Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
03 - 05 mai 2019
NOGARO

teams / pilotes, Toutes
17.07.12.
LES BMW À LA CONQUÊTE DE DIJON PRENOIS ! VICTOIRES POUR MICHEL AMALRIC ET DENIS PAVIOT

Après sept ans d’absence, le championnat de France Superbike faisait son retour sur le circuit de Dijon Prenois. Les concurrents de la Coupe de France European Bikes découvraient donc pour la plupart ce tracé très rapide, où les machines les plus véloces dépassent les 300 km/h en bout de ligne droite des stands. Dans ces conditions, les puissants 4-cylindres des BMW S1000RR étaient particulièrement à la fête : Michel Amalric et Denis Paviot – de retour en pleine forme après sa superbe performance de Magny-Cours – se sont succédés sur la plus haute marche du podium aux guidons de leurs missiles allemands. 

Les essais
Dès les essais libres du vendredi, Denis Paviot et Michel Amalric, tous deux sur BMW S1000RR, démontrent leurs ambitions en se plaçant parmi les trois pilotes les plus rapides en piste. Seul Nicolas Trolard, sur sa Ducati 1198, résiste à la vague bavaroise, en signant le meilleur chrono le matin, et en s’intercalant au 2e rang entre Amalric et Paviot l’après-midi.

Mais lors des essais qualificatifs, Paviot ne va laisser aucune chance à ses adversaires : leader des deux séances, il va logiquement s’adjuger la pole position avec 0.426 seconde d’avance sur Trolard, et plus d’une seconde sur Stéphane Pagani (Ducati 1198R), en tête du provisoire après Magny-Cours. La deuxième ligne est composée d’un trio 100% BMW : Amalric précède Jean Foray et Frédéric Viale. Pierre Solari (KTM RC8R), José Lattuada (Ducati 1098R), Vianney Piron (Ducati 1199 Panigale) et Fabrice Lock (KTM RC8R) ferment le top-10, tandis qu’Alexis Mathieu, 11e, signe la « pole » du Challenge 848. 

Manche 1
La piste est humide pour le départ de la première manche, dimanche matin. Quelques gouttes s’abattent encore sur les visières quand les feux s’éteignent : Trolard vire en tête dans le premier virage, mais Amalric le double rapidement, et s’enfuit irrésistiblement. A l’issue du deuxième tour, il compte déjà plus de 3 secondes d’avance sur Lock, second, alors que Trolard est hors course. Dans le troisième tour, Lock part à la faute : Viale hérite de la 2e place, mais Paviot et Pagani attaquent… Les deux hommes finissent par prendre le meilleur sur Viale pour monter respectivement sur les 2e et 3e marches du podium, à plus de 40 secondes de l’insaisissable Amalric. Rémi Salles remporte le classement 848 en s’adjugeant une impressionnante 5e place finale. Foray, Solari, Mathieu, Philippe Pouvillon (Ducati 848) et Matthieu Daconceicao (Ducati 1199 Panigale) suivent du 6e au 10e rang. 

Manche 2
Rebelote pour Trolard, qui signe le holeshot, sous le soleil cette fois. Dans le troisième tour, Paviot lui ravit le commandement, tandis que Foray, Pagani et Amalric se disputent âprement la dernière marche du podium. Paviot parvient à garder l’avantage jusque sous le drapeau à damier, qu’il franchit avec 0.488 seconde d’avance sur Trolard. La 3e place revient finalement à Foray, particulièrement heureux de retrouver, à 57 ans, le chemin du podium, d’autant qu’Amalric et Pagani ne terminent vraiment pas loin derrière. Viale et Solari précèdent Salles, 8e et vainqueur des 848. Pascal Politi (BMW) et Mathieu complètent le top-10. 

Au classement provisoire, Pagani tient le haut de l’affiche avec 220 points, devant Trolard (185 points) et Amalric (128 points). Paviot, qui n’a pas de licence NCA, ne marque pas de point et n’apparaît donc pas dans le classement.

Nous vous donnons rendez-vous les 25 & 26 août prochains à Lédenon (30) pour le septième round de la saison.

Toutes les infos sur www.european-bikes.fr

Sur info de Tommy Marin pour la Coupe de France European Bikes

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
XL MotoFrance Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
Yamaha
IxonTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop