Prenez rendez-vous pour notre prochain live !
Recevoir une alerte !
LIVE
31 mars 2018 - 01 avril 2018
LE MANS
NOGARO

teams / pilotes, Toutes
26.04.16.
LA GAMME RACING DIABLO DE PIRELLI DOMINE A NOGARO

Le circuit Paul Armagnac dans le Gers accueillait ce week-end la deuxième épreuve du Championnat de France Superbike. Malgré une météo très capricieuse, 13 600 spectateurs sont venus assister au spectacle proposé par les différentes catégories du championnat.

Ce week-end a permis à Pirelli de mettre en valeur toute sa gamme de pneumatiques racing puisque les pilotes ont pu utiliser les pneumatiques slicks DIABLO™ Superbike ainsi que les pneumatiques sculptés DIABLO™ Supercorsa pour le sec, mais aussi les pneumatiques DIABLO™ Rain pour la pluie et DIABLO™ Wet pour les conditions intermédiaires.

Comme lors de la première épreuve du Mans, le circuit gersois nous a proposé toutes les conditions de piste possibles. Les conditions météorologiques du samedi étaient chaotiques rendant le choix des pneumatiques difficile et la journée du dimanche nous a proposé une piste sèche mais avec des températures beaucoup plus fraiches que la veille et bien en-dessous des normales de saison.

 

SUPERBIKE

, le pilote du team SRC-Kawasaki-Pirelli s’est parfaitement adapté à ces conditions difficiles en réalisant un doublé comme lors de la première manche mancelle. Il repart ainsi du circuit gersois avec une avance déjà conséquente de 30 points au championnat sur son premier poursuivant. Lors de la première course de la journée, il ne laisse aucune chance à ses adversaires en s’emparant de la tête de la course dès le départ. Il creuse immédiatement un écart important avec ses poursuivants pour ensuite gérer cette avance jusqu’au baisser du drapeau à damier.

Comme au Mans, , le pilote BMW France-Tecmas-Pirelli rate son départ pour revenir ensuite en tête de la course en battant à différentes reprises le record du meilleur tour en course. Il finit par s’emparer de la troisième marche du podium d’arrivée.

Lors de la seconde course, c’est (Yamaha-Pirelli) qui s’envole devant et , les 3 pilotes Pirelli creusent immédiatement un bel écart sur le reste du peloton, mais, suite à un vice de procédure au départ, la direction de course arrête aussitôt tous les concurrents afin de procéder à un nouveau départ. Si et surgissent à nouveau en tête de la course, connait pour sa part des problèmes au départ et se retrouve enfermé au milieu du peloton. Après que ait mené les débats pendant les six premiers tours, c’est ensuite qui porte son attaque pour s’imposer à nouveau lors de cette seconde manche de la journée, finissant troisième devant qui a fini par réussir à s’extraire du peloton.

 

SUPERSPORT

Dans cette catégorie, nos pilotes ont utilisé les pneumatiques DIABLO™ Rain et DIABLO™ Wet lors des essais chronométrés du samedi et ont dû utiliser les pneumatiques  DIABLO™ Supercorsa en composé SC1 lors des courses du dimanche.

Cedric Tangre (Yohann Moto Sport-Suzuki-Pirelli) Champion de France en titre s’est imposé avec maestria lors de la course 1 en devançant un autre pilote Pirelli, (Profil Moto-Yamaha) et Peter Polesso (Proboost-Yamaha-Dunlop). Les 3 pilotes finissent la course dans cet ordre après avoir creusé une avance remarquable sur le reste du peloton.

Lors de la course 2, (Moto Ain-Yamaha-Dunlop) a accompagné les 3 protagonistes de la course 1 pour réaliser avec eux une course fantastique qui a vu le record du meilleur tour en course battu lors de chacun des passages, le reste du peloton étant par la même irrémédiablement distancé dès le début de la course. Ensuite, à quelques encablures de l’arrivée, le groupe de 4 pilotes s’est scindé en deux avec un duel entre Tangre et Clere qui se sont disputés la victoire jusqu’au dernier tour. Tangre finissant par chuter lors du dépassement d’un attardé qui s’est fini par un accrochage. A quelques encablures, dans le second duel, c’est le pilote Pirelli qui a pris le dessus sur Peter Polesso pour s’octroyer la seconde marche du podium final.

 

PIRELLI 600

Dans cette catégorie réservée aux jeunes pilotes, plusieurs d’entre eux se sont mis en évidence au milieu des pilotes plus expérimentés de la catégorie Supersport. On peut notamment citer le pilote lorrain (Triumph) ainsi que le pilote gersois (Yamaha). Ces deux pilotes se sont partagés les deux premières marches du podium lors de l’épreuve gersoise et mènent le classement général de la catégorie à l’issue des 4 premières courses de la saison.

 

EUROPEAN BIKES

Cette catégorie, composée principalement de « Gentlemen Drivers », nous offre un magnifique spectacle cette saison, les pilotes réalisant des performances de tout premier ordre au guidon de machines européennes splendides. C’est Benjamin Colliaux (BMW) qui a remporté la course du samedi sur une piste fortement détrempée après avoir réalisé des performances chronométrées de haut niveau dans des conditions de roulage extrêmement difficiles. Thierry Mulot (Ducati), le lauréat 2015 de la catégorie, a pris sa revanche le lendemain sur une piste sèche en s’imposant aisément, repartant ainsi en leader du championnat à l’issue des 4 premières courses de la saison.

 

OBJECTIF GRAND PRIX

Cette catégorie, lancée à la fin du mois de mars sur le circuit du mans est réservée aux plus jeunes pilotes (à partir de 13 ans). Les conditions météo très difficiles rencontrées ce week-end n’ont pas rebuté les jeunes participants de cette catégorie. Comme lors de la première course, ils ont pu se mettre en évidence en étant équipés des pneumatiques  DIABLO™ Superbike et DIABLO™ Rain comme leurs ainés des catégories supérieures. Clément Rougé et Matthieu Gregorio dominent les débats depuis le début de la saison.

Partenaires
  • Partenaire Principal
  • Partenaire Officiel
  • Partenaires Médias
  • Partenaires Constructeurs
  • Fournisseurs Officiels
  • Partenaires Pneumaticiens
France Equipement
Elf
Motorssport.tvSport BikesMoto-Station
YamahaHonda
IxonSkeedTournay DistributionDynojet
MichelinPirelliDunlop