Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
31 mars 2018 - 01 avril 2018
LE MANS
ALBI

communiqués, Toutes
24.09.17.
CHAMPIONNAT DE FRANCE SUPERBIKE ÉPILOGUE À ALBI

Ovations, récompenses, et spectacle lors de la finale du Championnat de France Superbike organisée par le MC Albi sous l’égide de la FFM. Les derniers titres ont été délivrés et les podiums complétés, la saison se termine en beauté et sous le soleil pour toutes les catégories, rendez-vous en 2018 pour un nouvel épisode du FSBK !

  

SUPERBIKE  

COURSE 1 : GUARNONI S’ENVOLE, PERRET RESTE À L’AFFUT…  

La première ligne de la catégorie reine composée des Kawasaki de Jeremy GUARNONI, Mathieu GINES et Morgan BERCHET, offre un beau départ groupé suivi d’un (Yamaha) avec le couteau entre les dents !

Derrière GUARNONI, les deux pensionnaires du team Kawasaki SRC tentent de résister au pilote angevin, BERCHET – GINES – PERRET offrent le spectacle à travers les multiples passes d’armes assénées par chacun des membres du trio. parvient cependant à s’extirper du peloton et à se rapprocher de Jeremy GUARNONI !

Derrière les pilotes de tête, mention spéciale à (Yamaha Moto Ain), pilote en Superbike Challenger qui joue des coudes pour la 5ème place avec (Yamaha), Axel MAURIN (Yamaha) et David MUSCAT (Yamaha). 

À 4 tours de l’arrivée, la Direction de Course agite le drapeau rouge suite à la chute d’un pilote. Un fait de course qui met fin aux débats et confirme la victoire de Jeremy GUARNONI devant dont le paddock attendait le retour ! Mathieu GINES monte sur la 3ème marche du podium après avoir relégué son co-équipier, Morgan BERCHET, au 4ème rang.

À noter, l’absence d’Etienne MASSON, le pilote tête d’affiche du Suzuki LMS ne prend pas le départ suite à un ennui mécanique sur sa machine.

En Superbike Challenger, s’octroie, en toute logique, la première place. La suite du podium va se jouer entre Gabriel PONS (Kawasaki), Maxime BONNOT (BMW Tecmas) et Remy BRIATTE (Yamaha), bataille, à laquelle s’ajoute ensuite Baptiste GUITTET (Suzuki LMS). C’est finalement BONNOT qui se classe second devant PONS. GUITTET termine tout de même au pied du podium, bon point pour le Suzuki LMS !

COURSE 2 : IMPÉRIAL !

Cette fois, , poleman, met toutes les chances de son côté ! Le pilote de la Yamaha n°18 lâche les chevaux dès le départ et vire en tête au premier virage devant Mathieu GINES. Auteur d’un très bon départ, Jeremy GUARNONI, s’élance depuis la 2ème ligne et pointe déjà au 3ème rang en fin de premier tour. Les trois pilotes devancent Morgan BERCHET, Axel MAURIN et qui semblent pouvoir revenir sur les hommes de tête… 

Durant la première partie de course, les chutes de GUARNONI et BERCHET redistribuent les cartes pour chacun des duos désormais formés par PERRET / GINES et MAURIN / CHECA. Du côté de la tête, le pilote angevin signe des tours rapides en fin de course et creuse l’écart sur Mathieu GINES, c’est la bataille pour la seconde place qui cristallise l’attention du public !

évolue dans la roue d’Axel MAURIN, et tourne littéralement « autour » du pilote de la Yamaha n°89 pour porter l’estocade fatale à 2 tours du drapeau à damier !

Auteur d’une superbe course conclut au premier rang et remporte sa première course de la saison, sublimé par une seconde place au classement général ! Mathieu GINES monte sur la 2ème place du podium devant . Malgré ses efforts pour revenir sur le pilote espagnol, Axel MAURIN termine au pied du podium.

En Superbike Challenger, le favori , connaît un problème mécanique et se retrouve contraint de rentrer au stand. En son absence, Maxime BONNOT évolue en tête de sa catégorie devant Gabriel PONS et le pilote local, Steven NEUMANN (Yamaha). La hiérarchie est cependant bousculée en seconde partie de course et c’est PONS qui monte sur la plus haute marche du podium devant BONNOT et NEUMANN.

Au classement général, après le sacre de titré avec 249 points, décroche la 2ème place avec 222 points devant (137 points).

En Superbike Challenger, Morgan BERCHET, déjà sacré avec 241 points, devance Gabriel PONS (221 points) et Baptiste GUITTET (161 points).

 

SUPERSPORT – TROPHEE PIRELLI 600

COURSE 1 : BEAU SUCCÈS POUR DEBISE  

Après un superbe départ de (Suzuki) qui emmène le reste des pilotes du Supersport lors du premier tour, la Direction de Course sort un drapeau rouge suite à la chute de Guillaume RAYMOND (Yamaha), au sein du peloton de tête.
 
La course reprend ses droits quelques instants plus tard pour 14 tours où connaît un nouveau départ idéal suivi par (Triumph). Dans le sillage des deux hommes de tête, (Yamaha) recolle au pilote de la Triumph n°58, ce dernier observe le distancer progressivement.
 
À la poursuite du trio de tête, Guillaume ANTIGA (Yamaha) fait face à (Suzuki) qui passe à l’attaque à 9 tours du drapeau à damier ! Alors en 4ème position, le pilote de la Suzuki n°2 continue de se battre avec ANTIGA qui ne lâche rien.
 
Véritablement à l’aise et à sa place en tête, c’est, en leader incontesté, que passe la ligne d’arrivée avec plus de 2 secondes d’avance sur , 2ème sur le podium. En fin de course, n’a pas suivi le rythme de son adversaire mais confirme tout de même sa 3ème place, malgré les efforts de , 4ème. Guillaume ANTIGA termine, quant à lui, en 5ème position.
 
Côté Trophée Pirelli 600, Maxim PELLIZOTTI (Yamaha) passe la course en tête de sa catégorie et l’emporte. À sa poursuite, Charles CORTOT (Yamaha) débat avec Clément GRANZOTTO (Yamaha) pour la seconde marche du podium. La conclusion sera en faveur de GRANZOTTO qui relègue CORTOT au 3ème rang et termine 2ème.

COURSE 2 : DEBISE S’ENFUIT, TANGRE TITRÉ

Malheureux aux jeux, ne prendra pas le départ suite à un ennui mécanique, il laisse donc s’échapper tout espoir de titre au profit de  qui s’élance serein. 

À l’instar de la course matinale, s’empare des rênes de la course suivi par le trio , Guillaume ANTIGA, . Assuré de son titre et délesté de toute pression, le pilote de la Suzuki n°2 fait la jonction avec son prédécesseur, . Derrière les deux hommes, STOLL ne s’avoue pas vaincu, il imprime le même rythme que les leaders, ce qui semble plus compliqué pour ANTIGA qui perd du terrain au fil des virages. 

À la mi-course, DEBISE prend le taureau par les cornes et accélère ! Le pilote de la Suzuki n°35 creuse largement l’écart sur TANGRE et STOLL, alors en pleine bagarre.

DEBISE confirme ensuite sa bonne forme et s’impose avec plus de 4 secondes sur…TANGRE ! Au guidon de sa Suzuki n°2, ce dernier tient tête à , et monte finalement sur la 2ème marche du podium auréolé désormais du titre de Champion Supersport 2017 ! Usant d’un pilotage rigoureux, ANTIGA termine au pied du podium devant Stéphane FROSSARD (Yamaha).

Le paddock remarque également la bonne performance de Guillaume RAYMOND (Yamaha), Champion du Pirelli 600 cette saison, il termine son week-end avec une 6ème place après sa « wild card » en Supersport. 

En Pirelli 600, Maxim PELLIZOTTI qui s’est élancé depuis la 14ème place, conserve son avance en début de séance devant Clément GRANZOTTO, parti en 16ème position. Lors de la 2ème partie de course, GRANZOTTO remonte et met la pression sur son prédécesseur. Malgré tous les efforts du pilote de la Yamaha n°117, c’est bien PELLIZOTTI qui s’illustre et monte sur la plus haute marche du podium. 

Au général, s’empare de son 2ème titre de Champion de France Supersport avec 255 points. monte sur la 2ème marche avec 213 points devant qui complète le podium avec 195 points !

En Trophée Pirelli 600, Guillaume RAYMOND était déjà titré avec 254 points devant Clément GRANZOTTO (168 points) et Charles CORTOT (122 points).

  

OBJECTIF GRAND PRIX – PRE MOTO3

COURSE 1 : BONNE OPÉRATION POUR CHAPON

Avec un superbe départ, Hugo CHAPON (MIR) prend les commandes dans le premier tour avant l’attaque fulgurante de Joris INGIULLA (Beon Factory) qui déloge littéralement le leader. Malheureusement pour le pilote de la Beon Factory n°95, celui-ci connaît un incident mécanique et se retrouve contraint d’abandonner au profit de CHAPON.

Clément ROUGÉ (Moriwaki) évolue alors en 2ème position dans la roue du jeune homme de tête. Les deux pilotes entament une bataille dans laquelle ROUGÉ peine à garder l’aspiration dans les lignes droites mais use de son expérience pour reprendre le meilleur dans les courbes. L’équation menée par les deux adversaires se résout dans le dernier tour, bonne opération pour CHAPON qui conclut victorieux avec moins d’une demi seconde d’avance sur ROUGÉ ! 

À leur poursuite, Joey LUBRAT (TVX) fait face au retour de Charles AUBRIE (Over Yamaha) qui s’est défait de Guillaume JUCHA (Moriwaki). LUBRAT ne parvient pas à soutenir le rythme imposé par AUBRIE qui récupère la 3ème place à la force de son moteur ! 

COURSE 2 : ROUGÉ PREND LE CONTRE-PIED   

Revanchard, Clément ROUGÉ s’élance, et prend rapidement la tête d’un peloton composé de Hugo CHAPON, Guillaume JUCHA, Joey LUBRAT, Tanguy BEAUMONT (Beon Factory), Charles AUBRIE et Line VIELLARD (NSF Yamaha).

Le leader fait le trou sur le groupe des 6 pilotes, au sein duquel les places s’échangent entre les différents protagonistes. Au fil des tours, AUBRIE, CHAPON et LUBRAT se détachent et forment un nouveau peloton de chasse, malheureusement pour eux, près de 20 secondes les séparent de ROUGÉ, les trois pilotes se battent alors pour les deux dernières marches du podium.   

Efficace, Clément ROUGÉ confirme sa suprématie et s’impose avec plus de 23 secondes d’avance sur ses prédécesseurs. Dans les derniers tours, Charles AUBRIE et Hugo CHAPON s’éloignent, ils terminent en 2ème et 3ème position délaissant le pied du podium à Joey LUBRAT, suivi de Guillaume JUCHA, 5ème.

Au général, Hugo CHAPON s’empare du titre lors de ce dernier week-end avec 251 points devant Joris INGIULLA (216 points), le malheureux du Week-end, et Charles AUBRIE (204 points).

 

SIDE-CAR  

COURSE 2 : UNE VICTOIRE MÉRITÉE POUR LEGLISE / OLLIGER  

Retardée suite à la chute d’un pilote dans le premier tour, les Side Car prennent finalement un nouveau départ pour une course de 10 tours. MOREAU / GADET signe le meilleur départ mais DELANNOY / ROUSSEAU a du répondant, le Side n°1 reprend les commandes dès les virages suivants. Les deux adversaires, concentrés dans leur bataille, se laissent surprendre par LEGLISE / OLLIGER qui passe la ligne de chronométrage en tête en fin de premier tour !

Les trois équipages forment un peloton dense où la hiérarchie change constamment jusqu’à la mi-course où LEGLISE / OLLIGER et DELANNOY / ROUSSEAU creusent l’écart sur le Side n°51. Malgré la pression intense et constante de DELANNOY / ROUSSEAU durant toute la seconde partie de course, LEGLISE / OLLIGER résiste et s’impose ! MOREAU / GADET conserve son rythme et complète le podium sans être inquiété.
 
En 600, LEGUEN / GAULARD conserve la première place de sa catégorie durant toute la course et sort victorieux devant LAVOREL / MANICKI et SIRO / CHAIGNEAU, respectivement 2ème et 3ème.

Au classement général, DELANNOY / ROUSSEAU est titré avec 292 points devant MOREAU / GADET (226 points) et LEGLISE / OLLIGER (220 points).

En 600, GUIGNARD / POUX reste Champion avec 205 points devant BARBIER / CROCHEMORE (143 points) et SIRO / CHAIGNEAU (128 points).

 

SUIVEZ LE CHAMPIONNAT DE FRANCE SUPERBIKE
 

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct l’actualité du week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…



Pour cette saison 2017, la FFM diffusera chaque soir d’épreuve une vidéo des meilleurs moments de la journée sur la page facebook officielle fsbk et le site fsbk.fr. 

D’autres rendez-vous viendront ponctuer le week-end au travers d’un dispositif spécifiquement axé sur les réseaux sociaux via Twitter : @FSBK_officiel, Facebook : fsbk , Youtube : ffmfbk et Instagram : fsbk 

 

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
France Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
YamahaHonda
IxonSkeedTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop