Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
25 - 26 mars 2017
LE MANS
ALBI

communiqués, Toutes
25.09.16.
CHAMPAGNE À ALBI POUR LA FIN DE SAISON 2016

La superbe finale du Championnat de France Superbike organisée par le MC Albi sous la coupe de la FFM a fait briller les pilotes français sur le circuit d’Albi pour une dernière fois cette année. Avec des invités de marques comme Alexis MASBOU et Lucas MAHIAS, des animations de Stunt, de Trial et la diffusion des courses Superbike sur la chaine l’Équipe, le FSBK termine en apothéose avec un florilège du meilleur de la Vitesse moto française.

 

SUPERBIKE

COURSE 1 : FORAY LOIN DEVANT

Le meilleur départ est en faveur de Matthieu LAGRIVE (Kawasaki Tech Solutions – Pirelli) qui l’emporte sur le poleman, (BMW – Pirelli), dans le premier virage. Ce dernier voit (Yamaha GMT 94) revenir à « vitesse grand V » sur lui pour prendre la seconde place à la fin du premier tour. CHECA et FORAY restent au coude à coude et s’échangent les places. Le pilote de la BMW n°78 finit par prendre le meilleur sur celui de la Yamaha n°94 et file droit disputer la première place à LAGRIVE. Le pilote de la Kawasaki n°76 est alors relégué à la 2ème place dans la ligne de mire de , lui-même soumis à la pression de (Kawasaki SRC – Pirelli) et (Yamaha Moto Ain). CLERE, vainqueur du Bol d’Or 2016 en catégorie Superstock, revient en force pour faire parler de lui…

À la mi-course, FORAY imprime un rythme trop rapide et se détache du peloton composé de LAGRIVE – CHECA – LEBLANC – CLERE. La première marche du podium lui est destinée, tout va se jouer pour la deuxième place en fin de course ! À 3 tours du drapeau à damiers, passe à l’attaque et prend le meilleur sur .

La Direction de Course agite le drapeau à damiers quelques tours plus tard et passe la ligne d’arrivée en vainqueur devant Matthieu LAGRIVE qui a réussi à contenir les assauts du pilote du GMT 94. Le champion de France 2016 termine à la 3ème place devant et .

En Stock, Baptiste GUITTET (Suzuki LMS – Dunlop), Morgan BERCHET (Kawasaki), (Suzuki LMS – Dunlop) et Anthony DOS SANTOS (Kawasaki) roulent tous dans la même seconde en début de course. Après quelques tours, le « Boss du Promosport 2015 », Alex PLANCASSAGNE (Yamaha), vient recoller au peloton de pilote Stock !

Finalement, c’est DOS SANTOS qui tire son épingle du jeu et s’écarte de ses poursuivants en fin de course pour s’emparer de la première place devant GUITTET, second. Romain MAITRE, autre pilote du Suzuki LMS, revient en fin de course sur le devant de la scène pour s’emparer de la 3ème place devant CAMUS et PLANCASSAGNE.

COURSE 2 : DERNIÈRE MANCHE POUR FORAY 

Dès le premier virage, , le poleman, est en tête ! Matthieu LAGRIVE lui emboite le pas mais au premier passage sur la ligne, la hiérarchie change, c’est qui est en tête. est à sa poursuite devant Axel MAURIN (Yamaha). FORAY et LAGRIVE sont relégués à la 4ème et 5ème place en ce début de course…tout est encore possible.

Après quelques échanges musclés en tête de course, « The White » s’empare de la tête, sous le nez du pilote catalan mais, fait de course malheureux, le pilote de la Kawasaki n°1 est forcé de s’arrêter suite à un problème technique.

Retour vers la tête de course où CHECA est précédé de MAURIN qui voit revenir le pilote vainqueur de la course du matin : FORAY n’a pas dit son dernier mot ! Derrière-eux, David MUSCAT (Ducati – Michelin), jusque-là en embuscade, a pris le meilleur sur Matthieu LAGRIVE et revient en force vers les leaders. Le pilote de la Ducati n°3 prend l’aspiration sur et s’empare de la 3ème position, il continue dans son élan pour s’attaquer à Axel MAURIN et pointer au second rang avant la mi-course. Un fait qui semble déstabiliser le pilote de la Yamaha n°89 puisqu’il redescend à la 5ème place pour évoluer derrière LAGRIVE, sous la menace d’

Déchainé, David MUSCAT poursuit son effort et vient s’attaquer au Champion de France 2016. Le pilote Ducati déloge CHECA de sa tour d’argent et s’empare de la tête à la mi-course ! L’expérimenté David MUSCAT ne gardera pas cette place très longtemps car le pilote du GMT 94 finit par reprendre l’ascendant, l’accompagne ainsi que Matthieu LAGRIVE, reléguant MUSCAT au 4ème rang. Les 4 pilotes forment un peloton dont FORAY prend rapidement le commandement.

Dans les derniers tours, le pilote de la BMW n°78 durcit le rythme et assure la première place ainsi que le titre de Vice-Champion de France ! termine à la seconde position devant Matthieu LAGRIVE. David MUSCAT passe la ligne d’arrivée au 4ème rang devant Axel MAURIN qui conserve la 5ème position face à , 6ème.

En Stock, Anthony DOS SANTOS et Baptiste GUITTET sont roues dans roues pour la première place de leur catégorie. DOS SANTOS creuse l’écart sur le pilote du Suzuki LMS et monte sur la plus haute marche du podium avec plus de 7 secondes d’avance. Baptiste GUITTET termine donc second devant son coéquipier qui sort vainqueur d’une passe d’arme avec Alexandre AYER (Kawasaki) et Romain MAITRE (Suzuki LMS – Dunlop) et complète le podium Stock.

Au classement général, comptabilise 302 points devant , son dauphin qui engrange quant à lui 262 points. « The White » conserve la 3ème place avec 209 points.

Côté Stock, Matthieu LAGRIVE n’a pas concouru en Stock mais était déjà titré avec 261 points. Baptiste GUITTET conserve sa seconde place avec 231 points et Romain MAITRE la 3ème avec 206 points.


SUPERSPORT

COURSE 1 : SANS FAUTE POUR MAHIAS

Auteur d’un départ très rapide depuis la pole position, Lucas MAHIAS (Yamaha) prend les commandes devant (Suzuki). À leur suite, Hugo CASADESUS (Honda), bagarre avec (Yamaha) pour pointer au 3ème rang en fin de premier tour. Après quelques minutes d’observation, le pilote issu du Championnat du Monde d’Endurance creuse l’écart avec TANGRE pour assurer sa première place. Derrière les deux leaders, le pilote de la Yamaha n°5 prend le dessus sur Hugo CASADESUS qui est livré aux griffes de Stéphane FROSSARD (Yamaha). Ce dernier prend de l’élan et ravit la 3ème place au pilote de la Honda n°20 puis creuse l’écart pour tenter de rejoindre la tête. Malgré une belle détermination, FROSSARD est contraint d’abandonner la course en raison d’un problème technique.

Les trois premières places sont alors quasi « figées », en revanche, une belle bataille opère pour le pied du podium entre (Triumph), Hugo CASADESUS, Peter POLESSO (Yamaha), Félix PERON (Yamaha) et Adrien PROTAT (Yamaha). Fait de course important, à 2 tours du drapeau à damiers, STOLL doit s’arrêter au stand en raison d’un problème technique, il effectue une pause très courte qui lui coutera sa place de leader du Trophée Pirelli 600 !

Du côté de la tête de course, c’était « quasi prévu », MAHIAS passe la ligne d’arrivée en premier suivi de TANGRE et BULLE. Après l’intense joute pour le pied du podium, c’est CASADESUS qui tire son épingle du jeu et termine 4ème devant POLESSO, PERON et PROTAT.

En Trophée Pirelli 600, après l’incident rencontré par , c’est Félix PERON (Yamaha), son adversaire direct qui en profite et s’impose. 

Guillaume FRECHET (Yamaha), Steven NEUMANN (Yamaha) et Sébastien FRAGA (Yamaha) se disputent la seconde place et c’est finalement NEUMANN, qui montera sur la seconde marche du podium. FRAGA et FRECHET n’ont pas terminé la course. STOLL, quant à lui s’assure la 3ème place malgré son arrêt au stand. Ce dernier, livre une concurrence féroce avec PERON pour le titre, le suspense est total. Tout se jouera en course 2 !

COURSE 2 : MAHIAS EN « WHEELING »

fait le « holeshot » et prend la tête de course dans le premier virage. le poursuit devançant Hugo CASADESUS, Peter POLESSO (Yamaha) et . Lucas MAHIAS, auteur d’un très mauvais départ, doit remonter depuis la 6ème position pour espérer monter sur la plus haute marche du podium, un réel défi même pour le pilote Champion du Monde d’Endurance !

Pendant que BULLE domine la course soumis à la pression de TANGRE qui est littéralement dans sa roue, MAHIAS remonte sur les leaders. Les 3 pilotes de tête forment alors un peloton qui se détache des autres concurrents. À leur suite, CASADESUS part à la faute et chute, une sortie de piste malheureuse pour le jeune pilote jusqu’alors bien classé.

Après 5 tours de course, MAHIAS a retrouvé sa place du matin, la première, et dicte sa loi devant BULLE et TANGRE, le pilote invité en a décidément encore « sous le pied » ! Il en profite pour accélérer et infliger une véritable « douche froide » à ses poursuivants, maintenant en disputent pour la seconde place.

Après avoir mis un bel écart entre lui et ses poursuivants, Lucas MAHIAS passe la ligne d’arrivée sur la roue arrière en tête ! , heureux d’avoir fait les freins à à deux tours du drapeau à damiers, termine deuxième et jette un coup d’œil à son prédécesseur qui ne manque pas de lui adresser un hochement de tête synonyme de félicitations : la classe !

Au 4ème rang, a pris l’ascendant sur Peter POLESSO et termine au pied du podium, 1er de sa catégorie et Vainqueur du Trophée Pirelli 600 cette année !

En Pirelli 600, derrière STOLL, c’est Félix PERON qui mène la danse ! Il bataille avec Sébastien FRAGA en début de course mais ce dernier ne parvient pas à suivre le pilote de la Yamaha n°23 qui termine second. Sébastien FRAGA complète donc le podium devant Steven NEUMANN.

Au classement général 2016, n’a pas concouru dans sa catégorie mais était déjà titré avec 237 points. conserve sa deuxième place avec 212 points. Peter POLESSO complète le podium de fin de saison avec 191 points devant qui décroche la 4ème place du général avec 188 points.

En Trophée Pirelli 600, termine sa saison en leader avec 285 points suivi de Félix PERON (272 points) et Steven NEUMANN qui sauvegarde sa 3ème place avec 186 points.

 

OBJECTIF GRAND PRIX – PRE MOTO3 / PRE GP

COURSE 1 : ROUGÉ AUX AVANT-POSTES

Même en fin de saison et déjà titré, Clément ROUGÉ ne ralentit pas au guidon de sa Moriwaki ! Il part en tête et creuse immédiatement l’écart qui le sépare de son poursuivant habituel Matthieu GRÉGORIO (Sherco). Le pilote n°45 termine la course avec plus de 50 secondes d’avance sur le pilote Sherco qui assure la seconde place.

Joris INGIULLA (Sherco), pourtant moins rapide que Wilfried GUÉRIN (Sherco) pendant les essais, monte sur la 3ème marche du podium sans avoir été inquiété par son challenger, en pleine lutte avec Charles AUBRIE (Over Yamaha) et Amélie TRIFFET (BMS Honda). Finalement, c’est bien GUÉRIN qui termine au pied du podium devant AUBRIE et TRIFFET, seule représentante de la gente féminine.

COURSE 2 : ROUGÉ JUSQU’AU BOUT

Après une séance de « Warm Up » pour s’échauffer, c’est une nouvelle fois Clément ROUGÉ qui prend les devants. Il domine la hiérarchie constituée de Matthieu GRÉGORIO qui évolue en deuxième position et Joris INGIULLA à la 3ème

Ce dernier doit cependant répondre à la menace qu’incarne Wilfried GUERIN, plus rapide que lui pendant les essais, il revient en force pour tenter d’accrocher la dernière marche du podium. Un effort qu’il poursuit en vain car INGIULLA s’empare bel et bien de la 3ème place.

ROUGÉ termine la saison en grand Champion avec une nouvelle place de vainqueur, il effectue même un tour d’honneur pour saluer le public ! GRÉGORIO monte sur la seconde marche du podium après avoir assuré sa course et sa saison.

Au classement général, Clément ROUGÉ déjà titré accentue son avance et termine la saison avec 341 points devant Matthieu GRÉGORIO (232 points) et Joris INGIULLA (195 points).
 

SIDE CAR

COURSE 2 : MOREAU / GADET, MEILLEUR SOUS LA PLUIE

Suite à une belle averse, les sides s’élancent sur une piste « wet » pour 10 tours. Une météo qui sied à merveille à la paire MOREAU / GADET. Le side n°51 prend la tête en début de course devant DELANNOY / ROUSSEAU. Les deux sides évoluent devant l’équipage F2 et 100% féminin, LEBLOND / FARNIER. À leur suite le duo VINET et WYSSEN / CHABLOZ se disputent la 4ème place.

Jusqu’en fin de course, MOREAU / GADET résiste au multiple Champion de France qui reste véritablement dans sa roue. Le side n°51 s’impose pourtant avec moins d’une seconde d’avance sur DELANNOY / ROUSSEAU.

WYSSEN / CHABLOZ qui a fini par prendre l’ascendant sur le duo VINET continue dans son élan et s’empare de la 3ème place en fin de course. LEBLOND / FARNIER termine ainsi au pied du podium et premier de la catégorie F2.

En F2, derrière LEBLOND / FARNIER, c’est OLLIGER / OLLIGER qui prend la seconde place sans être inquiété car les autres concurrents F2 n’ont pas pris la piste pour cette seconde course.

Au classement général, DELANNOY / ROUSSEAU déjà Champion, culmine au sommet avec 346 points. Le champion de France 2016 est suivi de MOREAU / GADET (206 points) et WYSSEN / CHABLOZ (189 points).

En F2, LEBLOND / FARNIER (272 points) termine la saison en beauté à la première place devant BARBIER / CROCHEMORE (176 points) et CAUSSE / LELUBEZ (164 points).

 

SUIVEZ LE CHAMPIONNAT DE FRANCE SUPERBIKE
 

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct tout ce qui se passe durant le week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…



Vous pouvez aussi suivre les dernières news sur les réseaux sociaux via Twitter : @FSBK_officiel, Facebook : fsbk.fr, Youtube : ffmfsbk et Instagram : fsbk 

Pour cette saison 2016, la FFM diffusera chaque soir d’épreuve une vidéo des meilleurs moments de la journée sur les sites www.fsbk.fr et www.ffm.tv.

En partenariat avec Motors TV, la FFM produira après chaque week-end un reportage de 24 minutes diffusé sur la chaîne le mercredi suivant les épreuves.

 

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
France Equipement
Elf
Sport BikesMoto-Station
KawasakiYamahaHonda
IxonSkeedTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop