Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
31 mars 2018 - 01 avril 2018
LE MANS
MAGNY-COURS

communiqués, Toutes
08.07.17.
SUPERBIKE : SUSPENSE AVANT LES COURSES À MAGNY-COURS

Avec des essais chronométrés plein de suspense, la 5ème étape du Championnat de France Superbike organisée par le MC Nevers et Nièvre sous l’égide de la FFM, a révélé de nouveaux challengers pour les courses du dimanche ! Au sein de chaque catégorie, les pilotes donnent tout sur le circuit de Nevers Magny-Cours ce week-end, rendez-vous dimanche pour compter les points !

 

SUPERBIKE 

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 1 : BON DÉBUT POUR FORAY 

En Superbike, la participation de Florian MARINO (Yamaha), pilote français émérite du Championnat d’Europe Superstock 1000, vient bousculer les habitudes des ténors du plateau ! Il bataille pour la pole position avec les pilotes Yamaha, et . À la mi-séance, (BMW Tecmas) fait une entrée remarquée parmi les leaders, le pilote de la BMW n°78 inscrit un premier temps référence de 1’40 ‘’838 en haut de la feuille des temps !

Le leader actuel du Championnat améliore même en 1’40’’490 et s’octroie le titre de pilote le plus rapide de la matinée sur le Circuit de Nevers Magny-Cours ! Même Jeremy GUARNONI (Kawasaki), auteur du second temps en 1’40’’802, ne parvient pas à déloger le pilote du Team BMW Tecmas. complète la première ligne avec un temps de 1’40’’908, un fait de bon augure pour le pilote angevin qui siège pour le moment à la seconde place du classement provisoire.

Florian MARINO modère son effort et s’empare du 4ème temps en 1’41’’157 devant Julien MILLET (Yamaha) en 1’41’’213 et en 1’41’’277.

Côté Superbike Challenger, Morgan BERCHET (Kawasaki SRC) et Maxime BONNOT (BMW Tecmas) se détachent du reste du groupe. Le meilleur chrono est finalement signé par le fer de lance du Team Kawasaki SRC en 1’41’’683, devant BONNOT en 1’41’’878.

Très rapide en fin de séance, (Yamaha) décroche le 3ème temps en 1’42’’145.

 

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 2 : DEUXIÈME SUCCÈS POUR FORAY 

Une première hiérarchie composée de , et se retrouve perturbée dès le milieu de séance par l’arrivée « surprise » de Christophe PONSSON (Yamaha). Ce dernier, pilote véloce au sein du Championnat d’Espagne Superstock, n’en finit plus d’améliorer et signe le meilleur temps à plusieurs reprises ! Julien MILLET (Yamaha) suit son exemple et se joint à la bataille pour la pole position avec Jeremy GUARNONI.

Le suspense est à son comble jusque dans le dernier tour où FORAY réitère son exploit du matin et signe la pole position en 1’40’’451 ! Jeremy GUARNONI, sérieux et appliqué, décroche le second temps en 1’40’’745 devant Christophe PONSSON en 1’40’’956. La deuxième ligne est constituée de Julien MILLET, et Florian MARINO auteurs des 4ème, 5ème et 6ème temps dans un mouchoir de poche en 1’41’’180, 1’41’’190 et 1’41’’195. 

Côté Superbike Challenger, Morgan BERCHET ne manque pas à l’appel ! Régulier et efficace, il est pourtant mis en difficulté par (Yamaha Moto Ain) puis Baptiste GUITTET (Suzuki LMS). C’est d’ailleurs le petit protégé du Team Moto Ain qui sort victorieux en 1’41’’589, devant Baptiste GUITTET en 1’41’’730. Morgan BERCHET termine 3ème avec un temps de 1’41’’747.

  

SUPERSPORT – TROPHEE PIRELLI 600

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 1 : TANGRE FAIT SON RETOUR

En début de séance, Guillaume ANTIGA (Yamaha), Stéphane FROSSARD (Yamaha), (Yamaha) et Hugo CASADESUS (Honda) sont les premiers à rouler en 1’45. Après une vingtaine de minutes, (Suzuki) s’intègre à son tour dans le groupe sélectif des 1’45…mais que fait (Triumph) ?

TANGRE poursuit son effort et inscrit un temps référence de 1’44’’727 que personne ne parvient à surpasser. Derrière le poleman, FROSSARD signe le second temps en 1’45’’068 devant ANTIGA en 1’45’’187.

En Trophée Pirelli 600, Guillaume RAYMOND (Yamaha) imprime quasiment le même rythme que les pilotes Supersport, il inscrit d’ailleurs le 6ème du scratch et meilleur temps de sa catégorie en 1’45’’802 ! Maxim PELIZOTTI (Yamaha) dispute la seconde place avec Clément GRANZOTTO (Yamaha). Finalement PELIZOTTI tire son épingle du jeu avec un temps de 1’46’’323. GRANZOTTO complète le podium en 1’46’’497.

 

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 2 : BULLE INCREVABLE

Les favoris de la catégorie entrent au compte-goutte sur l’asphalte du Circuit de Nevers Magny-Cours, tous animés par l’envie de faire mieux que , premier à passer la barre des 1’45 ! , Maximilien BAU, Stéphane FROSSARD et Guillaume ANTIGA bagarrent avec le leader pour la pole position alors qu’un drapeau rouge paralyse momentanément les débats.

Inarrêtable, « Loulou » fait parler l’expérience dans le dernier quart d’heure et améliore coup sur coup avant de conclure sur un très beau 1’44’’468, synonyme de pole position. La suite de la première ligne se joue entre TANGRE, ANTIGA, FROSSARD et STOLL. Après avoir augmenté le rythme, c’est finalement qui termine au second rang en 1’44’’618 devant Guillaume ANTIGA en 1’44’’864. et Stéphane FROSSARD signent les 4ème et 5ème temps en 1’45’’069 et 1’45’’156. 

Côté Trophée Pirelli 600, Clément GRANZOTTO et Guillaume RAYMOND dominent la catégorie avant le drapeau rouge. Au guidon de sa Yamaha n°127, Guillaume RAYMOND termine les essais de l’après-midi avec le meilleur chrono des P600, à la 7ème place du scratch en 1’46’’025. Clément GRANZOTTO s’empare du second temps en 1’46’’522 devant Maxim PELIZOTTI en 1’46’’859.

  

OBJECTIF GRAND PRIX – PRE MOTO3

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 1 : INGIULLA NE FAILLIT PAS 

Le favori de la catégorie, Joris INGIULLA (Beon Factory) s’installe en haut de la feuille des temps et n’en bouge pas ! Son temps de 1’58’’754 lui permet de signer la pole position pour la course 1 du dimanche. À ses côtés, Line VIELLARD (NSF Yamaha) fait la part belle à la gent féminine et signe le second temps en 1’59’’482.

Hugo CHAPON (MIR) ne descend pas sous la barre des 2’00 mais complète tout de même la première ligne en 2’00’’384 devant Joey LUBRAT (TVX) en 2’00’’488 et Guillaume JUCHA en 2’00’’824. Ces deux derniers sont en capacité de créer la surprise…peuvent-ils faire mieux l’après-midi ?

 

ESSAIS CHRONOMÉTRÉS 2 : CHAPON SURPREND  

Joris INGIULLA s’avère également rapide durant la deuxième séance d’essais. À l’instar du matin, il est le premier à passer sous les 2’00, ce qui ne décourage pourtant pas Hugo CHAPON. Plus à l’aise que pendant la première séance, ce dernier réalise le meilleur chrono plusieurs fois d’affilée en fin de séance et s’empare de la pole position en 1’58’’086. INGIULLA s’élancera donc depuis la seconde place sur la grille de départ après avoir recoller au leader en 1’58’’411.

Fidèle au poste, Line VIELLARD décroche le 3ème temps en 1’59’’490, peut-on s’attendre à retrouver la jeune demoiselle sur le podium des courses de demain ?

  

SIDE-CAR 

COURSE 1 : MOREAU / CLEMENT FAIT LA DIFFERENCE  

Les concurrents de la catégorie Side Car, s’élancent en l’absence de Stéphane GADET. Victime d’une sortie de piste lors des essais libres, Manuel MOREAU s’élance depuis la 2ème ligne avec Emmanuelle CLEMENT, sa nouvelle coéquipière auparavant « singe » du Side Champion de France, absent ce week-end.

Au départ, le duo VINET fait la mauvaise opération de la journée ! Pourtant poleman, celui-ci redescend au 5ème rang à la fin du premier tour, ce qui profite à LEGLISE / OLLIGER, MOREAU / CLEMENT, BRUNAZZI / RIGONDEAU et WYSSEN / CHABLOZ. Les 4 équipages roulent ensemble et forment un groupe très dense dans les premiers tours. Après quelques échanges musclés, WYSSEN / CHABLOZ prend le meilleur sur BRUNAZZI / RIGONDEAU. Dans la foulée, MOREAU / CLEMENT met la pression sur LEGLISE / OLLIGER, ce qui déstabilise visiblement le leader qui redescend en 5ème position.

Le Side n°51 évolue alors en tête devant WYSSEN / CHABLOZ, les deux équipes creusent l’écart sur leurs adversaires. Bien trop rapide, MOREAU / CLEMENT fait le trou à plus de 11 secondes de WYSSEN / CHABLOZ.

À seulement 2 tours du drapeau à damiers, la Direction de Course agite alors un drapeau rouge suite à la chute de LAFOREST / CAPDEVILLE.  MOREAU / GADET l’emporte devant WYSSEN / CHABLOZ. La 3ème place est à mettre au crédit de VINET / VINET qui sort vainqueur d’une joute avec LEGLISE / OLLIGER et BRUNAZZI / RIGONDEAU.

En 600, LEBLOND / FARNIER et GUIGNARD / POUX se rendent coup pour coup en début de course. Après quelques virages, le duo féminin imprime un rythme trop soutenu pour GUIGNARD / POUX et s’impose. À la suite des leaders, LEBLOND / PICQUOIN destituent BARBIER / CROCHEMORE de la 3ème place et complète le podium.

 

SUIVEZ LE CHAMPIONNAT DE FRANCE SUPERBIKE
 

Fsbk.fr, le site internet dédié au Championnat de France Superbike propose toujours de suivre en direct l’actualité du week-end, infos détaillées, photos, résultats, vidéos…

Pour cette saison 2017, la FFM diffusera chaque soir d’épreuve une vidéo des meilleurs moments de la journée sur la page facebook officielle fsbk et le site fsbk.fr.

D’autres rendez-vous viendront ponctuer le week-end au travers d’un dispositif spécifiquement axé sur les réseaux sociaux via Twitter : @FSBK_officiel, Facebook : fsbk , Youtube : ffmfbk et Instagram : fsbk 

 

CALENDRIER 2017

8–9/07 – MAGNY-COURS (58) – MC Nevers et Nièvre
2–3/09 – CAROLE (93) – MC Motors Events
23–24/09 – ALBI (81) – MCC Albi

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
France Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
YamahaHonda
IxonSkeedTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop