde du meilleur temps. Ce qui est encourageant pour la suite…

Samedi : Qualification 1 – Course 1 ;

Qualification n°1 :
La qualification se décidera sur une piste trempée par les averses nocturnes… Le grip ici sur le mouillé est impressionnant donc cela ne me dérange pas! Il ne pleut plus depuis longtemps alors je sais que c’est en fin de séance que ça se jouera… J’essaie de me mettre tout de même dans un bon rythme dès le départ et j’y parviens puisque je navigue régulièrement dans les 5 premiers…

Je rentre au box et comme je m’y attendais les autres améliorent! Je repars dans les dernières minutes et parviens dans mon dernier tour à ravir la 5ème place à mon cousin, Robin Camus. Nous partirons donc côte à côte sur la deuxième ligne l’après midi !

Course n°1 :
C’est étrange de se préparer à la course dès le samedi et le stress est bien présent ! Malgré cela, je prends un excellent départ. Au premier virage Robin et moi sommes 3 et 4, je le passe à l’extérieur alors que nous nous touchons légèrement ! Heureusement, il ne se passe rien et je m’accroche immédiatement aux basques de Gines et Salchaud.

J’arrive à suivre à courte distance sans en faire trop. La moto se comporte parfaitement bien en châssis ce qui me permet de garder le contact.

Au troisième tour, j’entends le moteur d’une MV derrière-moi et Lucas Mahias me double quelques virages plus tard. Juste le temps de me déconcentrer, je perds quelques longueurs.

Très vite je reprends mes esprits et reviens à son cul alors que les deux leaders se détachent. Je me prépare à reprendre la 3ème position quand au virage de l’escargot, alors que je commence à remettre les gaz, la vitesse saute, la moto passe au point mort, ce qui entraine ma chute…

Je cours relever la moto, mais le guidon tordu m’empêche de repartir… Je suis dégoutté !

J’ai certainement mal enclenché la vitesse au rétrogradage et pour une connerie si minime, le résultat est sans appel ! Revanche le lendemain !

Dimanche : Qualification 2 – Course 2;

Qualification n°2 :
Encore une fois, la course se déroule sur une piste séchante ! Mais cette fois, nous roulons avec des pneus secs sur une piste parsemée de tâches d’humidité. Je reste au box quasiment toute la séance afin d’attendre les dernières minutes et un état de piste favorable !

Je sors du box et dès mon premier tour, je m’insère en dixième position. Au second tour, j’améliore d’une seconde et me place 8ème ! Au troisième, je bloque l’avant sur une plaque d’humidité, et frôle la chute à plus de 190 km/h… Chaud ! Je tire tout droit et rejoins la piste deux virages plus loin… Je n’aurais pas le temps de boucler d’autres tours, je partirais donc de la 3ème ligne l’après midi !

Course n°2 :
Ce coup-ci mon départ est moins bon, je suis 8ème au premier virage. Mais dès le début, je ne me sens pas très à l’aise. J’ai moins de grip que la veille et je mets plusieurs tours à m’y habituer. Pendant ce temps je perds une place.

Une fois que j’arrive à trouver mon rythme, je remonte en 7ème position. Progressivement, je rattrape un groupe de 3 pilotes.

Mais d’un coup, la moto devient de plus en plus difficile à contrôler, je glisse de l’avant… de l’arrière. Je pense avoir un problème avec mes pneus. Mais les chutes de mes concurrents s’enchaînent.

Plusieurs fois je manque de chuter de peu, je ne comprends plus rien, les leaders chutent un à un et à deux tours de l’arrivée, le drapeau rouge est sorti… En fait un pilote à répandu de l’huile sur la piste, mais bizarrement, l’huile n’était pas visible car en faible quantité. Il y en avait juste suffisamment pour faire perdre l’adhérence !

Au moment du drapeau rouge, je me retrouvais donc en 3ème position et suis monté sur le podium… Mais le résultat de cette course tronquée n’est pas définitif, puisque plusieurs pilotes ont porté réclamation ! Ainsi dans l’après midi j’ai été reclassé 5ème puis 4ème… Je ne
sais pas trop comment cela va se terminer, je suis juste content de ne pas avoir chuté à nouveau pour une « connerie » et j’espère qu’aucun des pilotes ne se soit blessé gravement !
 
Conclusion :
Dommage ! C’est un bon résumé… Dommage car je me sentais bien sur la moto. J’étais rapide, régulier et ultra motivé ! Dommage car ma chute en 1ère manche ne tient à quasiment rien ! Dommage car c’est ou ça aurait pu être mon 1er podium (en vitesse) depuis 2009 et cela m’aurait fait le plus grand bien ! Dommage car je perds des points au championnat !

Mais bon, il y a du positif… Au Mans je finis 5ème… mais très loin du vainqueur ! Ici j’ai réussi à tenir le rythme, je me suis rapproché et bagarré pour le podium dans les deux manches ! Au chrono je me suis qualifié à moins d’une seconde de la pole. Donc nous sommes sur la bonne voie et j’ai déjà vraiment hâte d’être au Vigeant !!!

Un grand merci à toute l’équipe Yohann Moto Sport : Loïc, François, Mumu, Matthieu, Seb, mes parents, Robin et à tous mes partenaires : YOHANN MOTO SPORT, SUZUKI, IXS, FALCO, AFAM, TRANSPORT GAILLARD, YACCO, MCT, TOURNAY, DUNLOP, SKEED, PFP, GBRACING, ROBBY, CAPIT, SEMC, EMOTO, AKRAPOVIC, YOSHIMURA.

Sur info de Cédric TANGRE #83 en Supersport

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop